Football - Ligue 1 Marseille/Lokomotiv Moscou après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue EuropaGroupe E
Orange Vélodrome - Arbitre W. Collum
  1. 35′ Milik
Journaliste : Clément Pédron

, publié le 9 décembre

En dominant le Lokomotiv Moscou (1-0) grâce à un but de Milik lors de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue Europa, l'Olympique de Marseille est reversé en Ligue Europa Conférence.



Cinq jours après la douche froide reçue à domicile contre Brest en Championnat (1-2), les Marseillais ont rebondi comme il fallait, toujours à l'Orange Vélodrome, en assurant la qualification pour l'équivalent des 16es de finale de la Ligue Europa Conférence. Face à une faible équipe du Lokomotiv Moscou, l'OM s'est contenté jeudi soir du minimum syndical (1-0) lors de la dernière journée d'une phase de groupes de Ligue Europa qu'il termine à la troisième place.

Dieng vendange en fin de match

Le seul but de la rencontre a été inscrit par Milik qui a repris de la tête le corner tiré par Ünder (35e). L'attaquant polonais s'était chauffé à la demi-heure avec un tir en pivot directement sur le gardien russe (31e). Balerdi, toujours du front, aurait pu donner un peu d'aisance aux Olympiens juste avant la pause (45e + 2). Une opportunité offerte à Gerson, à trois reprises (50e, 52e, 67e), sans que le Brésilien, que l'on dit pourtant en progrès, ne trouve les filets.

Première victoire européenne depuis un an

En face, le néant, ou presque, même quand Rongier s'est débrouillé pour prendre un deuxième carton jaune. Réduits à 10 à la 80e, les joueurs de Sampaoli n'ont pas souffert face au Lokomotiv, seulement soulagé par l'intervention de Mandanda, titulaire, sur un centre brûlant (90e + 3). Dieng se permettait même de rater grossièrement la dernière occasion de la rencontre (90e + 5), alerté par un Payet brillant dès qu'il est entré à la place de Milik (69e). S'il n'y a pas de quoi jubiler dans le camp marseillais, cette première victoire européenne depuis un an (7 décembre 2020 face à l'Olympiakos), lui permet de garder un piment supplémentaire dans la saison. Et c'est déjà ça.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.