Football - Ligue 1 Monaco/Lille après-match

Brest
Clermont
Le Havre
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Ligue 129ème journée
Stade Louis II. - Arbitre C. Turpin
Terminé
  1. 62′ Fofana

, publié le 24 avril

Ce match en retard entre Monaco et Lille avait des parfums d'Europe.

Au coup d'envoi, l'avantage était pour les Monégasques, dauphins du PSG et qui comptaient trois longueurs d'avance sur les Lillois.



Les gardiens vont briller durant le premier acte de ce Monaco - Lille. Les Nordistes réalisent une meilleure entame que leurs adversaires. Sur un premier rush d'une quarantaine de mètres, Gudmundsson conclut son action par une frappe captée par Majecki (4'). Son compère islandais de l'attaque lilloise, Haraldsson, remet lui un ballon pour David. Le Canadien est devancé par Vanderson, tout proche de tromper son propre gardien (16'). Sur une perte de balle lilloise, Ben Yedder écrase trop sa reprise au point de penalty (23'). Dans la foulée, Balogun perd son duel avec Chevalier, sorti dans ses pieds (24'). Les deux équipes veulent forcer la décision avant la pause. Minamino s'emmène bien le ballon avant d'être légèrement déséquilibré par Benjamin André dans la surface nordiste. Rien pour Mr Turpin (39'). A l'opposé, Haraldsson est parfaitement lancé par Angel Gomes. L'Islandais opte pour une frappe au premier poteau qui fuit le cadre de Majecki (43').

Monaco fait un grand pas vers la Ligue des champions

Comme en première période, les Lillois sont les premiers à se mettre en évidence. Haraldsson reprend de la tête un extérieur du pied d'Angel Gomes. Le ballon heurte le poteau de Majecki (49'). Lille a laissé passer sa chance. Car derrière, les assauts monégasques vont se faire nombreux. Lucas Chevalier va très longtemps retarder l'échéance. Le portier lillois gagne son duel avec Ben Yedder (52'). Il part vite au sol sur une volée d'Akliouche (54 '). Chevalier et Lille vont finalement céder. Sur une perte de balle lilloise, Fofana s'empare du ballon pour frapper de loin. Le ballon se loge dans le but lillois (1-0, 62'). Les Nordistes sont amorphes et semblent marquer le pas physiquement. Il faut encore un grand Chevalier face à Ben Yedder pour éviter le but du break (69'). Fonseca change son trio offensif. Sans grande efficacité.

Ainsi, Monaco retarde le sacre du PSG en prenant trois points déterminants. Ce succès permet aux Monégasques de faire un très grand pas vers la Ligue des champions en comptant cinq longueurs d'avance sur Brest 3ème. Coup d'arrêt pour les Lillois qui n'avaient plus perdu en championnat depuis le 25 février. Les Nordistes restent 4èmes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.