Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 11ère journée
Orange Vélodrome - Arbitre J. Brisard
  1. 89′ Suk Hyun-Jun
  2. 57′ Dia
Journaliste : Corentin Corger

Nicolas Kohlhuber, publié le 10 août

En ouverture de la saison, l'OM a sombré face à Reims (0-2) à l'Orange Vélodrome. La prestation des Marseillais ressemble étrangement à celles observées la saison dernière.

Le debrief
Nouvelle saison, problèmes identiques. La page Rudi Garcia a été tournée du côté de Marseille mais les manques de la saison dernière sont toujours là. Avec un onze de départ sans la moindre recrue, il était difficile de s'imaginer un OM révolutionnaire. Une vérité qui a mis moins de deux minutes a sauté aux yeux. Moussa Doumbia profité alors de la passivité de la défense olympienne pour aller solliciter Steve Mandanda. André Villas-Boas a eu beau s'activer sur son banc de touche et lancer Dario Benedetto, ça n'a pas été suffisant. Le manque d'agressivité était évident, la forme physique douteuse. Des lacunes bien trop importantes pour triompher des Rémois qui sont toujours aussi séduisants.

Face à la solide défense rémoise, les coéquipiers de Morgan Sanson ont proposé un jeu trop stéréotypés. Aux longues transversales champenoises, l'OM répondait avec un jeu de possession stérile. Hormis Steve Mandanda qui a permis à son équipe de rester dans le match, toutes les autres lignes ont eu un rendement loin d'être suffisant. L'attaque était inoffensive avec un Valère Germain qui n'a pas été trouvé une seule fois dans la surface adverse, le milieu était inconstant avec un travail loin d'être structuré et la défense perméable en se faisant surprendre par les flèches rémoises. Un match sans pour l'OM, mais pas un match à oublier. Car l'an passé, trop longtemps les Marseillais se sont cachés derrière des faits de jeu pour expliquer les difficultés. Il est désormais temps d'ouvrir les yeux sur la Canebière, c'est la seule solution aux éternels problèmes marseillais.
L'instant T :
Marseille n'a cadré qu'un tir dans cette rencontre avant la 57eme minute. Pas de quoi inquiéter Reims et son gardien Predrag Rajkovic. Mais à ce moment-là du match, l'OM a eu sa plus grosse occasion du jour. Et surtout l'occasion de plier le match. Kevin Strootman est seul au point de penalty pour reprendre un centre de Morgan Sanson venu de la droite. Le Néerlandais reprend le ballon de volée. La défense champenoise reste immobile pour regarder le ballon finir sur la barre transversale. Au moment où le cuir heurte l'arrête du but rémois, on joue exactement depuis 56 minutes et 22 secondes. 49 secondes plus tard, Boulaye Dia a ouvert le score.
Les buts
58eme minute (0-1)
Sur un contre, Boulaye Dia provoque dans le couloir droit et s'appuie sur Tristan Dingomé pour rentrer dans la surface de réparation. Seul face à Steve Mandanda, l'attaquant rémois remporte son duel avec le portier marseillais.

90eme minute (0-2)
Suite à un renvoi aux six mètres, Nathanaël Mbuku récupère le ballon dans le camp marseillais. Il résiste aux défenseurs olympiens et lance Boulaye Dia à la limite du hors-jeu. L'auteur de l'ouverture du score décale Hyunjun Suk dans l'axe qui ajuste Steve Mandanda
Les tops et les flops

Boulaye Dia (8)
Boulaye Dia a été l'homme de tous les bons coups rémois dans cette rencontre. L'attaquant rémois a fait beaucoup de mal à la défense marseillaise. Dès la demi-heure de jeu, il a sollicité Steve Mandanda. A l'heure de jeu, il a réalisé la course parfaite pour aller tromper le portier marseillais. En fin de match, un appel et une frappe ont fait trembler le Vélodrome. C'est finalement en servant Suk qu'il a fait la différence dans le money time.
Nemanja Radonjic (3)
Nemanja Radonjic n'a pas réussi à porter le danger sur le but rémois. L'ailier serbe n'a pas su faire la différence dans son couloir droit. Courses inutiles, ballons perdus, mauvaises inspirations, c'était un match sans pour le Marseillais. Le centre le plus dangereux venu de la droite pour l'OM a été réalisé par Morgan Sanson. Cela en dit beaucoup de l'apport de Radonjic...
Jordan Amavi (3)
Le latéral marseillais n'a pas été au niveau en comparaison à son vis-à-vis rémois Thomas Foket. Ses montées offensives n'ont pas été assez précises, ses replis défensifs pas assez incisifs.
La feuille de match
MARSEILLE - REIMS : 0-2
Stade Vélodrome (55 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Brisard (5)

Buts : Dia (58eme) et Suk (90eme) pour Reims

Avertissement : B.Kamara (29eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Marseille
S.Mandanda (cap) (6) - Sakai (5), B.Kamara (4), Caleta-Car (5), Amavi (3) - M.Sanson (5) puis Chabrolle (73eme), L.Gustavo (5), Strootman (5) - Radonjic (3) puis B.Sarr (58eme), Germain (4) puis Benedetto (73eme), Payet (5)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), A.Gonzalez, M.Lopez, Lihadji
Entraîneur : A.Villas-Boas


Reims
Rajkovic (6) - Foket (6), Disasi (5), Abdelhamid (6), H.Kamara (7) - Chavalerin (6), Romao (cap) (6) - Oudin (6) puis Konan (84eme), Dingome (7) puis Mbuku (72eme), Doumbia (6) puis Suk (77eme) - B.Dia (8)

N'ont pas participé : Lemaître (g), Sissoko, Cassama, Mbemba
Entraîneur : D.Guion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.