Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 125ème journée
Stade Jean Bouin - Arbitre F. Schneider
07°CTemps agréable
Terminé
  1. 92′ Cristian López
  2. 48′ Fulgini
  3. 43′ Bahoken
Journaliste : DEMMERLE ARNAUD

Geoffrey Steines, publié le 16 février

Angers avait attaqué la phase retour la peur au ventre, avec le sentiment qu'il faudrait se battre jusqu'au bout pour vivre une cinquième saison consécutive en L1. Mais le SCO respire beaucoup mieux à la mi-février.

Le debrief
Il a obtenu samedi contre Nice (3-0) son troisième succès de rang en championnat, le quatrième sur ses six dernières sorties en L1. Il grimpe ainsi à la 12eme place, son meilleur classement depuis octobre, et compte désormais 13 points d'avance sur le barragiste virtuel (Dijon). Un matelas qui doit permettre aux hommes de Stéphane Moulin de voir venir pour le maintien. Une semaine après leur victoire heureuse contre l'OL (1-0), les Niçois rechutent à l'extérieur, où ils n'ont plus gagné depuis le 10 novembre à Nîmes (0-1), soit sept déplacements consécutifs toutes compétitions confondues. Malgré une différence de buts toujours plus négative (-7), l'OGCN reste pour le moment 7eme, en attendant les autres matchs du week-end, qui pourraient les faire dégringoler de trois positions.

Les hommes de Patrick Vieira pourront regretter de ne pas avoir concrétisé par un but leur première période aboutie. Parce qu'après un premier quart d'heure équilibré, ils ont posé le pied sur le ballon et déroulé leur football, avec beaucoup de maîtrise technique dans l'entrejeu. Mais ça ne s'est pas traduit par une foule d'occasions et ils ont été sanctionnés sur une perte de balle au milieu juste avant la mi-temps. Un premier coup sur la tête suivi d'un deuxième, dès le retour des vestiaires. D'une efficacité implacable, les Angevins ont repris confiance grâce à ce break d'avance et ont parfaitement géré le deuxième acte, les jeunes Niçois ne réussissant jamais à refaire surface mentalement. A force de pousser le vide, ils se sont même fait punir une troisième fois dans le temps additionnel et ont ainsi concédé une deuxième lourde défaite de suite en déplacement, après Lille il y a deux semaines (4-0). Avec sa recette faite de réalisme et d'abnégation, le SCO continue d'avancer pour se rapprocher de son objectif prioritaire de la saison. Avant de se permettre de voir plus haut et de courir pourquoi pas après un nouveau Top 10.
Le film du match
25eme minute
Sur son contrôle, Tameze se joue habilement d'I.Traoré d'un double contact et pénètre dans la surface. Il bute sur Pavlovic, mais le ballon revient sur Jallet, qui allume du pointu du droit. Directement sur Butelle, dont la parade réflexe lui fait concéder un corner.

28eme minute
Cyprien rate son contrôle de la cuisse à la tombée d'un ballon vicieux à l'entrée de sa propre surface. Ça profite à C.Ndoye, qui arme du droit des 30 mètres. C'est légèrement touché au départ par Cyprien et ça file juste à la gauche du but de W.Benitez.

38eme minute
E.Sylvestre transperce le bloc angevin plein axe et sert Ganago dos au but. L'attaquant ivoirien résiste à I.Traoré et s'excentre sur la droite pour trouver une position de frappe. Son tir dans un angle fermé est bien repoussé au premier poteau par un Butelle vigilant.

44eme minute (1-0)
Penalty pour le SCO. C.Ndoye gratte un ballon à la ligne médiane suite à une passe de Walter mal assurée pour Tameze. Santamaria s'arrache pour servir Tait, qui accélère plein axe avant de lancer Fulgini, fauché par Jallet sur son contrôle. Bahoken se charge du penalty et prend W.Benitez à contre-pied en frappant sur la gauche.

47eme minute (2-0)
Attaque rapide menée par les Angevins, avec Santamaria au départ de l'action. C.Ndoye lance ensuite Ab.Bamba, qui va au bout de son débordement pour embarquer la défense niçoise avant de centrer en retrait. Tait s'efface intelligemment pour Fulgini, qui conclut du droit au point de penalty.

