Football - Ligue 1 Lorient/AS Monaco après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 12ème journée
Stade Yves Allainmat - Le Moustoir - Arbitre H. Ben El Hadj
  1. 30′ Moffi
Journaliste : DIVIO Axel

, publié le 13 août

Pour le retour du public au stade du Moustoir du FC Lorient, les Merlus ont remporté une belle victoire (1-0) en prenant l'avantage à la demi-heure de jeu grâce à Moffi. L'AS Monaco, auteur d'un match nul la semaine dernière contre Nantes, va devoir vite se remettre dans le bain dans l'optique de la Ligue des Champions.


Une semaine après son match nul concédé à domicile contre Nantes (1-1), l'AS Monaco retrouvait le FC Lorient ce vendredi, à l'occasion de la deuxième journée de la nouvelle saison de Ligue 1. Face aux Merlus, les hommes de Niko Kovac ont une fois de plus loupé le coche et ont été défaits par les Bretons (1-0). Bien loin des attentes placées en eux après leur fantastique saison l'an passé, les hommes du Rocher vont devoir réagir.

La première période a pourtant été très largement dominée par les visiteurs en termes de possession de balle (73%), mais l'attaque monégasque a offert une prestation plus que décevante. Une seule et unique frappe cadrée lors des quarante-cinq premières minutes, œuvre de Kevin Volland à la 28e. En face, Lorient a joué son jeu avec une base arrière solide et une attaque capable de profiter du moindre commencement de début d'opportunité. C'est ce qu'a parfaitement réussi un Terem Moffi accroché par le maillot par Ismail Jakobs, et qui a obtenu un penalty transformé par ses soins (1-0, 31e).




Incapable de revenir à hauteur avant la pause, Monaco a tenté de reprendre les choses en main dès le retour sur la pelouse d'un Moustoir en feu. Sans plus de réussite. La physionomie du second acte a finalement ressemblé à celle du premier avec des Merlus privés de ballon et concentrés sur leurs tâches défensives. En face, des Monégasques toujours dominateurs balle au pied, mais en manque d'inspiration et de réussite au moment de frapper au but.

Lorient ultra-réaliste

Et c'est un FC Lorient ultra dominé et auteur de seulement deux tirs (cadrés) qui l'a finalement emporté devant son public. Un petit exploit pour les hommes de Christophe Pelissier qui enchaînent un deuxième match sans défaite en ce début de saison. Quatre points en deux rencontres, les Bretons se satisferont pleinement de cette performance. Pour Monaco en revanche, c'est la soupe à la grimace. Un seul point pris lors des deux premières journées. Il va falloir réagir rapidement. Peut-être dès la prochaine journée à l'occasion de la réception du RC Lens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.