Football - Ligue 1 Lyon/Clermont après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 13ème journée
Stade des Lumières - Arbitre T. Léonard
  1. 47′ Lucas Paquetá
  2. 22′ Dembélé
  3. 5′ Dembélé
  1. 91′ Rashani
  2. 80′ Rashani
  3. 11′ Sinaly Diomandé (csc)
Journaliste : Guidicelli Franck

, publié le 22 août

Scénario fou dimanche à Lyon, qui menait 3-1 à dix minutes de la fin avant de se faire rejoindre par les Clermontois dans le temps additionnel (3-3).

Un doublé de Moussa Dembélé et un magnifique but de Lucas Paqueta n'ont pas suffit à Lyon pour s'offrir la première victoire de la saison. La faute à une belle équipe de Clermont qui n'a jamais renoncé et a su profiter d'un csc de Sinaly Diomandé et d'un doublé d'Elbasan Rashani pour prendre un point quasi inespéré.

Paqueta régale sur son but

Match à tension entre Lyon et Clermont après un début de saison peu probant du côté des hommes de Peter Bosz alors que du côté auvergnat, les voyants sont au vert avec deux victoires en deux matchs. La semaine a en plus été agitée à Lyon avec l'éviction de Marcelo et une banderole assez explicite des supporters demandant à leurs joueurs de se bouger. Banderole dont le contenu a été publiquement validé par le coach des Gones. Pas de surprise pour autant dans le onze de départ de Peter Bosz si ce n'est la titularisation de la dernière recrue, Emerson. Des Lyonnais qui ont bien débuté le match grâce à un pressing très haut impulsé par un milieu de terrain très actif et notamment un Lucas Paqueta bien en jambes.

Mais c'est Moussa Dembélé qui parvient à ouvrir le score après avoir obtenu un penalty qu'il a converti sans trembler (1-0, 4eme). Clermont a continué à faire le dos rond face à la furia lyonnaise avant de sortir très proprement et de parvenir à égaliser sur le premier corner de la partie. Un corner frappé par Jason Berthomier et repris de la tête par Sinaly Diomandé qui marque contre son camp (1-1, 11eme). Le match c'est alors équilibré jusqu'au doublé de Moussa Dembélé qui reprenait en embuscade une frappe repoussée de Lucas Paqueta (2-1, 20eme).

Un avantage qui a bien failli être de très courte durée car sur l'engagement et une action d'Arial Mendy sur le côté gauche, Mohamed Bayo était à la réception pour reprendre et manquer le cadre de peu (22eme). Le match continuait alors d'être très agréable avec deux équipes jouant vers l'avant et un troisième but lyonnais de toute beauté signé Lucas Paqueta. Le Brésilien réalise un triple une-deux avec Bruno Guimaraes et Houssem Aouar en relais pour finalement venir battre Arthur Desmas, du plat du pied gauche (3-1,45eme).

Entrée gagnante de Rashani

La seconde période était un peu moins rythmée mais les Clermontois se montraient toujours très actifs alors que les Lyonnais arrivaient moins facilement à mettre le pied sur le ballon. Des Gones qui opéraient en contre mais ne faisaient pas assez preuve de justesse dans le dernier geste. Jodel Dossou était même tout proche de marquer sur une frappe qui passait au ras du poteau (74eme). Tino Kadewere qui venait d'entrer en jeu avait la balle du K.O dans les pieds mais il a voulu la jouer trop facile en tentant une pichenette pour lober Arthur Desmas (80eme). Un véritable tournant dans ce match car sur la continuité de l'action les Clermontois parviennent à réduire la marque grâce à Elbasan Rashani qui gagne son duel avec Damien Da Silva dans la surface avant de tromper Anthony Lopes d'une belle balle piquée (3-2, 80eme).

Une réduction de l'écart qui a poussé Clermont à continuer d'aller de l'avant et a donc ouvert des espaces aux Lyonnais qui procédaient par contre. Avec encore une fois l'occasion de plier le match pour les joueurs de Peter Bosz. Suite à un corner clermontois, les Lyonnais partent en contre avec Maxi Gusto qui sert Aouar qui perd son duel face à Arthur Desmas, le ballon revient sur Toko Ekambi qui voit aussi sa frappe être contrée (89eme). La sanction est alors quasiment immédiate sur le corner qui suit. Johan Gastien le frappe et trouve à la réception le héros du jour, Elbasan Rashani qui marque de la tête et arrache l'égalisation (3-3, 92eme). Le scénario est tout proche d'être encore plus cruel avec une dernière occasion manquée par Mohamed Bayo qui voit sa frappe passer à quelques centimètres du poteau d'Anthony Lopes (94eme).

Un résultat nul qui confirme la bonne dynamique de Clermont et au contraire, les difficultés lyonnaises de ce début de saison. Après une très belle entame de match, les Gones n'ont pas réussi à mettre fin au suspense notamment dans le dernier quart d'heure malgré de grosses occasions. Peter Bosz va devoir rapidement trouver une solution pour redonner confiance à son groupe avant le déplacement à Nantes. Pour Pascal Gastien, le rêve éveillé continue, avec toujours aucune défaite en trois journées. De quoi aborder la prochaine réception de Metz avec beaucoup de confiance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.