Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 112ème journée
Stade Michel d'Ornano - Arbitre A. Delerue
Terminé
  1. 90′ Crivelli
  1. 69′ Sarr
  2. 61′ Hunou
Journaliste : Baron Jérémie

Jérémie Baron, publié le 3 novembre

Dominateur sur la pelouse de Caen ce samedi, le Stade Rennais s'est offert un succès logique (1-2) synonyme de bouffée d'oxygène.

Le debrief
L'affiche n'était pas forcément des plus aguicheuses et était plutôt placée sous le signe du partage. Tout d'abord le partage de la même position - ou presque, un point d'écart - au sein d'un ventre mou glissant vers les places rouges (Caen 14eme, Rennes 15eme). Le partage de la même déprime automnale, ensuite, entre des Normands incapables de marquer - et donc de gagner - en Ligue 1 depuis un mois, et des Bretons restant sur une semaine précédente bien plombante moralement (deux défaites à domicile, en C3 puis face à Reims). Et cette crispation s'est largement ressentie dans un premier acte surtout marqué par un énorme loupé de Casimir Ninga (34eme).

Mais à mesure que la soirée caennaise s'est éternisée, la maîtrise rennaise s'est mise en place et n'a fait que s'amplifier. Le but du revenant Adrien Hunou (60eme), consécutif à un bon travail de Romain Del Castillo, l'a confirmé, surtout que les hommes de Lamouchi avait déjà appuyé sur l'accélérateur avant l'entracte. Confronté à ses lacunes, le Stade Malherbe a eu beaucoup de mal à relever la tête et n'a fait vibrer les habitués de Michel-d'Ornano qu'en toute fin de partie grâce à l'inusable Crivelli (90eme), les visiteurs ayant auparavant fait le break par Sarr (69eme). Et au bout du combat, c'est Clément Grenier et consorts qui retrouvent logiquement des couleurs (1-2). Un retour en grâce bienvenu pour le SRFC, avant des échéances importantes à venir (déplacement à Kiev puis réception de Nantes). Pour Malherbe, qui brise ici son invincibilité à domicile, si le chemin du but a été retrouvé, les doutes eux, ne s'en iront pas de sitôt.
Le film du match
20eme minute
Sur un centre venu de la droite, Grenier, au premier poteau, reprend magnifiquement à ras-de-terre et signe une frappe tendue qui frôle le poteau gauche de Samba.

33eme minute
Guilbert récupère le cuir à l'approche de la surface adverse, ce qui permet à Beauvue d'offrir un caviar, au sol, au deuxième poteau, à Ninga. Mais ce dernier, seul face aux cages, manque totalement son plat du pied et la ballon part dans la mauvaise direction.

44eme minute
Sur coup-franc, Grenier parvient à franchir le mur et oblige Samba à la parade.

45eme minute
Samba doit à nouveau s'employer dervant Hunou à bout portant, puis Da Silva manque le cadre.

45eme minute
Le portier normand termine son show en claquant une tête de Sarr, sur un centre de Del Castillo.

60eme minute (0-1)
Trouvé à gauche, Del Castillo feinte puis frappe du droit. Samba repousse mais Hunou est à l'affût et ouvre le score.

65eme minute
Magnifiquement trouvé par Khaoui, Oniangué se démène et tente de servir Crivelli, mais ce dernier est trop court et voit Koubek le devancer.

69eme minute (0-2)
Après avoir récupéré le cuir dans les pieds de Sankoh, Del Castillo est servi par Benjamin André sur un beau mouvement rennais et sert Sarr en retrait. L'attaquant rennais ajuste tranquillement Samba et trouve la lucarne pour faire le break.

77eme minute
Sur un coup-franc venu de la droite, Beauvue s'élève au-dessus de la mêlée mais sa tête est repoussée par Koubek.

89eme minute
Sur une récupération d'André, Bourigeaud ne se pose pas de question et enroule alors que Samba est avancé. Le cuir s'écrase sur la transversale.

91eme minute (1-2)
Alors qu'il vient d'entrer, Armougom hérite du ballon et centre pour Crivelli, qui trouve la faille en première intention d'une volée du plat du pied.
Tops et flops


TOP 3
À l'image de son équipe, Romain DEL CASTILLO a mis un peu de temps à entrer dans son match mais il a ensuite déroulé et fait de précieux efforts, offensifs comme défensifs. Le gaucher est à l'origine des deux buts de son équipe, avec son crochet dévastateur et sa frappe sur le premier puis son offrande sur le second.

Au milieu des galères caennaises, SANKOH a réalisé un match plein d'abnégation et d'autorité au milieu de terrain.

Pour ses retrouvailles avec la compétition, Adrien HUNOU a trouvé la faille en renard des surfaces et ainsi lancé les siens sur la pelouse de d'Ornano. Un joli retour au premier plan.



FLOP 3
Il n'a jamais su faire de différence et s'est fendu de ce qui est certainement le loupé du week-end (33eme), avant de céder sa place à l'heure de jeu : ce n'était vraiment pas la soirée de Casimir NINGA.

Même s'il a fini par trouver le chemin des filets (91eme), Enzo CRIVELLI a joué de malchance toute la partie et a rarement pris l'ascendant dans les duels.

Malgré sa disponibilité, ses efforts et ses nombreux centres, Claudio BEAUVUE n'a pas su se montrer très dangereux face à la défense rennaise.
Monsieur l'arbitre au rapport
Match sans fausse note pour Amaury Delerue.
La feuille de match
L1 (12eme journée) / CAEN - RENNES : 1-2
Stade Michel-d'Ornano (17 284 spectateurs)

Temps clair - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Delerue (5)

Buts : Crivelli (91eme) pour Caen - Hunou (60eme) et I.Sarr (69eme) pour Rennes

Avertissements : Guilbert (10eme) et A.Mbengue (33eme) pour Caen - Grenier (27eme) et Del Castillo (85eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune



Caen
Samba (5) - Guilbert (4), Baysse (4), Djiku (4), A.Mbengue (4) puis Armougom (78eme) - Fajr (5), Sankoh (6) puis Tchokounté (70eme), Oniangué (cap) (5) - Beauvue (4), Crivelli (4), Ninga (3) puis Khaoui (58eme)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Gradit, Peeters, Deminguet
Entraîneur : F.Mercadal



Rennes

Koubek (6) - Zeffane (5), Mexer (6), Da Silva (5), H.Traoré (5) - Grenier (6) puis Bourigeaud (82eme), Johansson (5) - Del Castillo (7), André (cap) (6), Hunou (6) puis Siebatcheu (75eme) - I.Sarr (6) puis Janvier (88eme)

N'ont pas participé : Gertmonas (g), Nyamsi, Poha, Ben Arfa

Entraîneur : S.Lamouchi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.