Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue des ChampionsGroupe F
NSK Olimpijs'kyj - Arbitre B. Kuipers
quelques flocons-2°C
  1. 21′ Júnior Moraes
  1. 64′ Fekir
Journaliste : Vincent Dégremont

Rémi Farge, publié le 12 décembre

Sous la neige et au terme d'un match terriblement compliqué, l'Olympique Lyonnais a arraché sa qualification pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions en ramenant un point de son déplacement en Ukraine contre le Shakhtar Donetsk.

Le debrief
Il était écrit que ce serait dur jusqu'au bout. Parce que rien n'a été épargné à l'OL depuis le début de son aventure européenne cette saison. Mais que ce soit aussi pénible, beaucoup s'en seraient passé... Car à Kiev, pour son dernier match de cette phase de groupes, l'équipe de Bruno Genesio s'est fait très, très peur. Dans des conditions dantesques, sous une neige battante et dans un froid polaire, Lyon a dû attendre la dernière demi-heure pour glaner le point de la qualification sur une frappe de son capitaine Nabil Fekir, meilleur Lyonnais de la soirée. Et sur l'ensemble du match, il n'y a rien à redire sur la qualification du club rhodanien, tant sa supériorité a semblé évidente ce mercredi. Mais sur un terrain très difficile, sans Tanguy Ndombele finalement insuffisamment remis de sa blessure, et avec la rapide ouverture du score du Shakhtar Donetsk, tous les éléments se sont vites réunis contre l'OL. A la mi-temps, une statistique affolante résumait ce traquenard qui se dessinait en Ukraine : 11 tirs en faveur de Lyon, contre 1 seul pour le Shakhtar, et un avantage en faveur des locaux au tableau d'affichage...

Mais les Lyonnais n'ont rien lâché. Même si le début de deuxième période n'a pas rassuré, la physionomie de la première période s'est rapidement remise en place au retour des vestiaires. Ne manquait que le réalisme offensif. Réalisme qui a permis à tout le banc lyonnais d'exulter sur une frappe de Nabil Fekir à l'entrée de la surface. Une action sur laquelle l'OL a enfin su exploiter les énormes espaces laissés par la défense ukrainienne. Car ce mercredi soir, le Shakhtar Donetsk a dégagé une impression de faiblesse assez déroutante en défense. On attendait beaucoup mieux de cette équipe qui a semblé ne jamais réussir à former un bloc compact. Il n'aurait d'ailleurs pas été scandaleux du tout que Lyon ramène trois points de ce voyage en Europe de l'Est. Mais qu'importe, car comme dans le même temps Manchester City a battu Hoffenheim (2-1), les hommes de Bruno Genesio ne pouvaient espérer mieux qu'une deuxième place dans ce groupe F. Les voilà de retour en 8emes de finale sept ans après. Il s'agira de leur dixième participation au top 16 européen. Noël sera beau !
Le film du match
19eme minute
Traoré part à la limite du hors-jeu sur une passe en profondeur d'Aouar. Le Burkinabé échappe à Stepanenko qui ne tient pas sur ses appuis et se présente face à Pyatov. Mais le gardien ukrainien remporte son duel au pied.

22eme minute (1-0)
But du Shakhtar ! Laissé seul sur la gauche de la surface, Ismaily est servi et lève la tête. Il voit Moraes dans la surface et parvient à la trouver malgré le nombre beaucoup plus important de défenseurs lyonnais. L'attaquant du Shakhtar contrôle, se retourne et envoie un tir croisé imparable.

31eme minute
Encore lancé en profondeur par Aouar, Traoré aspire deux défenseurs en sa direction et rentre sur son pied gauche dans la surface. Plutôt que de servir Fekir, tout seul à sa gauche, il tente sa chance mais sa frappe s'envole dans le ciel...

38eme minute
La défense ukrainienne se replace très mal une fois de plus et Depay a une situation en un contre un face à Kryvtsov. Ce dernier recule et laisse un angle de frappe au Néerlandais à l'entrée de la surface, mais son tir enroulé manque le cadre pour quelques centimètres.

45eme minute
Sur une touche, Fekir se joue facilement de Maycon le long de la ligne de sortie de but. Le capitaine lyonnais rentre dans l'axe et centre en retrait pour Mendy. Ce dernier reprend sans contrôle du pied gauche mais son tir est trop enveloppé et fuit le cadre.

