Football - Ligue 1 Dijon/Monaco après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lens
Lille
Lorient
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Ligue 116ème journée
Stade Gaston Gérard - Arbitre J. Stinat
Terminé
  1. 15′ Volland

, publié le 20 décembre

Fin de la mauvaise série pour l'AS Monaco. Ce dimanche, en marge de la 16e journée de Ligue 1, Kevin Volland a permis à son équipe de s'imposer (1-0) à Dijon après trois défaites de suite en championnat.

Piégés d'entrée, mercredi, lors sa lourde défaite, à domicile, contre Lens, l'ASM avait à coeur de bien démarrer en terre dijonnaise. Le premier quart d'heure est d'ailleurs à l'avantage des visiteurs, qui ont fini par bonifier cette bonne période, sur un une-deux entre Wissam Ben Yedder et Kevin Volland, conclu du plat du pied par l'Allemand (0-1, 15e).

Solides, mais pas toujours rassurants. Les Monégasques ont accumulé des fautes et des coups francs, comme celui tiré par Bersant Celina avant la pause. Un coup de pied arrêté mal dégagé et qui sera sanctionné par Eric Dina Ebimbé, d'une frappe pure du gauche sous la lucarne (41ème). Un instant de bonheur trop vite retiré aux Bourguignons, car Bruno Ecuélé-Manga se trouvait en position de hors-jeu et devant Vito Mannone sur le tir victorieux.

Jusqu'au bout du suspense

Peu importe, cette réalisation a donné des ailes aux joueurs de David Linarès, qui reviennent avec un tout autre visage au retour des vestiaires. Mais au-delà de l'envie, c'est l'efficacité dans le dernier geste qui a cruellement fait défaut, que ce soit pour Moussa Konaté à bout portant (51ème) ou pour Eric Dina Ebimbé, de nouveau au point de penalty (79ème).

En face, Monaco a surtout existé en contre lors du deuxième acte. Une stratégie qui a permis à Benoit Badiashile de se créer une action chaude sur corner, pour un tir trop écrasé (63ème). Pietro Pellegri pensait d'ailleurs avoir inscrit le but du break dans les arrêts de jeu (90ème+5) mais l'Italien a été rappelé à l'ordre sur une position de hors-jeu extrêmement limite. Pas de quoi priver le club de la Principauté d'une joie légitime pour stopper l'hémorragie en championnat et se relancer à la conquête des places européennes. Loin devant Dijon, pour qui la saison continue d'être une galère ...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.