Football - Ligue 1 Clermont/Lens après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 116ème journée
Stade Gabriel Montpied - Arbitre A. Delerue
  1. 66′ Bayo
  2. 40′ Magnin
  1. 46′ Fofana
  2. 12′ Johan Gastien (csc)
Journaliste : DIVIO Axel

, publié le 1 décembre

Menés deux fois au score, les Clermontois ont su trouver les ressources pour partager les points avec des Lensois clairement bousculés en seconde période (2-2). Clermont stoppe l’hémorragie et quitte la zone rouge au détriment de Bordeaux, le RC Lens continue en revanche de caler.

En fusion en début de saison, le Clermont Foot s’était éteint depuis cinq longues journées de Ligue 1 et un succès de prestige face au LOSC, champion de France en titre (1-0). A la recherche d’un rebond, les hommes de Pascal Gastien ont offert une prestation encourageante devant leur public.

Pourtant, c’est un premier coup du sort qui va s’abattre sur le promu. Auteur d’un début de rencontre correct, Clermont va en effet offrir l’ouverture du score à des Lensois, jusqu’alors peu dangereux, si ce n’est sur une frappe de Seko Fofana contrée in extremis par Ogier (6e). Servi par Przemyslaw Frankowski sur la gauche de la surface, un centre fort de Seko Fofana est propulsé dans son propre but par Johan Gastien (0-1, 12e). Forcément frustrés par ce scénario contraire, les Auvergnats, nerveux, ont ensuite mis du temps à réagir, face à des Lensois bien en place et qui ont investi le camp adverse. Florian Sotoca à côté (24e), Cheick Doucouré d’une frappe limpide captée par Ouparine Djoco (30e) et Seko Fofana d’une belle reprise qui file au ras du poteau (40e), auraient pu valider cette domination avec plus de précision dans le dernier geste. Plus en jambes sur la fin, Clermont va profiter pleinement de ce regain de forme. Avec une belle histoire à la clé ! Titulaire pour la première fois depuis sa grave blessure (rupture des ligaments croisés), Yohann Magnin convertit d’une belle tête smashée un centre parfait signé Akim Zedadka (1-1, 41e).

Clermont espérait alors une autre entame de seconde période… Après seulement deux minutes de jeu, le RC Lens fait de nouveau trembler les filets… et les supporters clermontois. Sur un centre en retrait de l’inévitable Jonathan Clauss (7e passe décisive cette saison), Seko Fofana trompe Djoco avec application (1-2, 47e). Les Nordistes ne parviendront pas à enchaîner et vont globalement être dominés par la suite. Clermont répondra en effet par Jodel Dossou, sur un nouveau service de Zedadka, d’une frappe croisée au ras du poteau opposé (49e). Puis par Manuel N’Simba qui décoche une frappe limpide sur la barre transversale de Jean-Louis Leca (55e). Des avertissements, puis la punition signée Mohamed Bayo. Trouvé dans la profondeur par Johan Gastien, Jodel Dossou est passeur décisif pour Bayo, qui profite d’une mauvaise intervention de Jonathan Gradit pour marquer de près (2-2, 65e).

Clermont veut aller chercher la victoire et continue de bousculer son adversaire. Yohann Magnin est à deux doigts d’inscrire un doublé en reprenant puissamment un centre de Zedadka, mais Leca est décisif (75e). Peu avant, Seko Fofana, le meilleur Lensois ce soir, avait manqué une tête plongeante (72e). L’élan auvergnat va être quelque peu coupé avec l’expulsion de Yadaly Diaby pour un jeu dangereux sur Gradit (84e). Pascal Gastien, passablement énervé tout au long du match, récolte lui aussi un carton rouge. De quoi pimenter encore une fin de match à suspense. Gaël Kakuta aura une dernière opportunité, mais sa frappe termine au-dessus (87e).

Un partage des points qui permet au Clermont Foot de stopper une spirale de cinq défaites consécutives et de se maintenir en dehors de la zone rouge. Pour le RC Lens, bousculé, le constat est certainement plus amer avec un troisième match de suite sans connaître le goût du succès. Les Sang et Or restent cependant cinquièmes au terme de cette 16e journée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.