Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 126ème journée
Stade Louis II. - Arbitre B. Millot
  1. 26′ Rony Lopes
  2. 17′ Gelson Martins
Journaliste : DIVIO Axel

Raphaël Brosse, publié le 24 février

Rapidement devant au score, Monaco a logiquement dominé une bien pâle équipe de Lyon ce dimanche soir (2-0). L'ASM (16eme) prend ses distances avec la zone de relégation, alors que l'OL (3eme) manque l'occasion de se rapprocher de Lille.

Le debrief
Une formation luttant pour sa survie face à un prétendant au podium, tel était le pitch de l'affiche de Ligue 1 de ce dimanche soir. Mais la réalité du terrain a pris le contre-pied de celle du classement, puisque Monaco a dompté Lyon, sans que cela ne puisse souffrir de la moindre contestation (2-0). Les Portugais Gelson Martins (18eme) et Rony Lopes (26eme) ont rapidement mis le club de la Principauté sur de bons rails, tandis que Memphis Depay a vu son penalty être repoussé par Danijel Subasic en fin de rencontre (71eme). Auteurs d'une prestation convaincante, les Asémistes comptent désormais cinq points d'avance sur Caen (18eme). Passés à côté de leur sujet, les Gones accusent quant à eux cinq longueurs de retard sur Lille.

Alimentée par certains entraîneurs de l'élite, la thèse selon laquelle Monaco aurait faussé le championnat grâce à son Mercato hivernal risque de continuer à prendre de l'ampleur. Car il faut se rendre à l'évidence : cette équipe est métamorphosée depuis le début du mois de février. Mais outre les renforts arrivés en janvier - parmi lesquels le très remuant Gelson Martins -, l'ASM peut aussi compter sur des joueurs absents pendant la majeure partie de la phase aller. Ainsi, Aleksandr Golovin et surtout Rony Lopes ont fait mal à l'OL ce dimanche soir. Très en vue, le Portugais s'est notamment illustré d'un rush solitaire conclu avec justesse (26eme). La confiance est revenue chez les hommes de Leonardo Jardim, et cela s'est vu au cours de cette partie, qu'ils ont dominée de A à Z. Dangereux offensivement, plus solides qu'à l'accoutumée en défense (et bien aidés par une parade de Danijel Subasic sur penalty), agressifs dans le bon sens du terme... Les Asémistes ont peut-être livré là un match référence. Leur prestation laisse en tout cas penser que le maintien devrait être décroché sans trop de soucis par le club du Rocher.

Si Monaco a brillé, Lyon a, pour sa part, complètement raté son match. Dans les grandes largeurs. Privé de Nabil Fekir (blessé), Bruno Genesio a concocté un 4-3-3 qu'il avait laissé de côté depuis un certain temps. Un choix qui n'a pas été couronné de succès, même si le schéma tactique n'est pas (loin s'en faut) le seul facteur pouvant expliquer l'échec lyonnais à Louis-II. Complètement apathiques, les Gones ont pris deux uppercuts en première période. Ils n'ont jamais su s'en relever. Les sorties prématurées de Fernando Marçal (12eme) et de Martin Terrier (40eme) sur blessure ont également agrémenté un premier acte à très vite oublier du côté de l'OL. Marcelo et ses coéquipiers ont vaguement essayé de montrer un autre visage après la pause, mais le contenu proposé était bien trop insuffisant pour espérer revenir. Et quand l'occasion de réduire l'écart s'est présentée, Memphis Depay a été mis en échec par Danijel Subasic (71eme). Cinq jours après avoir tenu tête au FC Barcelone en Ligue des Champions (0-0), les Rhodaniens se prennent donc les pieds dans le tapis et réalisent une mauvaise opération dans la course à la deuxième place.
Le film du match
18eme minute (1-0)
Monaco ouvre le score ! Fodé Ballo-Touré s'avance sur le côté gauche et centre à ras de terre. Le ballon arrive sur Gelson Martins, qui feinte la frappe avant de tirer entre les jambes de Ferland Mendy. Anthony Lopes est battu !

26eme minute (2-0)
L'ASM double la mise ! Rony Lopes intercepte le ballon dans les pieds de Léo Dubois à hauteur de la ligne médiane. Le Portugais file ensuite à toute vitesse vers le but adverse, résiste au retour du latéral lyonnais et ajuste Anthony Lopes d'une frappe croisée !

