Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 111ème journée
Stade Bordeaux-Atlantique - Arbitre J. Brisard
pluvieux4°C
  1. 53′ Cyprien
Journaliste : Vincent Dégremont

Geoffrey Steines, publié le 28 octobre

Nice a renoué avec la victoire dimanche en s'imposant à Bordeaux (0-1) grâce à un but de Wylan Cyprien. Pas récompensés de leurs efforts pour revenir au score en fin de match, les Girondins bouclent une semaine à trois défaites

Le debrief
Bordeaux avait l'occasion de se rapprocher de l'Europe et Nice celle de grimper dans la première moitié du classement, à condition pour les deux équipes de se rassurer dans une période où elles doutent. Leur duel ce dimanche a tourné en faveur des Aiglons (0-1), dans le Top 10 de L1 pour la première fois de la saison, après un mois sans victoire. Les Girondins sortent eux d'une semaine catastrophique, avec trois défaites en autant de matchs toutes compétitions confondues, une élimination quasiment actée en Ligue Europa et une situation toujours moins reluisante en championnat. S'ils ont montré plus qu'à Montpellier (2-0) ou à Saint-Pétersbourg contre le Zénith (2-1), ils ont payé une première heure trop moyenne pour concrétiser leurs intentions intéressantes dans la construction, puis leur incapacité à valider leur gros temps fort par la suite. Ils n'ont pas failli dans l'envie ni dans le jeu, ils ont simplement péché dans la finition, avec ses 27 tirs pour seulement 9 cadrés.

Le ratio des Niçois n'était pas bien meilleur (3 frappes cadrées sur 17). Lais Wylan Cyprien a ouvert le score en début de seconde période pour récompenser le Gym. Jusque-là, les visiteurs étaient en effet plus consistants. Moins obnubilés par la possession du ballon (43% au Matmut Atlantique) qu'aux débuts de Patrick Vieira sur le banc, ils ont aspiré les Bordelais pour mieux les contrer en attaques rapides. Sur l'une d'elles, ils ont pris les devants. Ils ont ensuite été gagnés par la peur de gagner et se sont fait de grosses frayeurs à force de reculer, de perdre des mètres sur le terrain. Mais la défense à cinq a tenu bon et les Niçois ont décroché ce succès si précieux pour ne pas s'enfoncer dans une spirale négative. Une convalescence sur la bonne voie, à confirmer lors d'une semaine avec deux matchs à domicile, contre Auxerre en Coupe de la Ligue puis Amiens en L1. A Bordeaux, le rachat par un consortium avance quand l'équipe ne décolle pas sur le terrain.
Le film du match
15eme minute
Servi par R.Coly au point de penalty, Balotelli joue dos au but et résiste à la défense bordelaise. Au lieu de chercher un partenaire, l'international italien joue le coup en solitaire et tente une frappe en pivot, trop croisée pour attraper le cadre de Costil.

18eme minute
Jeu à trois parfait des Niçois, avec Saint-Maximin au départ pour Balotelli, qui arrête le ballon pour D.Barbosa, arrivé lancé. Le milieu brésilien bute sur Costil, auteur d'un bel arrêt du pied droit. S'en suit un long cafouillage qui se termine avec une frappe de Balotelli contrée par Lerager.

55eme minute (0-1)
Tout part d'une magnifique relance de Tameze pour Cyprien, trouvé entre les lignes bordelaises. Le milieu niçois lance ensuite Saint-Maximin, qui fixe Koundé avant de retrouver son partenaire, venu lancé plein axe. En face-à-face avec Costil, Cyprien termine le travail avec sang-froid.

57eme minute
Kamano chipe intelligemment dans les pieds de Cyprien et sert immédiatement Briand dans la surface. Dante est trop court pour éloigner le danger, mais l'ancien Guingampais dévisse complètement sa frappe face à Benitez, sous la pression de Jallet.

62eme minute
Les Bordelais partent en contre-attaque, alors que Balotelli réclame un penalty pour une faute peu évidente de Pablo. Au bout de cette offensive, Kalu rentre sur son pied droit depuis le côté gauche et enroule sa frappe du droit vers le petit filet opposé. Juste à côté.

69eme minute
La passe en retrait trop tendre de R.Coly profite à Kalu, qui avait tout anticipé. Il centre en retrait pour Karamoh, qui bute dans un angle fermé sur la bonne sortie de W.Benitez. Le ballon revient sur Lerager à l'entrée de la surface et le milieu danois envoie une demi-volée surpuissante. Le gardien du Gym est battu, mais il est sauvé par sa barre, fracassée sur cette action.

