Football - Ligue 1 Lens/Rennes après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 120ème journée
Stade Félix Bollaert - Arbitre B. Bastien
Terminé
  1. 89′ Saïd
Journaliste : Guidicelli Franck

, publié le 8 janvier

Alors qu'ils se dirigeaient vers un septième match sans victoire en Ligue 1, les Sang et Or ont arraché la victoire contre Rennes samedi soir (1-0), et remontent au sixième rang, à un point des Bretons (4es).



Le fameux dicton "jamais deux sans trois" a failli encore fonctionner. Mais pour le faire mentir, Wesley Said s'est chargé d'inscrire un but tardif pour offrir la victoire au Racing Club de Lens qui recevait ce samedi le Stade Rennais dans son antre de Bollaert-Delelis (1-0). Après plus de deux mois sans succès en championnat, les Sang et Or retrouvent les joies de la victoire. Au classement provisoire, Rennes reste 4e tandis que Lens remonte au 6e rang.

Avec un Gaël Kakuta de retour dans un rôle de titulaire, les locaux ont mis le pied sur la balle dès les premières minutes avec à la clef une première frappe dangereuse d'Arnaud Kalimuendo détournée par le portier adverse (10e). Avec une possession de balle légèrement en leur faveur lors du premier acte (58%), les hommes de Franck Haise ont continué à maitriser les choses jusqu'à la pause, sans toutefois parvenir à concrétiser. De quoi rejoindre les vestiaires sur le score nul et vierge de 0-0.

Alemdar ne pouvait pas tout faire



De retour sur la pelouse, la physionomie du match est restée la même avec des Lensois toujours les plus dangereux et à nouveau proches de l'ouverture du score sur une frappe lointaine et rasante de Corentin Jean (78e). Mais une fois encore, Dogan Alemdar a su sortir le grand jeu... et le ballon pour éloigner le danger. Malheureusement pour lui et pour le Stade Rennais, le jeune Turc a fini par craquer dans les ultimes minutes du match, au moment où Wesley Said a repris victorieusement un centre de Jonathan Clauss (1-0, 89e). Un unique but synonyme de succès arraché in extremis pour des Lensois qui s'en contenteront très largement.

Dans une semaine, le Stade Rennais recevra les Girondins de Bordeaux pour tenter de renouer avec un succès qui les fuit en Ligue 1 depuis trois matchs désormais, lui qui reste sur trois revers de rang (Nice, Monaco et Lens). Pour les Nordistes, le déplacement à Saint-Étienne se fera le cœur un peu plus léger. Ce premier succès en championnat depuis le 5 novembre leur fait le plus grand bien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.