Football - Ligue 1 Chakhtar Donetsk/Rennes après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue EuropaKnockout Round Play-offs
Pepsi Arena - Arbitre I. Peljto
  1. 45′ Bondarenko
  2. 11′ Kryskiv
  1. 59′ Toko Ekambi
Journaliste : Morel Bastien

, publié le 16 février

Les Rennais, menés 2-0 à Varsovie par le Shakhtar jeudi, en barrages de Ligue Europa, s'en sortent bien avec une défaite par un seul but d'écart (2-1) avant le retour de la semaine prochaine au Roazhon Park.



Après deux défaites consécutives en Ligue 1 face à Lille et Toulouse sur le même score (1-3), le Stade Rennais comptait sur la coupe d'Europe et ce déplacement, ce jeudi, à Varsovie afin d'y affronter la formation ukrainienne du Chakhtar Donetsk à l'occasion des 16es de finale de la Ligue Europa. Délocalisée en Pologne en raison de la guerre en Ukraine, cette partie était la première officielle pour la formation de Donetsk depuis la fin du mois de novembre. Pour les Bretons, malgré une bonne entame de match, ce retour en Europe a tourné au vinaigre.

Après dix premières minutes intéressantes de la part de l'équipe de Bruno Genesio, cette dernière a été surprise lors de la première incursion dans son camp du Chakhtar. Lancé sur le côté gauche, Mykhvlichenko déborde et frappe en force. Le ballon est repoussé plein axe par Mandanda mais Kryskiv a bien suivi et propulse le ballon sous la barre du gardien français (1-0, 11e). Le reste de ce premier acte fut insipide, sans rythme. Il aura fallu les derniers instants de cette première période pour voir le Chakhtar faire le break. A la suite d'une faute d'Uguchikwu fautif sur Konopalya, l'arbitre n'a pas hésité pour désigner le point de penalty, transformé dans la foulée par Bondarenko (2-0, 45e).

Toko-Ekambi redonne espoir à Rennes

En deuxième période, les Rennais sont revenus avec de meilleures intentions. Des efforts récompensés juste avant l'heure de jeu. A la réception d'un centre de Doku au second poteau, Toko-Ekambi a jailli pour propulser le ballon dans le but de Trubin et inscrire son premier but sous les couleurs rennaises, lui qui est prêté par l'Olympique lyonnais jusqu'à la fin de la saison (2-1, 59e). Malgré 18 tirs dont 6 cadrés, la formation bretonne n'a pas réussi à recoller au score avant le coup de sifflet final.

Troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues pour les Rennais, qui auront l'obligation de s'imposer la semaine prochaine afin d'espérer poursuivre leur aventure sur la scène européenne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.