Football - Ligue 1 Lorient/Clermont après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 19ème journée
Stade Yves Allainmat - Le Moustoir - Arbitre P. Gaillouste
17°C / Couvert
  1. 53′ Laporte
  1. 14′ Bayo
Journaliste : Vincent Dégremont

, publié le 3 octobre

Opposé au promu Clermont, Lorient a su revenir au score en deuxième période après avoir très tôt concédé l'ouverture du score (1-1).

Entre des Lorientais sixièmes, qui avaient tout gagné au Moustoir depuis l'entame, et des Clermontois sevrés de victoire depuis sept rencontres - et qui revenaient en Bretagne avec le souvenir douloureux de la gifle administrée par Rennes (6-0) lors de leur dernier déplacement -, les pronostics penchaient clairement en faveur des Merlus. Favoris, les hommes de Christophe Pélissier ont manqué le coche, quand, à la 8eme minute, Enzo Le Fée a fait passer un coup-franc excentré derrière les défenseurs auvergnats. Monté au second poteau, Houboulang Mendes n'est pas parvenu à redresser la course du ballon alors que la cible était grande ouverte.

Laporte avait oublié de verrouiller...

A la différence de leurs hôtes, les protégés de Pascal Gastien ont marqué sur leur première occasion. Au quart d'heure de jeu, Vital N'Simba a allongé une ouverture qui est passée par-dessus la charnière lorientaise. Julien Laporte couvrant Mohamed Bayo au départ de l'action, l'arbitre a laissé le Guinéen défier Paul Nardi. En buteur racé, l'avant-centre du Clermont Foot a parfaitement ouvert le pied, mettant le ballon sur la gauche du dernier rempart lorientais. Trois minutes plus tard, Vincent Le Goff aurait pu égaliser. Oublié au second poteau, le latéral a topé sa volée sur un excellent centre d'Igor Silva. Un éclair des pistons éclairant le brouillard collectif des Merlus, en difficulté dans l'animation. Dans le temps additionnel de la première période, Nardi a même dû s'employer pour empêcher le break d'Auvergnats très en verve, bloquant sur sa ligne un tir au sol de Bayo, qui avait tenté sa chance au bout d'un une-deux avec le remuant N'Simba.

...puis se rattrape en gagnant le deuxième round contre Bayo

Si les Lorientais n'y sont pas arrivés dans le jeu, la lumière est venue d'un coup de pied arrêté, une dizaine de minutes après la reprise. C'est d'ailleurs Laporte, fautif sur l'ouverture du score, qui s'est rattrapé en égalisant. L'ancien pensionnaire du Clermont Foot a rendu à Bayo la monnaie de sa pièce, profitant du marquage laxiste de l'attaquant pour reprendre d'une tête puissante un coup-franc de 40 mètres envoyé dans la boîte par Thomas Monconduit. Le ballon a filé entre Arthur Desmas et la transversale ! Les supporters des Merlus ont retrouvé de la voix et, pour certains, ont tombé le tee-shirt, mais les sorties sur blessure des pièces maîtresses Enzo Le Fée et Terem Moffi n'ont pas aidé à fluidifier et inspirer l'élan offensif des Merlus, qui n'ont poussé qu'une petite dizaine de minutes après avoir recollé. Le public du Moustoir a frissonné une dernière fois à la 82eme, quand Elbasan Rashani s'est écroulé au contact d'H.Mendes dans la surface lorientaise après avoir été lancé par Bayo. Le penalty qui semblait évident en temps réel ne l'était plus du tout sur le ralenti, confirmant la décision de M.Gaillouste, qui avait deviné la filouterie de l'ailier auvergnat, tombé à cause d'un courant d'air. Les deux formations, qui cherchaient déjà à sanctuariser le point du nul depuis une dizaine de minutes, ont continué à enchaîner les passes latérales sans se découvrir. Pragmatique : le FC Lorient étend sa série d'invincibilité à six rencontres, tandis que le Clermont Foot stoppe l'hémorragie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.