Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 127ème journée
Orange Vélodrome - Arbitre C.Turpin
  1. 21′ Thauvin
  2. 12′ M. Balotelli
Journaliste : DIVIO Axel

Rémi Farge, publié le 3 mars

L'Olympique de Marseille a facilement battu Saint-Etienne dimanche soir en profitant d'une première période presque parfaite. Le club phocéen remonte à la quatrième place et signe un quatrième succès sur ses cinq derniers matchs de Ligue 1.

Le debrief
Il ne manquait plus que ça. Ça, c'est une victoire contre une équipe du haut de tableau. Tout ce qui manquait à cet OM nouveau qui enchaîne les victoires depuis un mois. Les hommes de Rudi Garcia n'avaient pas atteint leur objectif sur la pelouse de Rennes la semaine dernière, mais c'était pour mieux le remplir ce dimanche soir face à Saint-Etienne. Car contre les Verts, les Marseillais ont donné l'impression de ne pas jouer dans la même cour. Nettement supérieurs, notamment en première période, ils ont profité d'une entame parfaite pour faire la différence et ne jamais être repris. Sans les cadres Dimitri Payet, Adil Rami et Luiz Gustavo, encore sur le banc au coup d'envoi, l'OM a marché sur Saint-Etienne avec ses hommes forts du moment.

Mario Balotelli, bien sûr, auteur du premier but d'un joli geste acrobatique, mais aussi Boubacar Kamara, infranchissable derrière, et Morgan Sanson, impérial dans l'entrejeu. Dans ce collectif bien huilé, impossible de relever la moindre fausse note, et c'est sans doute pour cela que l'ASSE a été surclassée pendant 45 minutes. Au retour des vestiaires, l'OM a géré son avance et le rythme est logiquement retombé. Pas dans les travées d'un Vélodrome en passe d'être reconquis par des Olympiens qui n'en finissent plus de remonter au classement. Avec ce joli succès, ils doublent Saint-Etienne et se réinstallent à la quatrième place. Même si Lyon garde cinq points d'avance, le message envoyé par les hommes de Rudi Garcia est clair : il faudra compter avec eux jusqu'à la fin.

Mieux, alors que cinq joueurs étaient sous la menace d'une suspension contre le PSG en cas de nouveau carton jaune, aucun d'entre eux n'a été sanctionné par M.Turpin. Idéal pour entretenir la dynamique du moment et pourquoi pas rêver d'un exploit au Parc des Princes dans deux semaines. Avec treize points pris sur quinze possibles sur les cinq dernières journées de championnat, l'OM avance de toute façon plus vite que tous ses concurrents. Nice, un autre adversaire direct dans la course aux places européennes, sera au menu des Marseillais dans une semaine. Une confrontation dont espère profiter Saint-Etienne pour se relancer. Mais dans le Forez, le départ d'Ole Selnaes, la baisse de régime de Wahbi Khazri, les diverses blessures et les difficultés du duo Perrin-Subotic semblent former « un trop » rédhibitoire pour viser mieux qu'un ticket en Ligue Europa.
Le film du match
6eme minute
Thauvin lance Lopez en profondeur. Le ballon passe entre les jambes de Subotic et permet au milieu marseillais de se retrouver en position idéale sur la droite de la surface. Il voit Balotelli seul au centre et le sert en première intention. L'attaquant de l'OM n'a plus qu'à conclure face à Ruffier, mais il écrase trop sa frappe et le gardien stéphanois s'impose en deux temps.

12eme minute (1-0)
But de l'OM ! Sur un corner rentrant de Thauvin, Ruffier ne sort pas. Balotelli voit le ballon arriver et s'appuie sur Perrin pour le bloquer dans son dos. En puissance, l'Italien tente un geste acrobatique dans les six mètres adverses et ouvre le score de fort belle manière.

15eme minute
Sur la droite de la surface marseillaise, Khazri met le feu à la défense de l'OM et déborde. Il centre fort à ras de terre devant le but. Polomat va pour reprendre au deuxième poteau mais Sarr sauve son équipe avec un retour héroïque d'un tacle rageur.

