Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 136ème journée
Stade Gaston Gérard - Arbitre H. Ben El Hadj
13°CNuageux
  1. 93′ Kwon Chang-Hoon
  2. 40′ Tavares
  1. 68′ Ajorque
Journaliste : Raphaël Brosse

Geoffrey Steines, publié le 11 mai

Les prières de Florent Balmont ont été exaucées. Sorti une vingtaine de minutes plus tôt pour la 500eme de sa carrière en L1 et coupable d'une passe en retrait mal assurée sur l'égalisation de Strasbourg, le vétéran de Dijon en appelait aux cieux sur le banc du DFCO pendant le temps additionnel.

Le debrief
Il a été entendu, Chang-Hoon Kwon offrant la victoire aux Bourguignons à 90 secondes du coup de sifflet final (2-1). Un immense soulagement pour tout un club, qui peut encore rêver du maintien. Les hommes d'Antoine Kombouaré restent 19emes, avec la victoire de Caen sur Reims (3-2), mais ils sont à deux points de Malherbe et de Monaco (17eme), battu par Nîmes (1-0).



Toujours en ballottage défavorable, avec en particulier un déplacement à Paris samedi prochain, ils sont dans le coup. Ce qui n'était pas évident à l'entrée des arrêts de jeu. Les Dijonnais ont ainsi été récompensés de leur abnégation plus que d'une seconde période où ils ont surtout subi. Ils avaient pourtant pris le match par le bon bout, en maîtrisant les 40 premières minutes face à un Strasbourg très maladroit techniquement et peu impliqué dans les duels. Sans être particulièrement brillants, les partenaires de Naïm Sliti étaient les plus mordants et avaient fini par ouvrir logiquement le score sur penalty. Au lieu de les galvaniser, ce but les a crispés et ils ont surtout donné l'impression de plonger physiquement comme mentalement au fil des minutes.

Ils ont ainsi laissé les Alsaciens refaire surface. Eux aussi n'étaient pas bien inspirés dans le dernier tiers adverse. Mais à force de pousser, ils sont revenus à la marque et ont même obtenu trois occasions franches en deux minutes pour passer devant à un quart d'heure du terme. Ils ont ainsi laissé filer leur chance de décrocher une deuxième victoire sur les 14 dernières journées de L1. Pire encore, ils ont reculé dans le money-time et Dijon, qui jetait ses dernières forces dans la bataille, en a profité pour bonifier un ballon qui traînait dans la surface. Les Strasbourgeois n'ont pris que quatre points sur les six dernières journées et poursuivent leur roue libre avant leur dernière sortie à domicile de la saison contre Rennes la semaine prochaine. Pour Dijon, l'espoir est encore permis. Même si le maintien passera certainement par un exploit au Parc des Princes contre le PSG.
Le film du match
13eme minute
Saïd gratte le ballon dans les pieds d'Ajorque dans le camp strasbourgeois. Il efface Prcic d'une feinte de frappe et enchaîne sur un tir croisé au sol. Sels se couche bien sur sa droite pour repousser.

40eme minute (1-0)
Penalty pour Dijon. Lancé dans le dos de la défense strasbourgeoise, Sliti est accroché involontairement par Thomasson. L'arbitre signale logiquement la faute et J.Tavares se charge de la sentence. Il bat Sels, pourtant parti du bon côté, pour inscrire son premier but en L1 depuis la fin août.

45eme minute
Coup-franc plein axe à 35 mètres pour Strasbourg. Prcic depose son ballon dans la surface, où Ajorque gagne son duel aérien avec Yambéré. Ça file vers la lucarne dijonnaise, mais c'est repoussé par le poteau.

57eme minute
Ballon perdu bêtement par Dijon sur une touche de Chafik dans son camp. Ajorque en profite et sert A.Gonçalves, qui arme une demi-volée lobée des 20 mètres. Trop axial pour inquiéter Runarsson, qui repousse des deux poings.

68eme minute (1-1)
Dijon concède un corner évitable sur une passe en retrait de Balmont mal négociée par Runarsson. Lala le tire sortant et S.Mitrovic coupe la trajectoire d'une tête plongeante au premier poteau. R.Amalfitano supplée son gardien sur sa ligne, mais le ballon revient sur Ajorque, qui conclut malgré la présence de Balmont.

74eme minute
Ajorque s'arrache sur la droite et Thomasson hérite finalement du ballon. Il ajuste son centre au second poteau vers N.Da Costa, qui s'impose dans les airs face à Chafik. Sa reprise de la tête croisée est captée en deux temps par Runarsson.