73eme minute
Attaque rapide des Bordelais et jeu à trois bien joué, avec Cornelius au départ et Lerager au relais pour lancer Kamano dans la profondeur. L'attaquant guinéen tente de piquer son ballon après avoir devancé de justesse W.Benitez, qui repousse néanmoins le ballon avec l'aide de Dante.

94eme minute
Corner pour Bordeaux. De la droite, Karamoh le tire sortant et Cornelius s'impose dans les airs au premier poteau. Le ballon prend la direction de la lucarne, mais W.Benitez s'envole pour repousser de la main opposée.
Tops et flops

TOP 3

Hasard ou pas, TAMEZE partageant l'ancien poste sur le terrain de nouvel entraîneur, il a clairement franchi un cap cette saison. Il a encore réalisé un excellent match dans l'entrejeu, avec une grosse activité dans la récupération et beaucoup de justesse dans ses transmissions (91% de passes réussies). A l'origine du but du Gym avec une passe entre les lignes magnifique.

Peu sollicité pendant une heure, W.BENITEZ a sorti trois grosses parades, dont une dans le temps additionnel, pour préserver l'avantage de son équipe. Comme à son habitude, il a dégagé beaucoup d'autorité et de sérénité pour venir en aide à une défense qui s'est parfois mis le feu toute seule. Du travail bien fait, encore une fois.

PABLO a régalé dans une rencontre qu'il a irradié de sa confiance. Il a pris le dessus dans son duel avec Balotelli, en particulier dans les airs, et a même su résister le plus souvent à la vitesse de Saint-Maximin. Il a surtout fait preuve d'un calme impressionnant balle au pied, à l'image de deux sombreros pour rappeler qu'il était brésilien.


FLOP 3

Toujours pas de déclic pour BRIAND, qui n'a plus marqué depuis son doublé contre Nîmes début septembre. L'attaquant bordelais a souffert pour peser en pointe, avec trop peu de ballons touchés et une influence minimale. Il a surtout vendangé une excellente occasion d'égaliser juste avant de céder sa place, ce qui a métamorphosé le visage offensif de son équipe.

SANKHARE n'était pas dans un grand jour. Positionné près de Briand pour accompagner les attaques bordelaises, le milieu des Girondins a multiplié les courses dans le vide et les erreurs techniques. Hors-sujet jusqu'à écoper d'un avertissement évitable. Une heure à vite oublier pour l'ancien Parisien.

Auteur d'un bon début de match, D.BARBOSA a fait mal par ses déplacements vers l'avant et sa faculté à apporter le surnombre dans la zone dangereuse. Mais il a manqué de précision dans le dernier geste, ou dans l'avant-dernier, et a ensuite disparu de la circulation au bout de 20 minutes. A revoir, mais avec plus de régularité.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé par Jérôme Brisard, qui a bien jugé toutes les situations chaudes et a officié avec toujours le souci d'être dans le sens du jeu. Des avertissements distribués aux bons moments.
La feuille de match
L1 (11eme journée) / BORDEAUX - NICE : 0-1
Matmut Atlantique (20 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Brisard (6)

But : Cyprien (55eme) pour Nice

Avertissements : Sankharé (29eme) et Cornelius (73eme) pour Bordeaux - Balotelli (66eme), W.Benitez (72eme) et Dante (85eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Bordeaux
Costil (cap) (5) - Palencia (5), Koundé (5), Pablo (6), Poundjé (5) - Lerager (6), Otavio (4) puis Plasil (74eme), Sankharé (4) puis Karamoh (64eme) - Kalu (5), Briand (3) puis Cornelius (64eme), Kamano (5)

N'ont pas participé : G.Poussin (g), Jovanovic, Pellenard, Youssouf
Entraîneur : E.Bédouet


Nice
W.Benitez (7) - Burner (5), Jallet (6), Dante (cap) (5), M.Sarr (6), R.Coly (5) - D.Barbosa (4) puis Walter (81eme), Tameze (7), Cyprien (6) - Saint-Maximin (6) puis Ganago (81eme), Balotelli (5) puis Boscagli (89eme)

N'ont pas participé : Cardinale (g), Srarfi, Sacko, Maolida
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.