65eme minute (1-1)
But de Lyon ! Servi sur la droite de la surface, Depay est enfermé le long de la ligne de sortie de but par un défenseur adverse. Mais le Néerlandais arrive à jouer en retrait à l'entrée de la surface, où Fekir est étrangement seul. Le capitaine lyonnais contrôle et frappe du gauche pour battre Pyatov !

82eme minute
L'arrêt de Lopes ! Lancé par-dessus la défense, Ismaily entre dans la surface lyonnaise par la gauche. Mais le latéral pousse un peu trop son ballon et ne peut tirer avec beaucoup de marge au moment où le gardien de l'OL plonge dans ses pieds.
Tops et flops

TOP 3

Pas au mieux depuis un moment, Nabil FEKIR a répondu présent au meilleur des moments en marquant le but de la qualification ce mercredi soir. Une réalisation venue au bout d'un match où il a été le meilleur Lyonnais, même s'il n'a pas toujours été en réussite offensivement.

Auteur d'un doublé à l'aller, Junior MORAES a encore pris le dessus sur Lopes. Plus largement, l'attaquant brésilien a été dangereux à chaque fois qu'il a touché le ballon. Pourtant, Donetsk n'a pas été souvent à l'offensive dans cette rencontre. C'est dire son apport dans la surface adverse.

Très actif dans son couloir gauche, ISMAILY a certes laissé des boulevards dans son dos, mais son volume de jeu a parfois permis aux Ukrainiens d'amener le danger dans la surface lyonnaise. Comme sur l'action de l'ouverture du score, où, décalé sur la gauche, c'est lui qui adresse une passe décisive à Moraes.


FLOP 3

Bertrand TRAORE a raté à peu près tout ce qu'il a entrepris en première période. Qu'il s'agisse d'un face-à-face mal négocié ou d'un oubli de Fekir sur une grosse situation dans la surface. En deuxième période, il a même disparu de la circulation.

A la récupération, MAYCON a manqué de rigueur. Trop de fois, ses marquages sur les Lyonnais ont été lâches. Une première fois, Fekir lui a échappé sans conséquence sur une touche. La deuxième fois, le capitaine de l'OL a contrôlé puis marqué...

Une erreur de marquage sur l'ouverture du score, et Jason DENAYER a semblé relevé la tête. Mais en deuxième période, sur une remise dangereuse de Marcelo, le Belge a encore failli coûter un but à son équipe. Loin d'être son meilleur match à Lyon.
Monsieur l'arbitre au rapport
Bon match de M.Kuipers, qui a justement refusé un but à Fekir pour une position de hors-jeu. De chaque côté, un penalty a été réclamé pour une main. Mais à chaque fois, il n'y avait pas matière à siffler.
La feuille de match
LIGUE DES CHAMPIONS (Groupe F) / SHAKHTAR DONETSK - LYON : 1-1
Stade Olympique de Kiev (20 000 spectateurs environ)
Temps neigeux - Pelouse grasse
Arbitre : M.Kuipers (6)

Buts : Moares (22eme) pour le Shakhtar - Fekir (65eme) pour Lyon

Avertissements : Bolbat (87eme) pour le Shakhtar - Marçal (8eme) et Fekir (67eme) pour Lyon


Shakhtar Donetsk
Pyatov (6) - Matviyenko (4), Kryvtsov (4), Khocholava (4) puis Butko (45eme, 5), Ismaily (6) - Maycon (3), Stepanenko (4) - Marlos (4) puis Bolbat (86eme), Kovalenko (4) puis Kayode (83eme), Taison (cap) (6) - Junior Moraes (7)

N'ont pas participé : O.Shevchenko (g), Kayode, Patrick, Wellington, Rakitskyy
Entraîneur : P.Fonseca


Lyon
A.Lopes (6) - Marcelo (5), Denayer (3), Marçal (5) - Tete (4), Tousart (5), Aouar (6), F.Mendy (6) - Fekir (cap) (7) puis Dubois (88eme) - B.Traoré (3) puis Ndombele (71eme), Depay (3) puis M.Dembélé (80eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Dubois, C.Diop, O.Ndiaye, Terrier
Entraîneur : B.Genesio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.