Football - Ligue 1 Monaco/Rennes après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 119ème journée
Stade Louis II. - Arbitre R. Buquet
  1. 72′ Volland
  2. 35′ Ben Yedder
  1. 16′ M. Terrier
Journaliste : Bruno Ahoyo

, publié le 22 décembre

Alors que Terrier avait ouvert le score pour Rennes, Monaco a finalement renversé la situation pour s'imposer 2-1 à domicile grâce à Ben Yedder et Volland.

Laborde - Terrier, une complicité qui paie

Nous avions affaire ce soir à deux des équipes les plus joueuses de notre Ligue 1, et la physionomie de la rencontre n'a pas tardé à le confirmer. Après une première reprise de la tête de Sofiane Diop trop enlevée, sur un centre de Wissam Ben Yedder (6eme), c'est Gaëtan Laborde qui plaçait un coup de tête cadré mais imprécis dans les gants d'Alexander Nübel (7eme). Mieux entrés techniquement dans la rencontre, les coéquipiers de Jonas Martin ont rapidement confirmé leur domination en ouvrant la marque par Martin Terrier, après une belle combinaison avec Laborde (0-1, 18eme). Neuvième but cette saison pour Terrier, quatrième passe décisive pour Laborde : cette association est une affaire qui marche. L'ancien attaquant du Montpellier Hérault était également proche de marquer quelques minutes plus tard (25eme), mais après avoir semé Axel Disasi, il ne pouvait redresser la trajectoire du ballon devant Nübel.

Monaco et Ben Yedder terminent l'année avec le sourire


Mais quel que soit l'adversaire, une soirée à Louis-II n'en est pas une sans un but inscrit par Wissam Ben Yedder. Sur un penalty obtenu après une faute de main évitable d'Hamari Traoré, le buteur attitré de l'équipe du Rocher a inscrit, avec le calme qu'on lui connait dans cet exercice, le 10eme but de sa saison en Ligue 1 quelques minutes avant le retour aux vestiaires (1-1, 35eme). La fébrilité qui s'est alors emparée des Bretons ne les a plus quittés : après une occasion franche d'Ismail Jakobs sortie de justesse par Alfred Gomis (61eme), c'est Kevin Volland qui donnait le but de la victoire aux siens. L'ancien attaquant d'Hoffenheim et du Bayer Leverkusen profitait d'une remise astucieuse de Diop pour devancer Loïc Badé et marquer de près (2-1, 72eme). La reprise du droit de Baptiste Santamaria repoussée par la barre (75eme) est déjà toute oubliée : ce succès des hommes de Niko Kovač leur permet de terminer l'année civile à la sixième place, à deux points des coéquipiers de Lovro Majer. Pour les joueurs de Bruno Génésio, la trêve et les fêtes arrivent à point nommé, après cette troisième défaite en quatre matchs de Ligue 1.



Bruno Ahoyo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.