Football - Ligue 1 Marseille/Clermont après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue 15ème journée
Orange Vélodrome - Arbitre E. Wattellier
  1. 49′ Gueye
Journaliste : DIVIO Axel

, publié le 31 août

Pas souvent embêté, l'Olympique de Marseille a tout de même connu quelques frayeurs mercredi contre Clermont, battu sur la plus petite des marges (1-0) pour le compte de la cinquième journée de Ligue 1.



Au Vélodrome, tout le monde avait encore en tête la douche froide infligée par le Clermont Foot en février dernier (0-2). Après 45 minutes de jeu, les supporters marseillais pouvaient être frustrés et craindre un scénario catastrophe en seconde période. Ultra-dominateurs, les Olympiens, qui ont mis énormément d'intensité et de densité physique, n'ont laissé que des miettes à des Clermontois courageux, mais en cruel manque de solutions (0 tir cadré en première mi-temps).

Après une première alerte signée Alexis Sanchez, trop court pour reprendre efficacement un centre-tir de Jonathan Clauss (16e), l'OM va toucher une première fois les montants. Le champ libre plein axe, Valentin Rongier a profité du boulevard pour décocher une frappe sèche sur la barre transversale d'un Mory Diaw battu (20e). L'OM continue de bousculer les hommes de Pascal Gastien, qui auront encore de la réussite sur un enchaînement contrôle poitrine - demi-volée signé Nuno Tavares. Le ballon s'écrase une nouvelle fois sur la barre (25e), avant que Dimitri Payet n'enchaîne par une frappe au-dessus !

La furia marseillaise continue de s'abattre sur le but auvergnat, mais sans faire plus de dégâts. Pape Alassane Gueye, servi par Dimitri Payet, est gêné pour ajuster sa frappe à 10 mètres et bute sur Diaw (27e). On continue avec Payet qui n'enroule pas suffisamment sa frappe du droit pour trouver la lucarne opposée (32e). L'OM déroule, propose du beau jeu, ça part dans tous les sens, mais le score reste vierge.



La seconde période redémarre sur les mêmes bases. Sauf que cette fois, l'OM va rapidement se libérer. Alors que Nuno Tavares avait encore trouvé une position de frappe, déviée en corner par Diaw, c'est Pape Gueye qui va se montrer décisif. Sur le corner frappé par Dimitri Payet au second poteau, le Sénégalais monte au-dessus de Magnin et place une tête imparable (1-0, 48e). Passeur, Payet aurait pu se muer en buteur sur un centre de Jonathan Clauss, mais il enlève trop sa frappe (53e). On se dit alors que l'OM va dérouler et prendre le large. C'était sans compter sur le réveil clermontois.

Plus entreprenants, les Auvergnats vont trouver les montants sur leurs deux premières frappes ! Sur la même action, Cham puis Magnin font trembler le but de Pau Lopez (55e). Le match s'équilibre et Clermont, encore dangereux par Saîf-Eddine Khaoui (69e) va longtemps croire en ses chances. Quand Chancel Mbemba obtient un penalty (83e), tout le monde pense le match enfin plié. C'était sans compter sur l'énorme parade de Mory Diaw face à Alexis Sanchez ! Et l'OM s'offre une fin de match crispante. Pas de coup de « clim » cependant, Clermont ne parvenant pas à aller au bout de ses intentions.

Pour son 123e anniversaire, l'Olympique de Marseille s'offre un quatrième succès logique et reste invaincu, suivant le même rythme infernal que le Paris Saint-Germain et le Racing Club de Lens (13 points). Pour Clermont, ce match est encourageant et un calendrier plus abordable se présente désormais aux hommes de Pascal Gastien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.