Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 13ème journée
Grand Stade Lille Métropole - Arbitre Olivier THUAL
  1. 73′ Osimhen
  2. 67′ Bamba
  3. 37′ Osimhen
Journaliste : Guidicelli Franck

, publié le 28 août

Ce mercredi soir, lors de la 3eme journée de Ligue 1, Saint-Etienne n'a pas fait le poids à Lille et s'incline lourdement (3-0), à cause notamment d'un doublé de Victor Osimhen.

Le debrief
Si Lille avait semé le doute, il l'a plutôt bien dissipé. Battu à Amiens (1-0) il y a un peu plus d'une semaine, le LOSC a remis les pendules à l'heure face à Saint-Etienne (3-0), ce mercredi soir, lors de la troisième journée. Et de quelle manière. Plaisants dans le jeu, de nouveau emmenés par Victor Osimhen, encore auteur d'un doublé, les Dogues sont ainsi revenus à hauteur de Lyon et du Paris Saint-Germain, notamment, et à trois points du leader rennais. Saint-Etienne stagne en milieu de tableau.

Ce n'est pas encore le Lille de la saison dernière, mais ça y ressemble de plus en plus. Jonathan Ikoné a retrouvé toute son influence dans l'entrejeu, Jonathan Bamba est de nouveau en jambe, et les recrues s'intègrent déjà. Certaines doivent encore trouver des repères, à l'image de Yusuf Yazici, pas encore convaincant. D'autres donnent déjà l'impression d'être épanouies : Domagoj Bradaric a réussi une performance très encourageante, et il a même été le facteur X des déséquilibres créés dans la défense des Verts en première période.

Il a surtout délivré un centre parfait, pour Victor Osimhen, remplaçant au coup d'envoi et double buteur au coup de sifflet final. Lui aussi débarqué cet été, le Nigérian a donné le tournis à la charnière stéphanoise, dont les automatismes doivent encore être trouvés. Chez les Verts, ce constat s'applique d'ailleurs à toutes les lignes, tant leur jeu a manqué de liant pour pouvoir inquiéter le vice-champion de France. Aux hommes de Ghislain Printant, il faudra aussi se relever d'une défaite assez lourde sur le papier, car le manque d'implication entrevu après le deuxième but lillois pourrait avoir d'autres conséquences, à l'avenir.


L'instant T : 
Titulaire surprise, Rémy n'a pas eu le temps de se mettre en valeur. Peu après le premier quart d'heure de jeu, l'attaquant lillois s'est couché sur la pelouse, touché à la cuisse. Son remplacement par Victor Osimhen a fait basculer le rapport de force.


Les buts
37eme minute (1-0)
Quelle action lilloise ! Bamba hérite du ballon au milieu de terrain et se met rapidement dans le sens du jeu. Il sert Ikoné, qui avance avant de servir Bradaric, sur sa gauche. Le latéral du LOSC réussit un bon centre, à ras de terre. Alors que Perrin se troue, Osimhen contrôle, au point de penalty, avant de tromper Ruffier du plat du pied gauche.

69eme minute (2-0)
Bamba double la mise ! Sur un penalty qu'il a provoqué (et dont il a généreusement bénéficié), l'ancien stéphanois se fait justice lui-même en prenant Ruffier à contre-pied, avec un tir à droite du portier de l'ASSE.

74eme minute (3-0)
Le doublé pour Osimhen ! Celik centre depuis la droite. Dans la surface, le Nigérian réussit un contrôle parfait, dos au but, avant d'enchaîner avec un tir en pivot imparable !
Les tops et les flops
Victor OSIMHEN (8)
On l'attendait d'entrée de jeu. Osimhen a finalement dû patienter 19 minutes avant de pénétrer sur la pelouse. Étonnamment remplaçant au coup d'envoi, le Nigérian n'a visiblement pas été affecté par la décision de Christophe Galtier. Très remuant, la recrue des Dogues a posé énormément de problèmes par ses déplacements. Il a surtout eu beaucoup de sang-froid pour ajuster Ruffier au moment d'ouvrir le score. Son deuxième but, où il a enchaîné contrôle dos au but puis frappe en pivot, est une merveille.
Domagoj BRADARIC (7)
Bradaric a vite pris ses marques. Lui aussi arrivé dans le Nord cet été, le latéral lillois a multiplié les offensives dans son couloir gauche. Disponible, au bon endroit, au bon moment, le Croate a ponctué sa belle performance par une passe décisive.
Denis BOUANGA (3)
Peu de différences faites balle au pied, beaucoup de (mauvaise) agressivité et surtout énormément de déchet dans le dernier geste : Bouanga n'a pas été au niveau qui en avait fait l'une des révélations nîmoises la saison dernière. Il a logiquement été le premier sacrifié à l'heure de jeu.
Loïc PERRIN (3)
Il avait été importantissime lors des deux premiers matchs des Verts, mais fautif au troisième. Perrin a mal jugé le centre de Bradaric et a complètement manqué son intervention, laissant Osimhen finir le boulot. Il l'a aussi laissé agir librement sur le troisième but lillois. Globalement, il a beaucoup souffert face aux déplacements de l'attaquant des Dogues.
La feuille de match
LILLE - SAINT-ETIENNE : 3-0
Stade Pierre-Mauroy 
Temps agréable - Pelouse en bon état
Arbitre : O.Thual (4)

Buts : Osimhen (37eme, 74eme) et Bamba (69eme, sp) pour Lille - Aucun pour Saint-Etienne

Avertissement : Aucun pour Lille - Aucun pour Saint-Etienne


Lille
Maignan (5) - Celik (6), J.Fonte (cap) (5), T.Djalo (5) puis A.Soumaoro (81eme), Bradaric (7) - André (6), Gabriel (5) puis C.Niasse (76eme) - Ikoné (6), Yazici (4), J.Bamba (7) - Rémy (non noté) puis Osimhen (8)

N'ont pas participé : Léo (g), Mandava, Pied, Luiz Araujo
Entraîneur : C.Galtier


Saint-Etienne
Ruffier (4) - Debuchy (3), Moukoudi (4), Perrin (cap (3), Kolodziejczak (4) - M'Vila (4) Aholou (5) - Bouanga (3) puis Hamouma (61eme) , Boudebouz (5), Nordin (4) puis Diony (72eme) - Khazri (4) puis Beric (73eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), Palencia, Nade, Youssouf
Entraîneur : G.Printant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.