45eme+2 minute
Depuis le côté gauche, Ferland Mendy adresse un centre que Tanguy Ndombele réussit à reprendre de la tête. Le ballon passe au-dessus du cadre !

58eme minute
Quelle occasion pour les Monégasques ! Sur un contre, Radamel Falcao s'avance plein axe et enroule du droit à l'entrée de la surface. Le ballon effleure le poteau !

71eme minute
L'arbitre accorde un penalty aux Lyonnais après une faute de Kamil Glik sur Moussa Dembélé. Memphis Depay s'élance... et bute sur Danijel Subasic, parti du bon côté !

88eme minute
Bertrand Traoré reprend le ballon du plat du pied gauche aux abords de la surface. Danijel Subasic se couche bien et détourne en corner !
Tops et flops

TOP 3

C'est peu dire que Rony LOPES a terriblement manqué à Monaco pendant la première partie de saison. L'ancien Lillois a été l'homme du match ce dimanche soir. Intenable, il a mis Léo Dubois au supplice dans son couloir... et a trouvé le chemin des filets au terme d'un remarquable numéro de soliste (26eme).

Gelson MARTINS n'en finit plus d'être décisif. Buteur d'une puissante frappe du droit (18eme), le Portugais en est à trois réalisations en quatre matchs de Ligue 1 depuis son arrivée en Principauté. L'ailier formé au Sporting Portugal a toujours joué juste et ses accélérations ont causé de sérieux soucis à Ferland Mendy.

Peu sollicité en première période, Danijel SUBASIC a su répondre présent au moment opportun. Sa parade sur le penalty tiré par Memphis Depay (71eme) a été cruciale, car une réduction de l'écart à ce moment-là aurait probablement engendré une fin de match crispante pour la défense asémiste.


FLOP 3

A son avantage contre le Barça en milieu de semaine, Léo DUBOIS n'a pas été à la fête sur le Rocher. Fautif sur le deuxième but monégasque (26eme), l'ex-Nantais a été constamment dans le dur face à Rony Lopes. Son apport offensif a par ailleurs été des plus discrets.

Si Lyon a été dominé dans l'entrejeu, c'est en grande partie car Houssem AOUAR n'a pas eu son rendement habituel. Emprunté, le jeune Gone a perdu plusieurs ballons dans sa moitié de terrain et n'a guère été menaçant offensivement. Remplacé par Maxwel Cornet (81eme).

Outre le penalty manqué par Memphis Depay (71eme), Lyon n'a quasiment jamais été dangereux. Dans ce contexte, difficile pour Moussa DEMBELE d'être à son avantage. Sevré de ballon, l'attaquant français est resté inoffensif de bout en bout. A noter néanmoins que c'est lui qui a obtenu le penalty évoqué ci-dessus.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Millot a fait preuve de clémence vis-à-vis de Martin Terrier, qui aurait pu être expulsé pour son tacle rugueux sur Kamil Glik (28eme). Pour le reste, l'arbitre n'a eu aucun mal à maîtriser ce match.
La feuille de match
L1 (26eme journée) / MONACO - LYON : 2-0
Stade Louis-II (11 630 spectateurs environ)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Millot (6)

Buts : G.Martins (18eme), R.Lopes (26eme) pour Monaco

Avertissements : D.Sidibé (52eme), Glik (70eme), Falcao (93eme) pour Monaco - Terrier (28eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Monaco
Subasic (7) - D.Sidibé (6), Glik (5), B.Badiashile (6), Ballo-Touré (6) - A.Silva (6), Fabregas (6) - R.Lopes (7), Golovin (6) puis Aholou (81eme), G.Martins (7) puis Vinicius (91eme) - Falcao (cap) (5)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Naldo, Henrichs, Chadli, M.Sylla
Entraîneur : L.Jardim


Lyon
A.Lopes (5) - Dubois (4), Marcelo (cap) (5), Denayer (5), Marçal (non noté) puis F.Mendy (12eme - 5) - Ndombele (5), Tousart (5), Aouar (4) puis Cornet (81eme) - B.Traoré (4), M.Dembélé (4), Terrier (non noté) puis Depay (40eme - 4)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Tete, P.C.Diop, Y.Fekir
Entraîneur : B.Genesio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.