Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 113ème journée
Stade Louis II. - Arbitre R. Buquet
humide14°C
Terminé
  1. 64′ Neymar
  2. 52′ E. Cavani
  3. 10′ E. Cavani
  4. 4′ E. Cavani
Journaliste : Vincent Dégremont

Geoffrey Steines, publié le 11 novembre

Avec deux buts d'avance au bout d'à peine un quart d'heure, le PSG n'a fait qu'une bouchée d'une équipe de Monaco très diminuée dimanche (0-4) et a décroché une 13eme victoire en autant de journées de L1 cette saison. Edinson Cavani a inscrit un triplé pour son retour comme titulaire.

Le debrief
Ce qui paraissait inéluctable avant le match s'est bien produit. Comme prévu, le PSG a étrillé une équipe de Monaco en plein doute et très diminuée par les absences dimanche en clôture de la 13eme journée de L1 (0-4). Avec notamment un triplé d'Edinson Cavani, les Parisiens ont ainsi poursuivi leur sans-faute en championnat, avec désormais 39 points sur autant de possibles et 13 d'avance sur Lille au classement. Les Monégasques restent scotchés à l'avant-dernière place, avec le même bilan que la lanterne rouge Guingamp. Ils n'avaient guère d'espoir avant le match, en raison des 14 joueurs indisponibles qui leur faisaient défaut et de la spirale ultra-négative dans laquelle ils sont pris depuis la mi-août. Mais ils n'ont rien fait pour se donner la moindre chance de créer l'exploit. Ils ont offert le premier but aux Parisiens sur une action proche du ridicule, ont vendangé des situations d'ouvrir le score, d'égaliser ou de réduire l'écart avant la pause et ont été rattrapés par la scoumoune, avec les sorties sur blessure de Nacer Chadli puis de Jordi Mboula.

Dans ce contexte que Monaco n'a jamais réussi à transformer en match de Coupe, comme le désirait Thierry Henry en avant-match, le PSG n'a même pas eu à forcer son talent pour se balader contre son dauphin de la saison passée. Il s'est tellement baladé qu'il a joué au tout petit trot après avoir fait le break au bout d'un quart d'heure. Il a même réussi l'exploit de se mettre lui-même en danger, à force de replis défensifs en dilettante et d'attaques où chacun voulait y aller de son exploit, en tirant la couverture à lui. Impliqué directement sur aucun but parisien ce dimanche, ce qui est une première en championnat cette saison, même s'il a provoqué le penalty du 0-4 en fin de rencontre, Kylian Mbappé est d'ailleurs reparti de la Principauté particulièrement frustré de ne pas avoir marqué sur le terrain de son ancien club, comme la saison passée. Mais il aura tout loisir d'effacer cette déception pendant la trêve internationale avec l'équipe de France. Les deux semaines à venir seront surtout l'occasion pour l'ASM de tenter de se laver les têtes. Et ce ne sera pas de trop...
Le film du match
4eme minute (0-1)
Neymar déclenche une offensive parisienne d'un festival plein axe et décale Diaby, dont le centre est mal dégagé par la défense monégasque. D.Sidibé se déchire et redonne le ballon à Neymar, dont le tir du gauche est trop croisé. Mais Cavani est présent au second poteau pour pousser le ballon dans le but vide. Signalé hors-jeu, l'attaquant uruguayen était en position licite selon la vidéo.

11eme minute (0-2)
Neymar lance M.Diaby dans le dos de la défense monégasque, très haute. Le jeune Parisien s'emmène bien le ballon et fixe Benaglio avant de servir, peut-être involontairement Cavani, qui se jette pour de nouveau pousser le ballon dans le but vide en taclant. Là encore, l'arbitre assistant avait indiqué un hors-jeu au départ de M.Diaby, mais la décision est inversée après intervention de la vidéo.

26eme minute
D.Sidibé déborde sur la droite et adresse un bon centre que S.Diop coupe au premier poteau. Le ballon est ainsi prolongé au second, où Mboula est seul aux six mètres pour reprendre. Mais l'ancien du FC Barcelone gâche cette énorme opportunité en envoyant sa frappe au-dessus.

38eme minute
Coup-franc excentré sur la gauche pour le PSG. Au lieu d'envoyer un centre dans la boîte, Neymar le joue à hauteur avec Nkunku, tout seul à 30 mètres. Le milieu parisien déclenche de suite une frappe flottante et vicieuse sur laquelle Benaglio doit s'employer pour enlever le ballon de sous sa barre.

39eme minute
Après un corner parisien mal dégagé par la défense de l'ASM, Nkunku et M.Diaby combinent pour que le second se mette en position de tir. Sa frappe enroulée du gauche en repiquant dans l'axe prend la direction de la lucarne opposée et Benaglio réalise une belle envolée pour éviter le but du K.-O. aux siens.

45eme minute+3
Superbe mouvement parisien, avec au départ l'accélération de Draxler sur la gauche, un appui sur Nkunku qui lui remet dans la course au talonnade et la finition d'une frappe enroulée pour battre Benaglio. Dans un premier temps, le but est accordé, avant d'être refusé à la vidéo pour une position de hors-jeu de l'Allemand.