58eme minute
Décalé sur la droite, Makengo se joue de Santamaria et s'infiltre dans la surface angevine. Après avoir évité la sortie de but, il centre en retrait pour Ganago, qui contrôle au milieu d'une forêt de joueurs pour enchaîner sur un tir de près dans un angle très fermé. Butelle repousse en fermant bien son angle.

92eme minute (3-0)
Sur un ballon dégagé par Angers et a priori anodin, I.Traoré s'arrache sur la droite pour s'imposer physiquement. Il ajuste ensuite son centre vers C.Lopez, seul au second poteau pour placer une tête plongeante dans un angle improbable. Mal placé, W.Benitez est battu avec le concours de sa barre.
Tops et flops

TOP 3

Entré dès la fin du premier quart d'heure pour pallier la blessure de Kanga, TAIT a réalisé un gros match pour son retour de blessure. Impliqué dans les deux buts angevins de la soirée, même si ça ne comptera pas dans les statistiques, il a donné le tournis à la défense niçoise par ses accélérations balle au pied et son intelligence dans le jeu. Définitivement l'homme plus du secteur offensif du SCO.

BUTELLE n'a jamais eu à sortir le très grand jeu. Mais il s'est montré impeccable à chaque situation chaude sur son but, repoussant notamment les quatre tirs cadrés niçois de la soirée. De l'autorité dans ses interventions et de la sécurité dans ses prises de balle.

Libéré par son nouveau rôle de latéral droit dans un 3-5-2, où il a tout loisir de se projeter dans son couloir, AB.BAMBA a fait des grosses différences dans son couloir. Il a pris le dessus dans son duel avec Jallet, laissé à l'abandon par Srarfi, et a délivré une astucieuse passe décisive pour Fulgini. Dans la foulée, son centre splendide a failli aboutir à une deuxième.


FLOP 3

Aligné à un poste inhabituel de latéral gauche, JALLET a gâché une bonne entame par un tacle mal maîtrisé qui a amené le penalty de l'ouverture du score pour Angers juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, c'est encore de son côté qu'est venue la séquence du 2-0. Vieira a mis fin à son calvaire au bout d'une petite heure où l'ancien Parisien a étalé ses limites du moment.

En quête d'un but en L1 depuis la mi-août, GANAGO a manqué de spontanéité et de tranchant sur les rares opportunités dont il a bénéficié. L'attaquant niçois a aussi peiné à se montrer dans le jeu, au cœur de la défense à trois d'Angers, qui a parfaitement géré son cas.

Ce n'était pas une question d'intentions pour SRARFI, dont la bonne entame était la démonstration de son envie de bien faire. Mais l'international tunisien a trop vite disparu de la circulation et s'est souvent laissé embarquer dans des initiatives individuelles. Trop laxiste aussi dans le repli défensif.
Monsieur l'arbitre au rapport
Frank Schneider a beaucoup laissé jouer, parfois même à outrance. Mais l'arbitre a participé à donner du rythme à un match où il n'a pas eu besoin de faire appel au VAR.
La feuille de match
L1 (25eme journée) / ANGERS - NICE : 3-0
Stade Raymond-Kopa (15 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Bahoken (44eme sp), Fulgini (47eme) et C.Lopez (92eme) pour Angers

Avertissements : Jallet (43eme) et Burner (72eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Angers
Butelle (6) - Ab.Bamba (6), I.Traoré (6), Pavlovic (6), R.Thomas (6), Manceau (5) - Fulgini (6) puis C.Lopez (85eme), Santamaria (6), C.N'Doye (5) - Kanga (non noté) puis Tait (14eme / 7), Bahoken (5) puis Reine-Adelaïde (73eme)

N'ont pas participé : Boucher (g), Pellenard, Mangani, El-Melali
Entraîneur : S.Moulin


Nice
W.Benitez (5) - Burner (4), M.Sarr (4), Dante (5), Jallet (3) puis Lees-Melou (63eme) - Walter (4), Cyprien (5), Tameze (5) - E.Sylvestre (4) puis Makengo (57eme), Ganago (4) puis Diaby Fadiga (75eme), Srarfi (4)

N'ont pas participé : Clementia (g), R.Coly, Hérelle, Pelmard
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.