Football - Ligue 1 Dijon/Nîmes après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lens
Lille
Lorient
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Ligue 125ème journée
Stade Gaston Gérard - Arbitre A. Petit
Terminé
  1. 87′ Eliasson
  2. 77′ Deaux

, publié le 14 février

Nîmes laisse la lanterne rouge de Ligue 1 à Dijon, seul dernier après sa défaite dimanche face aux Gardois (0-2, 25eme journée).

La bonne opération de cette 25e journée de Ligue 1 en bas de classement est à mettre au profit de Nîmes. Dans un match importantissime en vue de la lutte pour le maintien, opposant le 19e Dijon (pire attaque de Ligue 1 avec 17 buts marqués) et le 20e Nîmes (pire défense de Ligue 1 avec 51 buts encaissés), les Crocos ont finalement fait la différence en seconde période après une première mi-temps pourtant dominée par les Bourguignons.

Dijon n'en a pas profité
 
Le début du match entre les deux équipes se fait sur un petit rythme, tel un round d'observation, avec peu de prises de risque et deux systèmes déjà bien en place et qui laissent peu d'opportunités aux attaquants de briller. Dans cette première période terne, les Dijonnais se montrent les plus à l'aise, se procurant les meilleures occasions, notamment par l'intermédiaire de Boey (13e), Kamara (37e), Baldé (42e) et Chouiar (44e). Les meilleures occasions mais aussi les seules puisqu'en effet, malgré deux opportunités nîmoises finalement signalées hors-jeu a posteriori (5e et 25e), les Crocos n'ont jamais frappé au but au moment où M. Petit renvoie les 22 acteurs aux vestiaires sur le score de 0-0. Une anomalie que les hommes de Pascal Plancque n'ont pas tardé à corriger.

Nîmes renverse la tendance
 
Dès le retour des vestiaires, les intentions nîmoises sont effectivement plus concrètes, à l'image de la première occasion et donc frappe du match pour les Crocos signée Ferhat, qui perd son duel face à Racioppi (50e). Le match est alors plus équilibré puisque les Dijonnais s'offrent aussi quelques opportunités, dont ce un contre un manqué par Celina à 0-0 face à Reynet (70e). La punition arrive juste après grâce à Ripart qui s'offre son 4e but de la saison en championnat, bien servi par Deaux (78e). Le match peut encore basculer d'un côté comme de l'autre mais Eliasson manque le but du break (83e) avant que Konaté ne manque le but de l'égalisation (84e). La délivrance arrive finalement quelques minutes plus tard puisque cette fois Eliasson est à la conclusion d'une nouvelle action nîmoise initiée côté gauche avec Meling à la passe décisive (88e). La fin de match se fait alors plus tendue et Sammaritano, entré en jeu quelques minutes auparavant, est expulsé en toute fin de rencontre pour un mauvais geste sur Ripart (91e).

Une expulsion qui ne change rien puisque les Dijonnais s'inclinent finalement 2-0 à domicile face à un concurrent direct au maintien, Nîmes, enchaînant par la même occasion une cinquième défaite d'affilée en Ligue 1. Les Crocos prennent quant à eux la 19e place à leur adversaire du jour et comptent désormais trois points d'avance sur eux, avec un match en retard encore à jouer, le 24 février prochain contre Lorient (21e journée). L'occasion de revenir à un point de Nantes, victorieux d'Angers dans le même temps (3-1). La course au maintien s'annonce passionnante !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.