Football - Ligue 1 Dijon/Saint-Étienne après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lens
Lille
Lorient
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Ligue 113ème journée
Stade Gaston Gérard - Arbitre R. Buquet
Journaliste : Bruno Ahoyo

, publié le 6 décembre

Si Dijon et Saint-Etienne se sont séparés sur un match nul (0-0), les Verts auraient pu repartir avec trois points de Bourgogne.


Trois points séparaient les deux équipes ce dimanche après-midi, au coup d'envoi de cette rencontre de bas de tableau de la 13ème journée de Ligue 1. Cela s'est vu sur la pelouse. Pourtant, les hommes de David Linarès essayaient de mettre rapidement leur jeu en place dès l'entame de la rencontre. Bersant Celina, le meneur de jeu des Bourguignons était le premier à décaler Eric Dina Ebimbe à droite. La frappe de l'attaquant prêté par le Paris Saint-Germain était trop croisée pour inquiéter Jessy Moulin (9eme minute). Réponse des Stéphanois quelques minutes plus tard, la connexion Denis Bouanga - Romain Hamouma tentait également de se mettre en place. Mais la soudaine reprise du droit de l'ancien Caennais sur le centre du premier ne trouvait pas le cadre (16eme minute). Les hommes de Claude Puel pouvaient prendre alors confiance dans la rencontre, sans être nécessairement brillants. Sur un ballon perdu par Didier Ndong, Wahbi Khazri tentait sa chance en un temps du gauche, mais sa reprise dévissée sortait des limites de jeu sans inquiéter Anthony Racioppi, le nouveau gardien titulaire des Dijonnais (34eme).


Ce n'était pas le match de la maîtrise technique 

Timothée Kolodziejczak était le suivant à tenter d'inquiéter le jeune gardien suisse, mais sa reprise de la tête décroisée sur un corner de Miguel Trauco ne trouvait pas le cadre (35eme minute). Et même si, juste avant la pause, Denis Bouanga aurait pu bénéficier d'un penalty sur un tacle très hasardeux du capitaine de l'équipe adverse, Bruno Ecuele Manga, cela restait très pauvre. Claude Puel rentrait aux vestiaires furieux, mais l'arbitre Ruddy Buquet et ses assistants vidéo n'avaient pas bronché sur ce fait de jeu litigieux (42eme minute).


Seulement 2 tirs cadrés en 90 minutes 
Malgré une hausse de rythme juste avant le renvoi aux vestiaires, le second acte n'en sera pas forcément plus intéressant, malgré un coup franc plongeant de Mounir Chouiar, capté aisément par Jessy Moulin (47eme minute), une frappe en rupture de Dina Ebimbe servi par Mama Baldé, largement au-dessus (74eme minute) et une reprise de volée puissante de Miguel Trauco à l'entrée de la surface adverse contrée par Didier Ndong (81eme). Les Stéphanois stagnent à la 15eme place (12 points), avant leur réception d'Angers vendredi prochain. Les Dijonnais sont désormais derniers ex-aequo avec Lorient, qui a enchaîné une 4eme défaite consécutive à Angers ce dimanche (4-0). Le FC Nantes est le prochain adversaire des coéquipiers de Frédéric Sammaritano, et ne va pas beaucoup mieux : les Canaris se sont lourdement inclinés face à Strasbourg (0-4), à la Beaujoire où ils recevront le DFCO, dimanche prochain. Ce fut un dimanche de bien maigres satisfactions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.