Football - Ligue 1 Lens/Troyes après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue 17ème journée
Stade Félix Bollaert - Arbitre H. Ben El Hadj
Terminé
  1. 39′ Danso
Journaliste : Morel Bastien

, publié le 9 septembre

Lens, vainqueur de Troyes (1-0) vendredi en ouverture de la septième journée de Ligue 1, prend les commandes en attendant le PSG et l'OM.



Dans son cahier des charges, aujourd'hui, le RC Lens doit faire le travail contre les supposés petits. Même dans les matchs pièges. C'est aussi cela, le pain quotidien d'une équipe passée lentement mais sûrement dans la caste des poids lourds du pays. Opposés à Troyes, les Sang et Or se sont frottés à une belle opposition, mais ils n'ont pas manqué l'occasion de reprendre leur marche en avant.

Lens assure l'essentiel

Rien n'a été aisé dans ce match pour la bande à Franck Haise, qui restait sur un match nul à Reims après un début de saison parfait (1-1). Troyes, qui avait repris des couleurs, aussi, avait un plan très cohérent pour doucher l'enthousiasme des Nordistes. Avec un excellent quadrillage du terrain et une grande discipline collective, l'ESTAC a réduit les espaces au maximum. Cela s'est traduit par une première demi-heure assez fermée, où seul Openda a fait frissonner Bollaert sur une tentative venue s'écraser sur le poteau, d'entrée de jeu (6e).



Confronté à cette problématique dans le jeu, les Lensois ont alors activé un autre levier : les coups de pied arrêtés. Il a suffi d'un coup franc excentré bien botté par Frankowski pour voir Danso trouver l'ouverture avant la mi-temps, d'un coup de tête rageur (1-0, 39e). Ce but a surtout suffi aux Sang et Or, finalement, dans une rencontre disputée toujours sur le même tempo.

Troyes n'a pas démérité

Après le repos, les Troyens n'ont pas ouvert les vannes. Et Lens a continué à se montrer menaçant sur phases arrêtées, Sotoca touchant du bois, cette fois-ci, sur un autre coup de casque faisant suite à un corner (68e). Pas en reste, les visiteurs ont eu quelques munitions, par Larouci (39e) ou encore Baldé, qui s'est heurté à Samba (59e). Le score n'a pas évolué. Lens prend la tête de cette Ligue 1 avant les prochaines échéances du PSG et de l'OM, respectivement opposés à Brest et Lille, ce samedi. Mission accomplie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.