Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 17ème journée
Stade Louis II. - Arbitre M. Lesage
Terminé
  1. 80′ Ben Yedder
  2. 74′ Golovin
  3. 29′ Golovin
  1. 54′ Burner

, publié le 24 septembre

Grâce à une performance XXL du Russe Aleksandr Golovin (2 buts, 1 passe décisive), Monaco a glané un précieux succès lors du derby contre Nice, mardi soir. Alors que le club de la Principauté sort de la zone rouge, le Gym a affiché certaines limites.

Le debrief
Après le match nul du week-end dernier à Reims (0-0), Leonardo Jardim, l'entraîneur de Monaco, a une nouvelle fois choisi de présenter son équipe en 5-3-2 lors du derby de mardi soir contre Nice (7eme journée de Ligue 1). Alors que Fodé Ballo-Touré, Kamil Glik, Adrien Silva ou encore Wissam Ben Yedder ont débuté sur le banc, le club de la Principauté s'est fait une grosse frayeur dès la 2eme minute, mais Benjamin Lecomte a sorti le grand jeu pour mettre ses coéquipiers en confiance. Avec Gelson Martins et Gil Dias sur les côtés, les Asémistes ont eu un mal fou à contenir Youcef Atal, mais les coéquipiers de Tiémoué Bakayoko ont confirmé leur potentiel offensif, Aleksandr Golovin (29eme) ouvrant le score juste avant la demi-heure de jeu. Dans la foulée, Islam Slimani a même cru faire le break (31eme), mais M.Lesage a logiquement annulé ce but avec l'aide du VAR.

Un premier tournant, mais locaux ont continué de proposer du jeu avec un Cesc Fabregas à la baguette. Comme trop souvent cette saison, il a suffi d'une erreur pour offrir l'égalisation à Patrick Burner (54eme), mais cette réalisation n'a pas brisé l'élan des locaux qui ont repris les devants avec une nouvelle réalisation de Golovin (74eme), « WBY » se chargeant ensuite de mettre un terme au suspense (80eme). Avec un schéma en 4-2-3-1, Patrick Vieira avait fait le choix de jeu pour ce déplacement sur le Rocher, mais ses hommes n'ont pas offert les garanties nécessaires au niveau défensif. En l'absence du duo Dante - Hérelle, le Gym était trop juste pour contenir les assauts d'une formation monégasque qui tient son premier succès de la saison. Tout n'est pas parfait, mais cette victoire va faire un bien fou.
L'instant T :
.
Les buts
29eme minute (1-0)
Côté droit, Golovin joue un corner à deux avec G.Martins. Le Portugais sert Fabregas qui lance instantanément Golovin dans la surface niçoise. Le Russe élimine Atal avant de déclencher un missile du pied gauche qui termine dans la lucarne de Benitez. Battu au premier poteau, le gardien argentin ne peut que constater les dégâts.

54eme minute (1-1)
A la suite d'un mauvais renvoi de Slimani, Burner récupère le ballon dans la surface monégasque. Légèrement décalé côté droit, le latéral niçois déclenche une frappe puissante du pied droit qui ne laisse aucune chance à Lecomte. Ça termine sous la barre transversale.

74eme minute (2-1)
Trouvé sur le côté gauche de la surface de l'OGCN, Slimani temporise avant de déclencher un amour de passe pour Golovin. Le Russe contrôle et termine avec un petit ballon piqué du pied droit.

80eme minute (3-1)
Parfaitement servi par Golovin, Ben Yedder enchaîne contrôle et frappe du pied gauche dans la surface de l'OGCN.
Les tops et les flops
Benjamin LECOMTE (7)
Après avoir sorti le grand sur une première tentative d'Alexis Claude Maurice (2eme), l'ancien Lorientais et Montpellier a continué de confirmer sa bonne forme du moment. Suite à un début de saison délicat, le gardien monégasque est enfin au niveau attendu. Alors que sa défense reste poussive, le natif de Paris a une nouvelle fois répondu présent devant Youcef Atal (45eme) et Wylan Cyprien (53eme). Sa responsabilité n'étant pas engagée sur le 1-1.
Aleksandr GOLOVIN (8)
Aligné aux côtés de Tiémoué Bakayoko et Cesc Fabregas au sein de l'entrejeu monégasque, le numéro 17 a été étincelant. Il y a eu du déchet (76% de passes réussies et 21 ballons perdus), mais c'est le milieu de terrain international russe qui a été le grand bonhomme de la partie avec un doublé et une assist. L'ancien joueur du CSKA Moscou être présent à la récupération, mais aussi apporter son soutien au niveau offensif.


Malang SARR (4)
Titularisé sur le côté gauche de la défense de l'OGCN, le Bleuet a connu une soirée particulièrement délicate face à Gelson Martins. A la peine face aux accélérations du Portugais, le numéro 23 a aussi perdu le ballon au départ de l'action qui amène l'ouverture du score du club de la Principauté.
La feuille de match
MONACO - NICE : 3-1
Stade Louis-II (10 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse convenable
Arbitre : M.Lesage (6)

Buts : Golovin (29eme et 74eme) et Ben Yedder (80eme) pour Monaco - Burner (54eme) pour Nice

Avertissements : G.Martins (23eme) et Bakayoko (65eme) pour Monaco - Dolberg (24eme), Nsoki (26eme) et Pelmard (86eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Monaco
Lecomte (7) - G.Martins (6), Maripan (6), Jemerson (6), B.Badiashile (6), G.Dias (5) puis Ballo-Touré (46eme - 5) - Bakayoko (6), Fabregas (cap) (6) puis Ad.Silva (88eme), Golovin (8) - Slimani (5), Augustin (4) puis Ben Yedder (63eme)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Ballo-Touré, Glik, A.Silva, Onyekuru, K.Baldé
Entraîneur : L.Jardim


Nice
Benitez (4) - Burner (5), Pelmard (4), Nsoki (4), M.Sarr (3) puis Lees-Melou (78eme) - Tameze (5), Cyprien (cap) (4) - Atal (5), Ounas (5) puis Boudaoui, Claude-Maurice (5) - Dolberg (3) puis Ganago (64eme)

N'ont pas participé : Clémentia (g), R.Coly, Danilo, Lusamba
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.