20eme minute (2-0)
Penalty pour l'OM ! Sur la gauche de la surface, Ocampos crochète et frappe dans un angle fermé. Son tir est détourné par la main décollée de Debuchy qui concède un penalty. Thauvin s'en charge et prend Ruffier à contrepied.

24eme minute
Pressé par Ocampos, Perrin perd la balle devant sa surface. L'Argentin la récupère et sert tout de suite Thauvin, complètement seul. Mais le Marseillais se précipite et croise trop sa frappe face à Ruffier.

45eme minute
Germain saute plus haut que tout le monde pour couper de la tête le coup-franc botté par Thauvin. Ruffier décolle vite et se saisit du ballon juste avant la mi-temps.

56eme minute
Décalé sur la gauche du terrain, Ocampos rentre dans l'axe et se met sur son pied droit. Il frappe à ras de terre m ais Ruffier se couche bien et capte le ballon.
Tops et flops

TOP 3

Encore préféré à Gustavo au milieu, Morgan SANSON a validé le choix de son entraîneur en livrant l'une de ses meilleures prestations sous le maillot de l'OM. Omniprésent dans l'entrejeu, avec et sans ballon, l'ancien Montpelliérain a été excellent, surtout en première période.

Boubacar KAMARA ne cesse d'impressionner à chaque sortie de l'OM. Ce dimanche soir, en défense centrale, il a réalisé une entame de match parfaite avec plusieurs interventions autoritaires qui ont donné le ton. Et il n'a jamais faibli. Du travail très bien fait encore une fois...

Lucas OCAMPOS ne fait pas tout bien, mais son sens du sacrifice est un cadeau inestimable pour Marseille. Contre Saint-Etienne, l'Argentin s'est donné sans compter dans les deux parties du terrain. Il a obtenu un penalty et aurait pu être crédité d'une passe décisive avec un Thauvin plus appliqué à la finition.


FLOP 3

Loïc PERRIN a bu le calice jusqu'à la lie. Sa première période a été cauchemardesque. Complètement dominé par Balotelli sur l'ouverture du score, le capitaine stéphanois a été constamment en difficulté, pas loin de coûter un autre but à son équipe dans un duel avec Ocampos. Gasset l'a sorti dès la mi-temps...

Comme son compère de l'axe, Neven SUBOTIC a passé une salle soirée sur la pelouse du Vélodrome. Sa lenteur lui a coûté cher, comme souvent face à des équipes qui vont vite vers l'avant.

On attendait beaucoup de Rémy CABELLA pour son retour dans la cité phocéenne. Peut-être trop. Censé profiter des espaces dans le dos de Lopez et Sanson, le meneur de jeu stéphanois n'a pas existé ce dimanche soir. Balle au pied, il a même manqué d'application.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Turpin a dû sévir assez rapidement en mettant la main à la poche. Mais l'arbitre a été plutôt bon, et on ne peut que valider sa décision d'accorder un penalty à l'OM pour cette main complètement décollée de Mathieu Debuchy.
La feuille de match
L1 (27eme journée) / MARSEILLE - SAINT-ETIENNE : 2-0
Stade Vélodrome (56 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Turpin (6)

Buts : Balotelli (12eme) et Thauvin (20eme sp) pour l'OM

Avertissements : Sakai (4eme) et B.Sarr (25eme) pour l'OM - Debuchy (19eme) et Khazri (85eme) pour Saint-Etienne

Expulsion : Aucune


Marseille
Mandanda (cap) (5) - B.Sarr (6), B.Kamara (7), Caleta-Car (6), Sakai (6) - Thauvin (6), M.Lopez (6), M.Sanson (7) puis Strootman (85eme), Ocampos (7) - Germain (5) puis Luiz Gustavo (65eme), Balotelli (6) puis Njie (79eme)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Rami, Payet, Radonjic
Entraîneur R.Garcia


Saint-Etienne
Ruffier (4) - Debuchy (4) puis Vada (76eme), Perrin (cap) (2) puis Beric (45eme, 4), Subotic (3), Kolodziejczak (5), Polomat (4) - M'Vila (5), Aït Bennasser (4) - Cabella (3), Khazri (5), Hamouma (4) puis Diony (70eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), Saliba, Panos, Nordin
Entraîneur : J-L.Gasset

Vos réactions doivent respecter nos CGU.