Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 113ème journée
Stade Bordeaux-Atlantique - Arbitre N. Rainville
18°Eclaircies
Journaliste : Clément Malaoui

Clément Malaoui, publié le 11 novembre

Malgré une énorme occasion dans les toutes dernières secondes de la partie, les Bordelais enchaînent un sixième match sans victoire face à une valeureuse équipe de Caen dimanche (0-0). Les Girondins, fatigués de leur rencontre de Ligue Europa face au Zénith jeudi, n'ont jamais su mettre le coup d'accélérateur suffisant et restent dans le ventre mou du classement.

Le debrief
Une balle de match. A quelques secondes du coup de sifflet final, François Kamano, pourtant peu en vue tout au long de la rencontre, a eu l'occasion rêvée d'offrir trois points aux siens. Mais son relâchement coupable a permis à Brice Samba de réaliser une parade et de préserver un point du déplacement de Caen à Bordeaux (1-1). Trois jours après avoir été quasi éliminés de la Ligue Europa, les Bordelais ne méritaient pas franchement mieux ce dimanche après-midi. Oui, les hommes de Ricardo ont su mettre le pied sur le ballon et investir le camp normand très rapidement. Mais jamais ils n'ont su trouver de la justesse dans la dernière passe.

Les Caennais, eux, ont su bien défendre. Fabien Mercadal a réussi son coup et aurait même pu prendre trois points précieux dans ce qui s'annonce déjà une course au maintien. Mais malgré un bon Fayçal Fajr et une belle réaction de Baïssama Sankoh en seconde période, ses hommes ne se sont jamais procurés d'occasions franches. Ils ont eu le mérite de savoir souffler, en début de deuxième période, en posant un peu plus le pied sur le ballon. Les Normands ont ensuite su garder la tête froide après les entrées de Nicolas De Préville et Andreas Cornelius, volontaires plus que dangereux. Avant de se trouver chanceux et de s'en remettre à l'étonnante maladresse de Kamano et au talent de Samba. Bordeaux n'y arrive pas et enchaîne une sixième rencontre sans victoire toutes compétitions confondues, soit un mois sans succès. Même si elle sera passée dans le ventre mou de Ligue 1, la trêve internationale va faire du bien du côté girondin.
Le film du match
10eme minute
Crivelli est parfaitement lancé par Fajr après une grossière erreur de relance de Poundjé. L'attaquant essaye de s'emmener le ballon, mais manque complètement son contrôle et permet le retour de la défense girondine.

13eme minute
Kalu est au départ de l'action et sent Palencia dédoubler. Le Nigérian sert l'Espagnol qui trouve un centre intelligent en retrait sur Briand. L'ancien Guingampais voit sa frappe contrée.

32eme minute
Kalu provoque un coup-franc à l'angle de la surface caennaise. Le ballon est frappé à ras de terre sur Koundé qui est contré. Le cuir revient dans les pieds de Lerager qui s'effondre. M.Rainville demande l'assistance vidéo, mais le milieu bordelais a simulé.

36eme minute
Kamano récupère le ballon dans son camp après une intervention rugueuse d'Otavio et amorce le contre. Palencia est trouvé et donne à Kalu, couvert par Guilbert. Le Nigérian trouve un bon centre pour Kamano qui reprend de volée, c'est juste à côté de la cage de Samba qui était battu.

66eme minute
Cornelius profite d'un bon travail de récupération de De Préville pour transmettre à Kamano. L'ailier bordelais, peu en vue depuis le début de la rencontre, tente sa spéciale en enroulant pied droit. Mais le cadre se dérobe de quelques centimètres.

92eme minute
De Préville est lancé en contre au milieu de terrain. L'ancien Lillois avance et trouve parfaitement Kamano aux six mètres. Le meilleur buteur bordelais croit déjà avoir fini le travail, mais Samba se couche vite au sol et enlève la frappe trop molle de l'attaquant girondin.
Tops et flops

TOP 3


Comme souvent depuis le début de saison, KALU a été l'un des détonateurs de la formation bordelaise. Le Nigérian a surclassé tous les autres acteurs en première période grâce à sa technique et sa vitesse. D'abord bien pris par Mbengue, il a ensuite pris le meilleur sur l'arrière gauche caennais, handicapé d'un carton jaune pour une faute dès la 30eme minute.

FAJR fait aussi partie des meilleurs joueurs de sa formation depuis le début de saison. Encore une fois, il s'est montré facile techniquement dimanche après-midi. Le Marocain a été l'accélérateur caennais et a su garder le cuir dans le moment chaud. Un atout indéniable, encore une fois.

Pour sa deuxième titularisation en Ligue 1, GRADIT s'est montré très solide. Et pourtant, son vis-à-vis de l'après-midi promettait d'être un sacré client. Agressif à bon escient dans les duels, l'ancien Tourangeau a éteint Kamano et l'a empêché de faire ses différences habituelles.


FLOP 3

Sa dernière action suffit à le placer dans les flops tant KAMANO nous a habitués à mieux. Invisible en première période, grâce à un excellent travail de Gradit, il s'est un peu plus montré à partir de la 60eme minute. Sa rencontre se résume à deux frappes enroulées hors cadre, un bel extérieur et surtout un énorme loupé dans le temps additionnel.

Ce n'était pas un match facile pour un attaquant esseulé et BRIAND l'a confirmé. L'ancien Guingampais a été invisible jusqu'à sa sortie du terrain à l'heure de jeu. Ses équipiers ont pourtant joué haut, surtout dans le premier acte. Mais l'attaquant n'a pas su les aider grâce à des appels tranchants. Fatigué.

Lui non plus n'a pas été visible. TCHOUAMENI n'a pas eu l'activité escomptée pour apporter des solutions à ses joueurs offensifs. Lerager l'a fait, Otavio a su récupérer un bon nombre de ballons, mais lui a été le fantôme du milieu de terrain bordelais, jusqu'à sa sortie, à la 72eme minute.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Rainville a rapidement mis la main à la poche pour sortir les cartons, mais ne s'est jamais montré dépassé. Il n'a pas hésité à s'interposer lorsque les esprits se sont échauffés entre Beauvue et Lerager. Un bon match, même si certaines de ses sept biscottes auraient pu être laissées dans la poche.
La feuille de match
L1 (13eme journée) / BORDEAUX - CAEN : 0-0
Matmut Atlantique Stadium (15 352 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Rainville (6)

Buts : Aucun

Avertissements : Palencia (20eme), Lerager (28eme), Kamano (44eme) et Tchouaméni (54eme) pour Bordeaux - Sankoh (21eme), Mbengue (30eme) et Guilbert (44eme) pour Caen

Expulsion : Aucune


Bordeaux
Costil (cap) (6) - Palencia (6), Koundé (5), Pablo (6), Poundjé (6) - Lerager (5), Otavio (6), Tchouaméni (4) puis Vada (72eme) - Kalu (6) puis De Préville (59eme), Briand (4) puis Cornelius (58eme), Kamano (4)

N'ont pas participé : Poussin (g), Jovanovic, Sabaly, Basic
Entraîneur : E. Bedouet


Caen
B.Samba (6) - Gradit (6), Guilbert (6), Djiku (5), Mbengue (5) - Oniangué (cap) (5), Fajr (6) - Sankoh (5), Khaoui (5) puis Tchokounté (63eme), Beauvue (5) - Crivelli (4) puis Armougom (75eme)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Deminguet, Diomandé, Peeters, Ninga
Entraîneur : F. Mercadal

Vos réactions doivent respecter nos CGU.