Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue des ChampionsGroupe A
Stade Louis II. - Arbitre C. Pawson
  1. 85′ Raphaël Guerreiro
  2. 14′ Raphaël Guerreiro

Raphaël Brosse, publié le 11 décembre

Victime d'un doublé de Raphaël Guerreiro, Monaco a conclu son parcours désastreux en Ligue des Champions par un revers face à Dortmund (0-2).

Le debrief
Finir sur une bonne note, tel était probablement le souhait de l'AS Monaco. Mais la saison européenne du club de la Principauté s'est terminée comme elle a commencé, à savoir par une défaite. Opposés au Borussia Dortmund, les Rouge et Blanc ont cherché à jouer de manière décomplexée. Comme contre Bruges (0-4) et l'Atlético Madrid (2-0), ils se sont cependant mis en difficulté en encaissant un but dès le premier quart d'heure de jeu (15eme). Malgré un onze de départ légèrement remanié, les Schwarz-Gelben ont ensuite maîtrisé leur sujet en première période face à une formation asémiste trop imprécise en attaque et quelque peu friable en défense.

Seulement menés d'un but à la pause, Radamel Falcao et ses coéquipiers pouvaient encore espérer recoller. Un espoir resté vain, car le BvB n'a jamais été vraiment inquiété, hormis sur une tête de Kamil Glik (47eme). Thierry Henry a injecté du sang frais au sein d'une équipe déjà rajeunie, laissant reposer certains éléments en vue du déplacement à Lyon dimanche prochain (13h00). Disputé sur un tempo modéré, le second acte s'est conclu sur un deuxième but de Raphaël Guerreiro (88eme), omniprésent ce mardi soir. L'ASM quitte donc la scène européenne par la petite porte, avec un seul point au compteur et une dernière place qui ne souffre d'aucune contestation. Cumulé au nul de l'Atlético à Bruges (0-0), ce succès (0-2) permet au club de la Ruhr de ravir la tête du groupe A. Ce qui aura assurément son importance au moment du tirage au sort des huitièmes de finale, lundi prochain.
Le film du match
15eme minute (0-1)
Dortmund ouvre le score ! A l'entrée de la surface, Christian Pulisic trouve Maximilian Philipp sur le côté droit. L'attaquant allemand centre à ras de terre en direction de Raphaël Guerreiro qui, esseulé, marque à bout portant !

33eme minute
Après un coup-franc mal renvoyé par la défense monégasque, Maximilian Philipp lance Christian Pulisic en profondeur. Le centre de l'Américain est dévié par Abdou Diallo, qui ne parvient toutefois pas à cadrer !

37eme minute
D'une subtile talonnade, Raphaël Guerreiro remise sur Marcel Schmelzer dans la surface. Le latéral du Borussia arrive lancé mais bute sur Diego Benaglio !

47eme minute
Corner pour l'ASM, tiré par Youri Tielemans. Kamil Glik s'élève plus haut que tout le monde et reprend le ballon de la tête. C'est juste au-dessus !

88eme minute (0-2)
Le Borussia fait le break ! Esseulé à hauteur du point de penalty, Raphaël Guerreiro reprend le ballon du gauche suite à un centre de Paco Alcacer et trompe Diego Benaglio ! Le Portugais s'offre un doublé !
Tops et flops

TOP 3

Aligné au poste d'ailier gauche, Raphaël GUERREIRO a été le principal artisan de la victoire du BvB sur la pelouse de Louis-II. Très actif, l'ancien Lorientais a fait preuve de beaucoup de justesse dans tout ce qu'il a entrepris. C'est surtout lui qui a guidé son équipe vers la victoire grâce à un doublé (15eme, 88eme).

L'international portugais a souvent combiné avec Marcel SCHMELZER, notamment sur une action qui aurait pu faire mouche (37eme). Plus globalement, le latéral gauche allemand a été propre dans son travail défensif et s'est montré à l'aise aux abords de la zone de vérité adverse.

Associé à Abdou Diallo en charnière, Ömer TOPRAK a livré une prestation de patron. Avec une grande sérénité, le défenseur turc a été impeccable de bout en bout et n'a pas laissé les attaquants monégasques s'exprimer.


FLOP 3

Andrea RAGGI n'a pas hésité à proposer des solutions offensives dans son couloir, ce qui est évidemment plutôt positif. Mais l'Italien a surtout laissé beaucoup trop d'espaces dans son dos. Christian Pulisic, Maximilian Philipp et consorts ont su en profiter, à l'image de l'action ayant mené au premier but (15eme).

Bien sûr, ce match ne revêtait qu'un enjeu mineur pour Monaco. Mais il n'empêche : Radamel FALCAO a été décevant. « El Tigre » n'a pas réussi à se mettre en évidence, si ce n'est sur une frappe lointaine (42eme). Remplacé par Moussa Sylla (64eme).

Mahmoud DAHOUD a eu un peu de mal à se mettre au diapason de ses coéquipiers. Pas forcément très inspiré dans l'entrejeu, le milieu allemand a commis une perte de balle qui aurait pu coûter cher (42eme) et a été averti peu après le retour des vestiaires (49eme). Remplacé par Marius Wolf (93eme).
Monsieur l'arbitre au rapport
Pour le premier match de Ligue des Champions de sa carrière, M.Pawson n'a pas hésité à sortir son carton jaune (six avertissements au total). A bon escient à chaque fois.
La feuille de match
LIGUE DES CHAMPIONS (Groupe A) / MONACO - DORTMUND : 0-2
Stade Louis-II (10 000 spectateurs environ)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Pawson (ANG) (7)

Buts : Guerreiro (15eme, 88eme) pour Dortmund

Avertissements : Falcao (21eme), Raggi (27eme), Tielemans (32eme), S.Diop (78eme) pour Monaco - Dahoud (49eme), Weigl (68eme) pour Dortmund

Expulsion : Aucune


Monaco
Benaglio (5) - Biancone (5) puis Serrano (78eme), Glik (5), B.Badiashile (6), Raggi (4) - Tielemans (5), Aït-Bennasser (5) - Henrichs (5), S.Diop (5), Massengo (5) puis K.Thuram-Ulien (69eme) - Falcao (cap) (4) puis M.Sylla (64eme)

N'ont pas participé : L.Badiashile (g), Barreca, Jemerson, G.Gouano
Entraîneur : T.Henry


Dortmund
Hitz (5) - Hakimi (5), Toprak (6), A.Diallo (5), Schmelzer (7) - Weigl (5), Dahoud (4) puis Wolf (76eme) - Pulisic (5), Götze (6), Guerreiro (8) puis S.Gomez (92eme) - Philipp (6) puis Alcacer (79eme)

N'ont pas participé : Bürki (g), Toljan, Akanji, Burnic
Entraîneur : L.Favre

Vos réactions doivent respecter nos CGU.