Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 19ème journée
Stade Louis II. - Arbitre O. Thual
nuageux17°C
  1. 48′ R. Falcao
  1. 76′ Ben Arfa
  2. 13′ Da Silva

Rémi Farge, publié le 7 octobre

Réduit à dix en fin de première période, Monaco a failli accrocher le match nul contre Rennes ce dimanche. Mais l'ASM a craqué dans le dernier quart d'heure et s'enlise de plus en plus dans la zone rouge.

Le debrief
De ce duel entre mal classés aux ambitions européennes, il ne fallait pas forcément attendre un spectacle de très haut-niveau. La faute au manque de confiance des deux équipes, et à l'usure physique des organismes des 22 acteurs, engagés en Coupe d'Europe en milieu de semaine. Et effectivement, le match entre Monaco et Rennes n'a été ni rythmé, ni emballant. A ce jeu-là, le Stade Rennais est celui qui s'en est le mieux sorti, bien aidé par la première période catastrophique de l'ASM. Un but encaissé sur corner, une défense en difficulté à chaque accélération adverse, un milieu aux abonnés absents, et une expulsion stupide d'Andrea Raggi qui a tiré une balle dans le pied de ses partenaires. Au fond du trou à la mi-temps, les Monégasques ont pourtant trouvé les ressources nécessaires pour ne pas abandonner. En deuxième période, Rennes a déjoué, se montrant incapable de gérer sereinement son avantage au tableau d'affichage, comme c'est le cas depuis le début de la saison. Et même à onze contre dix, comme contre Toulouse le week-end dernier, les coéquipiers de Clément Grenier ont craqué sur un contre adverse. Mais cette fois, les Rennais ont su se relever de ce scénario du pire qui commençait à se dessiner sur le Rocher. Avec des entrants plus frais, le club breton a fini par faire reculer la défense monégasque. Proche de craquer sur une tête de Mexer, elle a finalement cédé sur une frappe lointaine d'Hatem Ben Arfa, héros du jour côté rennais.

Une frappe qui change beaucoup de choses, puisqu'au classement, avec cette victoire, le SRFC grimpe au 11eme rang et prend ses distance avec une zone rouge dans laquelle s'enfonce Monaco. Possiblement sur la sellette en cas de mauvais résultat en Principauté, Sabri Lamouchi a finalement su donner un nouvel élan à son équipe en utilisant les bonnes recettes de celui qu'il avait remplacé il y a un an. Car c'est avec le 4-4-2 si cher à Christian Gourcuff qui les Rennais ont démarré sur la pelouse de Monaco ce dimanche après-midi, avec Hatem Ben Arfa en deuxième attaquant en soutien d'Ismaïla Sarr. Offensivement, ce dernier a pesé et posé des problèmes aux défenseurs adverses en s'appuyant essentiellement sur sa vitesse. Mais dans le jeu, les Rouge et Noir devront encore peaufiner les réglages. Car malgré l'absence de pressing en face, le club breton a eu du mal à mettre du rythme, ce qui aurait sans doute été fatal à la formation de Leonardo Jardim. Preuve que tout n'est pas encore réglé à Rennes. Mais au moins, la trêve internationale sera un peu plus sereine. Ce qui ne sera pas le cas plus au sud. A Monaco, Leonardo Jardim va encore devoir se creuser les méninges pour trouver des solutions durables. Ce dimanche, sa défense à cinq n'a pas fonctionné du tout. Tout juste le Portugais pourra-t-il se rassurer avec le retour attendu de Rony Lopes, alors que Stevan Jovetic a lui participé à la fin de la rencontre. Mais les branches auxquelles se raccroche l'ASM sont de plus en plus fragiles.
Le film du match
15eme minute (0-1)
But de Rennes ! Côté droit, Ben Arfa enroule un corner du pied gauche. Le ballon retombe devant les six mètres sans que personne n'intervienne. Da Silva passe devant Raggi et reprend de volée à bout portant pour ouvrir le score.

40eme minute
Bon appel de Sarr dans le dos de Glik. Del Castillo le voit et lance sur la gauche de la surface. Dans un angle fermé, l'ancien Messin tente sa chance mais son tir échoue dans le petit filet.

45eme minute
Sur un corner offensif, Raggi, au duel avec Grenier, adresse un méchant coup de coude au milieu de terrain rennais. Le défenseur italien est expulsé directement !

50eme minute (1-1)
But de Monaco ! Sur un long ballon, Sylla arrive à conserver le ballon face aux défenseurs rennais puis à servir Golovin à côté de lui. A l'entrée de la surface, le Russe fixe la défense puis sert Falcao sur sa droite. Sans réfléchir, le Colombien envoie une frappe croisée hors de portée de Diallo.