53eme minute (0-3)
Sur une action longuement construite par le PSG, Rabiot trouve le décalage en lançant M.Diaby dans le dos de la défense de Monaco. Le « titi » parisien adresse ensuite un centre au cordeau parfait pour Cavani, qui n'a plus qu'à conclure à bout portant pour s'offrir le triplé.

56eme minute
Au terme d'un contre mené par lui-même, D.Sidibé prend sa chance. Il est contré par Kimpembe, mais le ballon revient sur Isidor, dont la demi-volée légèrement déviée par Nkunku au départ n'est pas loin de battre Areola. Le gardien du PSG voit finalement le cuir lécher son poteau gauche.

64eme minute (0-4)
Penalty pour le PSG. L.Badiashile repousse mal un centre de M.Diaby, directement sur Mbappé, qui mystifie D.Sidibé et provoque la faute du latéral monégasque. Neymar se charge de la sentence et prend Benaglio à contre-pied avec beaucoup de sang-froid.

66eme minute
Trouvé entre les lignes, Draxler fixe la défense monégasque pour décaler Nkunku, qui centre en première intention vers Mbappé. L'attaquant des Bleus devance Jemerson pour reprendre, mais Benaglio repousse u pied au premier poteau.

78eme minute
Une nouvelle séquence où le VAR doit intervenir. Sur un ballon à l'entrée de la surface, Rabiot lance Mbappé dans le dos de la défense monégasque. D'une feinte de corps, le champion du monde se joue de Benalgio avant de terminer le travail dans un angle fermé. Mais il est finalement signalé en position de hors-jeu, décision validée par la vidéo.
Tops et flops

TOP 3

Trois tirs, trois cadrés, trois buts : CAVANI a fait preuve d'une efficacité maximale pour son retour comme titulaire à la pointe de l'attaque du PSG. Peu en vue dans le jeu, comme à son habitude, l'international uruguayen a néanmoins réalisé exactement ce qui était attendu de lui. Même si sa soirée n'a pas tout à fait éteint le débat sur sa complémentarité avec les compères de l'attaque.

Aligné dans un rôle de piston gauche, comme à Nice par exemple, M.DIABY s'est régalé dans son couloir. Il a délivré deux passes décisives à Cavani et aurait mérité de s'offrir un but sur une belle frappe enroulée du gauche. Il s'est concentré davantage sur son travail offensif que sur ses tâches défensives, mais c'était un soir à en profiter.

THIAGO SILVA a rendu encore une copie très propre dans l'axe de la défense parisienne. Autant ses partenaires n'étaient pas tous très concernés par le repli, autant lui était déterminé à ramener un clean-sheet du déplacement à Monaco. Impeccable dans tous les duels et dans les relances.


FLOP 3

A l'envers depuis le début de la saison, D.SIDIBE a vécu un nouveau calvaire sur son côté droit. Son dégagement complètement manqué a offert l'ouverture du score et lancé une soirée aussi difficile individuellement que collectivement. En souffrance face aux appels de M.Diaby, il a aussi concédé un penalty évitable. C'est à se demander comment il fait pour conserver sa place dans le groupe France.

Autre cadre en galère à Monaco, FALCAO a bénéficié de deux occasions pour mettre son équipe dans le bon sens en début de match. Mais il a manqué de justesse technique autant que de réactivité pour les concrétiser. Ensuite il a disparu de la circulation pour y revenir seulement à sa sortie après l'heure de jeu. Un fantôme qui a rodé sur la pelouse de Louis-II.

Titulaire indiscutable la saison du titre de champion de France, JEMERSON ne cesse de voir son rendement plonger depuis. Le défenseur central brésilien a encore énormément souffert, en particulier dans le placement et dans les duels. Même le jeune L.Badiashile, qui honorait sa première en L1 à 18 ans, a dégagé davantage de sérénité.
Monsieur l'arbitre au rapport
Sans le VAR, le trio arbitral se serait trompé sur le jugement de quatre situations de hors-jeu, avec à chaque fois un but parisien au bout. Des erreurs d'appréciation rattrapées par la vidéo, pour le plus grand bonheur de Ruddy Buquet, qui a géré tranquillement un match sans grande intensité.
La feuille de match
L1 (13eme journée) / MONACO - PSG : 0-4
Louis-II (12 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Buquet (5)

Buts : Cavani (4eme, 11eme et 53eme) et Neymar (64eme sp) pour le PSG

Avertissement : Aucun

Expulsion : Aucune


Monaco
Benaglio (6) - D.Sidibé (2), Jemerson (3), L.Badiashile (4), Henrichs (3) - Chadli (non noté) puis Mboula (21eme) puis Isidor (49eme), Aït-Bennasser (4), Pelé (4) - Grandsir (3), Falcao (cap) (2) puis Massengo (69eme), S.Diop (4)

N'ont pas participé : L.Badiashile (g), Pierre-Gabriel, Panzo, K.Thuram-Ulien
Entraîneur : T.Henry


PSG
Areola (5) - Kehrer (6), Thiago Silva (cap) (7), Kimpembe (5) - Nkunku (5) puis Choupo-Moting (78eme), Rabiot (5), Draxler (6) puis N'Soki (69eme), M.Diaby (7) puis Di Maria (78eme) - Mbappé (5), Cavani (8), Neymar (7)

N'ont pas participé : Buffon (g), Meunier, Verratti, L.Diarra
Entraîneur : T.Tuchel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.