Football - Ligue 1 Monaco/Nîmes après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lens
Lille
Lorient
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Ligue 112ème journée
Stade Louis II. - Arbitre A. Gautier
17°
  1. 77′ Volland
  2. 75′ Gelson Martins
  3. 19′ Diop
Journaliste : Mokolo Elton

, publié le 29 novembre

Après Bordeaux, Nice et le PSG, Monaco s'est offert une quatrième victoire d'affilée, contre Nîmes, sur le score de 3-0, grâce à des buts de Diop, Martins et Volland.



Souveraine dans le jeu, la formation dirigée par Nico Kovac confirme son regain de forme. Cette victoire est ainsi la quatrième de rang dans l'élite ! La gifle encaissée en déplacement à Lyon paraît de plus en plus lointaine ...

Monaco dominateur

Des poignées de secondes s'étaient écoulées avant que Fabregas se montre menaçant dans la surface adverse, annonçant la suite des événements à venir pour Nîmes. Car derrière, les Crocos ont passé la grande partie du match confinés dans leur camp, s'en remettant à la vista de leur gardien Reynet, auteur d'une parade déterminante sur un remuant Fabregas au quart d'heure de jeu. Mais l'ancien gardien toulousain ne pouvait rien faire sur la frappe victorieuse de Sofiane Diop, bien servi en pivot par Volland (19eme).Si le dernier quart d'heure voyait moins de vagues déferler sur le but gardois, Monaco restait dominateur et n'était pas inquiété dans son propre camp, un bon point positif au vu des difficultés rencontrées par les défenseurs monégasques dans les précédents matchs. Et ce n'est pas la blessure de la principale menace offensive gardoise Denkey en fin de première mi-temps qui allait inverser le cours des choses.

Nîmes indiscipliné, Nîmes puni

Revenu avec de meilleures intentions des vestiaires, Nîmes s'est montré menaçant en début de seconde mi-temps à l'approche du but de Mannone. Mais la formation dirigée par Arpinon n'a pas matérialisé cette domination par un but égalisateur. Pis, elle a été réduite à 10 après l'expulsion de Deaux à la 69eme minute. Un autre coup du sort à l'avantage de Monaco qui ne laissa pas passer l'occasion pour faire le trou dans la rencontre. C'est d'abord Martins qui reprenait victorieusement de la tête un centre d'Aguilar (75eme) avant que Volland aille de son but quelques poignées de secondes plus tard (77eme). Les visiteurs continuent sur leur mauvaise pente avec quatre défaites en cinq matchs et une 15eme place. De son côté, Monaco grimpe provisoirement à la quatrième place, à seulement deux points du leader parisien.

Elton MOKOLO

Vos réactions doivent respecter nos CGU.