75eme minute
Ndour déborde sur la gauche et centre dans la surface dijonnaise. Runarsson est trop court dans sa sortie et Lautoa repousse de la tête, directement sur A.Gonçalves. Ce dernier contrôle de la poitrine et enchaîne sur une volée du droit que le gardien dijonnais repousse d'une belle envolée sur sa gauche.

76eme minute
Sur le corner qui suit, Lala est encore à la baguette et S.Mitrovic est libre de tout marquage pour reprendre de la tête au point de penalty. Sa reprise décroisée est repoussée sur sa ligne par R.Amalfitano et Ajorque est tout proche de conclure de près en contrant le dégagement du milieu dijonnais.

94eme minute (2-1)
A la tombée d'un dégagement très aérien d'A.Gonçalves, Marié gagne son duel de la tête avec I.Sissoko. J.Tavares aussi face à S.Mitrovic, avec beaucoup de réussite, et sert idéalement Kwon, qui reprend de demi-volée plein axe. Sa frappe topée bat Sels sur sa gauche.
Tops et flops

TOP 3
Si Dijon finit par se maintenir, il faudra se souvenir de ce but de KWON. Plus souvent titulaire que remplaçant depuis deux mois, le Sud-Coréen a inscrit son premier but depuis fin janvier en L1. Il ne pouvait pas mieux tomber, récompensant une entrée volontaire dans ce match au couteau.


Certes RUNARSSON, pas aidé par la passe approximative de Balmont, a concédé bêtement le corner de l'égalisation strasbourgeoise. Mais c'est aussi lui qui a maintenu son équipe dans le match avec des parades décisives, avant et après le but d'Ajorque. L'un dans l'autre, le gardien de Dijon a fait plus de bien à son équipe que de mal.

Omniprésent dans son couloir gauche, faisant même passer un frisson dans le temps additionnel d'un centre-tir vicieux, HADDADI a multiplié les courses sur son côté, qu'il a aussi bien bloqué offensivement. Une activité à faire pâlir d'envie certains de ses coéquipiers qui n'ont pas affiché la même détermination.


FLOP 3

Après s'être procuré la première occasion franche du match, SAÏD a complètement disparu de la circulation. Il a touché peu de ballons (23, plus mauvais total de tous les titulaires) et les a régulièrement mal utilisés. Loin d'être le détonateur attendu pour son équipe.

Auteur d'un seul but en L1 sur la phase retour, MOTHIBA a démontré qu'il courait toujours après sa meilleure forme et surtout après la confiance. Il a manqué de justesse dans le dernier ou l'avant-dernier geste et est apparu emprunté dans l'ensemble. Pas vraiment de complicité avec Ajorque dans ce match.

Irréprochable depuis son arrivée de Levante en prêt au mois de janvier, PRCIC a rendu sa copie la moins aboutie sous le maillot strasbourgeois. Il a mis trop peu de rythme dans le jeu offensif du Racing et a connu beaucoup de déchet technique dans ses transmissions. Ce n'est pas un hasard si son entraîneur ne l'a laissé qu'une heure sur le terrain.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans faute majeure de la part d'Hakim Ben El Hadj, qui a dégagé beaucoup de sérénité dans ce match crucial dans la course au maintien. Juste dans sa lecture du jeu.
La feuille de match
L1 (36eme journée) / DIJON - STRASBOURG : 2-1
Gaston-Gérard (13 105 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Ben El Hadj (5)

Buts : J.Tavares (40eme sp) et Kwon (94eme) pour Dijon - Ajorque (68eme) pour Strasbourg

Avertissements : Balmont (14eme) pour Dijon - Ajorque (89eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Dijon
Runarsson (6) - Chafik (5), Yambéré (5), Lautoa (cap) (5), Haddadi (6) - Marié (5), Balmont (4) puis Kwon (76eme), R.Amalfitano (4) - Saïd (4) puis Sammaritano (82eme), J.Tavares (5), Sliti (5) puis Kaba (82eme)

N'ont pas participé : Allain (g), Alphonse, S.Coulibaly, Loiodice
Entraîneur : A.Kombouaré


Strasbourg
Sels (5) - Lala (5), L.Koné (5), S.Mitrovic (cap) (5), Ndour (5), Carole (5) puis Y.Fofana (63eme) - A.Gonçalves (5), Prcic (4) puis N.Da Costa (63eme), Thomasson (4) - Mothiba (4) puis I.Sissoko (83eme), Ajorque (5)

N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), Caci, Corgnet, Liénard
Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.