Football - Ligue 1 Lyon/Lorient après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 18ème journée
Stade des Lumières - Arbitre B. Dechepy
Terminé
  1. 49′ Toko Ekambi
  1. 19′ Laurienté

, publié le 25 septembre

L'OL s'est contenté d'un point contre Lorient, samedi soir (1-1), lors de la 8e journée de Ligue 1. Le club rhodanien a rapidement été réduit à dix, de manière discutable, et perdu plusieurs joueurs sur blessure. Une soirée qui pourrait laisser des traces, alors que les Merlus conservent un point d'avance sur leur adversaire du soir au classement.



Les matchs de l'Olympique Lyonnais font beaucoup parler ces derniers temps. Et ce n'est pas ce week-end que cela va s'arrêter. Déjà très en colère après le penalty injustement accordé au PSG dimanche dernier, le club rhodanien a cette fois perdu Emerson sur une exclusion discutable samedi soir contre Lorient (1-1). Le premier fait de jeu d'un match tendu et indécis jusqu'au bout.

Un contact à peine visible avec Enzo Le Fée partant vers le but de Lopes, Jason Denayer pas loin en couverture, et surtout, un ballon visiblement poussé trop loin par le milieu lorientais. Mais l'arbitre de la rencontre, Bastien Dechepy, a tout de même décidé d'exclure Emerson, avant le quart d'heure de jeu (14e). Une décision lourde de conséquences accompagnée de la blessure de Jason Denayer sur la même action. Voilà comment ce Lyon - Lorient a commencé.

Laurienté en mode Juninho

Mais c'était loin d'être le pire pour les Gones, qui ont encaissé l'ouverture du score... sur le coup franc qui a suivi, parfaitement frappé par Armand Laurienté (1-0, 20e). Une belle récompense pour des Merlus qui, au-delà des faits de jeu, avaient réalisé une entame intéressante. Lyon a d'abord eu du mal à se remettre de ce coup de massue, exception faite de la parade de Paul Nardi face à Lucas Paqueta, à bout portant (45e+1).


Mais les choix de Peter Bosz à la pause ont fait mouche. Lancé à la place de Xherdan Shaqiri, Islam Slimani a tout de suite apporté sa science du jeu dos au but, en effectuant une remise parfaite pour Karl Toko Ekambi, qui n'a pas tremblé pour égaliser (1-1, 51e). Des occasions, les Gones en ont eu d'autres, de la frappe enroulée de Guimaraes (58e) au coup de tête de Sinaly Diomandé (76e) en passant par ce but dans les dernières secondes de Paqueta, refusé pour hors-jeu. Mais ça n'a pas suffi.

Une hécatombe pour l'OL

En face, les Merlus ont piqué par séquences, au coeur d'une seconde période plus timide, avec notamment un nouveau coup franc dangereux de Laurienté (68e). Et l'OL, lui, a continué de perdre des forces vives. De retour comme titulaire, Jérôme Boateng est sorti visiblement touché à un genou, tandis que Slimani a cédé sa place en se tenant la cuisse.


Ajoutez à cela la suspension d'Emerson et l'absence de Moussa Dembélé, et les Gones seront privés de plusieurs joueurs majeurs pour le derby face à Saint-Etienne dimanche prochain. Avant cela, il leur faudra digérer cette soirée aussi frustrante que leur position au classement : une 7e place à un point de Lorient, provisoirement quatrième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.