62eme minute
Légèrement excentré sur la gauche, Grenier prend sa chance directement sur coup franc. Son tir prend la direction de la lucarne de Subasic, mais le gardien de Monaco a bien anticipé et a le temps de capter en deux temps.

69eme minute
Ben Arfa sort enfin de sa boîte et réalise un joli slalom dans la défense monégasque avant de frapper au but. Son tir est parfaitement placé mais manque de puissance, permettant à Subasic de se détendre de tout son long pour intervenir.

77eme minute
Le centre de Grenier trouve la tête de Mexer. Mais le ballon termine sa course au ras du poteau de Subasic, qui n'avait pas bougé...

78eme minute (1-2)
But de Rennes ! Ben Arfa sauve son équipe d'une frappe sèche ! A 25 mètres du but monégasque, l'international français déclenche un tir puissant du pied gauche qui transperce Subasic.
Tops et flops

TOP 3

Ismaïla SARR a un jeu qui suppose un déchet important. Mais par sa vitesse et ses dribbles, l'ailier rennais est un joueur qui peut faire de nettes différences. Face à la lente défense de Monaco, il a plusieurs fois pris le dessus. La plupart des occasions de Rennes sont venues du Sénégalais.

Comme souvent depuis qu'il est revenu de blessure, Aleksandr GOLOVIN fait ce qu'il peut pour donner un peu de vie au jeu de Monaco. Le Russe est celui qui entreprend le plus au milieu, et son apport a été net au retour des vestiaires, avec en prime une passe décisive pour Falcao.

Hatem BEN ARFA est impliqué sur les deux buts rennais. Passeur décisif sur l'ouverture du score, et buteur d'une frappe de loin en fin de match, le néo-Rennais a sauvé les siens ce dimanche. Mais dans le jeu, il manque encore clairement de repères et cela s'en ressent sur sa participation.


FLOP 3

Match catastrophique d'Andrea RAGGI. Fautif sur l'ouverture du score rennaise, dépassé sur une contre-attaque qui a failli aboutir au deuxième but des visiteurs, le défenseur italien a surtout été expulsé en fin de première période pour un coup de coude. Tout faux...

Romain DEL CASTILLO peine à s'imposer depuis son arrivée à Rennes et malgré une nouvelle titularisation ce dimanche, l'ancien Nîmois a encore peiné à peser sur les débats. A son actif seulement, une accélération le long de la ligne de touche. Trop peu, ce qui explique sans doute sa sortie dès l'heure de jeu.

C'est toujours aussi dur pour Youri TIELEMANS. Pris en grippe par le Louis-II, le Belge sauve son match avec le long ballon qui amène le but égalisateur de Monaco, mais son apport au milieu reste toujours proche du néant. Il va devoir se remettre les idées à l'endroit en sélection la semaine prochaine.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Thual a sorti beaucoup de cartons à l'encontre de Monégasques souvent en retard sur Sarr et Niang. L'arbitre de la rencontre aurait d'ailleurs pu refuser le but de Falcao pour une faute sur Bensebaini au départ de l'action... mais de l'autre côté du terrain.
La feuille de match
L1 (9eme journée) / MONACO - RENNES : 1-2
Stade Louis-II (8 000 spectateurs environ)
Temps nuageux - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Thual (5)

Buts : Falcao (50eme) pour Monaco - Da Silva (15eme) et Ben Arfa (78eme) pour Rennes

Avertissements : Jemerson (60eme), Glik (75eme), Golovin (79eme) et Sidibé (85eme) pour Monaco - Da Silva (66eme) pour Rennes

Expulsion : Raggi (45eme) pour Monaco


Monaco
Subasic (4) - D.Sidibé (5), Raggi (2), Glik (4), Jemerson (5), Henrichs (4) - Aholou (4) puis Chadli (45eme, 5), Tielemans (4), Golovin (6) - M.Sylla (5) puis Jovetic (79eme), Falcao (cap) (6)

N'ont pas participé : S.Sy (g), N'Doram, Aït Bennasser, Grandsir, S.Diop
Entraîneur : L.Jardim


Rennes
A.Diallo (5) - H.Traoré (5), Da Silva (6), Mexer (4), Bensebaini (5) - Zeffane (5) puis M.Niang (63eme), André (cap) (5), Grenier (6), Del Castillo (4) puis Bourigeaud (63eme) - Ben Arfa (6), I.Sarr (6) puis Johansson (81eme)

N'ont pas participé : Koubek (g), Léa Siliki, Poha, Guitane
Entraîneur : S.Lamouchi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.