Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 12ème journée
Stade Saint-Symphorien - Arbitre E. Wattellier
Terminé
  1. 64′ Cohade
  2. 52′ Diallo
  3. 11′ Diallo

, publié le 17 août

Grâce à des buts d'Habib Diallo (auteur d'un doublé) et Renaud Cohade, Metz a glané un précieux succès lors de la réception de Monaco, samedi soir. Alors que les Grenats lancent leur saison, le club de la Principauté inquiète toujours un peu plus.

Le debrief
Après avoir cassé sa tirelire pour recruter Henry Onyekuru (13,5 M€) et Wissam Ben Yedder (40 M€), Monaco était censé monter en puissance lors de son déplacement de samedi soir pour affronter Metz. Suite à sa défaite inaugurale contre l'OL (3-0), le club de la Principauté était d'ores et déjà sous pression, mais cela n'a pas suffi pour assister à une vraie réaction de la part des troupes de Leonardo Jardim. Alors qu'Habib Diallo a rapidement ouvert le score sur penalty (11eme), cette rencontre a un peu plus basculé peu après la demi-heure. Sur une seule action, les Asémistes ont « perdu » un penalty... et Ruben Aguilar (voir ci-dessous). Le tournant d'une rencontre qui aura confirmé les limites actuelles des coéquipiers de Kamil Glik.

Hormis quelques rares occasions ici et là, les visiteurs n'ont pas été en mesure de réellement inquiéter des Grenats qui ont globalement maitrisé leur sujet. Alors qu'Habib Diallo a inscrit le but du break (54eme), Renaud Cohade s'est chargé de définitivement enfoncer le clou (66eme). Le score est sévère, mais les troupes de Vincent Hognon ont mis la manière pour signer leur premier succès de cette saison 2019-2020. Si les locaux peuvent avoir le sourire, l'heure est clairement à l'inquiétude sur le Rocher. Le mal apparait profond, et il ne s'agit pas que d'une question de recrutement...
L'instant T :
Alors que le Nigérian Onyekuru réclame un penalty à la suite d'une intervention de Sunzu, Metz part en contre-attaque. Servi sur le côté gauche, Nguette est « descendu » par Aguilar, et M.Wattelier sort immédiatement le carton rouge (34eme). L'ancien Auxerrois et Montpelliérain est expulsé pour un tacle par derrière... avec les deux pieds décollés.
Les buts
11eme minute (1-0)
A la suite d'une intervention de la main de Glik (sur une frappe de Sunzu), M.Wattelier fait appel au VAR. Et, après visionnage du ralenti, l'arbitre de la rencontre désigne le point de penalty. H.Diallo se charge de transformer la sanction. Sa frappe du pied droit est trop axiale, mais cela suffit pour tromper Lecomte. L'ancien joueur de Lorient et de Montpellier touche le ballon avec les jambes, mais cela n'empêche pas l'ouverture du score des Grenats.

54eme minute (2-0)
A la suite d'un coup-franc frappé par Cohade, la défense monégasque ne parvient pas à se dégager. Cela profite une nouvelle fois à H.Diallo qui peut tromper Lecomte de près du pied droit.

66eme minute (3-0)
Légèrement décalé droit, Cohade profite d'une déviation de B.Badiashile pour tenter sa chance à l'entrée de la surface de l'ASM. Sans contrôle, le capitaine messin arme une frappe croisée du pied droit qui ne laisse aucune chance à Lecomte. Le gardien asémiste ne peut que constater les dégâts sur ce tir à ras de terre.
Les tops et les flops
Renaud COHADE (7)
Associé à Habib Maïga et Victorien Angban, le capitaine messin a réalisé un match plein dans l'entrejeu. A l'origine du 2eme but d'Habib Diallo, l'ancien joueur de Strasbourg, de Valenciennes et de Saint-Etienne s'est ensuite mué en buteur. Histoire de définitivement mettre à l'abri les Grenats. Une performance exemplaire.
Habib DIALLO (7)
Auteur de l'ouverture du score sur penalty, l'attaquant international sénégalais a remis ça en début de seconde période. Après avoir débloqué son compteur contre Strasbourg, le natif de Thiès lance parfaitement cette saison 2019-2020. Alors que certains ont émis des doutes au sujet de sa faculté à performer parmi l'élite, voici un premier élément de réponse. Pas loin du triplé sans une parade XXL de Benjamin Lecomte (86eme).
Ruben AGUILAR (3)
Après l'expulsion inaugurale de Cesc Fabregas contre l'OL, c'est l'ancien Auxerrois et Montpelliérain qui a abandonné ses coéquipiers dès la première période. Recruté cet été pour 8 M€, le natif de Grenoble n'a pas su se maitriser, et Leonardo Jardim va devoir avoir une sérieuse discussion quant au manque de discipline de ses protégés.
La feuille de match
METZ - MONACO : 3-0
Stade Saint-Symphorien, Metz (19 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse correcte
Arbitre : M.Wattelier (5)

Buts : H.Diallo (11eme sp et 54eme) et Cohade (66eme) pour Metz

Avertissements : Centonze (27eme) pour Metz - Glik (10eme) et G.Martins (35eme) pour Monaco

Expulsion : Aguilar (34eme) pour Monaco


Metz
Oukidja (5) - Centonze (6), Sunzu (6), Boye (5), Delaine (5) - Angban (6), H.Maïga (6) puis M.Fofana (77eme), Cohade (cap) (7) - Boulaya (6) puis Ambrose (87eme), I.Diallo (7), Nguette (6) puis I.Niane (74eme)

N'ont pas participé : Delecroix (g), Cabit, Gakpa, Lahssaini
Entraîneur : V.Hognon


Monaco
Lecomte (5) - Aguilar (3), Glik (cap) (4), B.Badiashile (4) puis K.Baldé 56eme), Ballo-Touré (4) - Boschilia (4), Jemerson (4) - Onyekuru (5) puis Gil Dias (70eme), Golovin (3), G.Martins (4) - Ben Yedder (4) puis Foster (74eme)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Panzo, Ad.Traoré
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.