Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade Jean Bouin - Arbitre J. Pignard
15°CTemps ensoleillé
Terminé
  1. 72′ El Melali
  2. 50′ G. Ngonda (csc)
Journaliste : DEMMERLE Arnaud

, publié le 31 août

Vainqueur une troisième fois à domicile en quatre journées, Angers a battu Dijon (2-0), lors de la 4eme journée de Ligue 1. Le SCO grimpe sur la troisième marche du podium.

Le debrief
La claque encaissée à Lyon (6-0) il y a deux semaines est bien oubliée du côté d'Angers. Les Scoïstes ont enchaîné une deuxième victoire de suite à domicile - ce qui n'est jamais simple - face à Dijon (2-0), venu avec l'espoir de se rassurer en Anjou. Raté ! Incisifs et réalistes face au FC Metz (3-0), les hommes de Stéphane Moulin ont connu davantage de problèmes, ont eu du mal à faire sauter le verrou bourguignon et à faire trembler les filets de Runar Alex Runarsson, intraitable lors du premier acte. Il a finalement fallu un coup du sort pour que le gardien islandais du DFCO s'incline. Sur un ballon anodin et une remise de la tête mal ajustée de son défenseur Ngonda Muzinga.

Dijon toujours fanny

Boosté par cette ouverture du score, le SCO est parvenu à doubler la mise par l'un de ses hommes en forme : Farid El-Melali, à l'affût sur une tête sur la transversale de Stéphane Bahoken. Malgré quelques offensives sous l'impulsion de son nouvel attaquant Stephy Alvaro Mavididi, prêté par la Juventus Turin, le club du président Olivier Delcourt n'a pu que constater les dégâts. Barragiste la saison passée, Dijon entame cette saison de la pire des manières, avec quatre défaites en autant de journées. Cancre de la L1 avec un zéro pointé, l'équipe de Stéphane Jobard sera déjà sous pression lors de la réception de Nîmes, après la trêve internationale. Du côté d'Angers, le refrain est bien plus mélodieux. Avec cette troisième victoire à domicile, les partenaires de Baptiste Santamaria pointent à la 3eme place devant... Lyon.
L'instant T :
Bien en place et en confiance après une première mi-temps rassurante, le DFCO s'est complètement sabordé à la 50e minute de jeu et sur ce but contre son camp de Ngonda Muzinga. Les Angevins, bien moins inspirés que face à Metz, ont évidemment accueilli avec plaisir ce cadeau venu d'un centre de Ryan Aït Nouri.
Les buts
50eme minute (1-0)
Sur un débordement côté gauche de Ryan Aït Nouri, le ballon navigue dans la surface dijonnaise et arrive au second poteau sur Ngonda Muzinga. Au lieu de dégager son camp ou en corner, le Congolais opte pour une remise de la tête. Malheureusement pour lui et son équipe, elle est trop croisée et trompe son propre gardien.

671eme minute (2-0)
Sur une superbe contre-attaque, Pierrick Capelle accélère sur la droite sur 50 mètres et centre au second poteau pour Stéphane Bahoken, dont la tête piquée rebondit sur la transversale dijonnaise. En embuscade, Farid El-Melali ne se fait pas prier pour pousser le ballon dans les filets adverses et doubler la mise pour les siens.
Les tops et les flops
Farid El-Melali (6)
Moins virevoltant que face à Metz, l'ailier franco-algérien du SCO a tout de même été l'attaquant le plus dangereux de son équipe. Il offre le break tel un renard des surfaces et inscrit son deuxième but en L1 en l'espace d'une semaine. Il est le symbole de cette formation angevine qui se renouvelle saison après saison avec succès.
Wesley Lautoa (6)
Rapidement entré en cours de jeu après la blessure de Jordan Marié, Wesley Lautoa s'est rapidement signalé dans un rôle de sentinelle, sécurisant son équipe grâce à son placement et ses interventions. Redescendu d'un cran après la sortie de Senou Coulibaly, il n'a pas fait la moindre faute. Un match propre.
Ngonda Muzinga (3)
Mais quelle mouche l'a piqué à la 50eme minute de jeu ? Son but contre son camp a évidemment précipité la chute de son équipe et entraîné des répercussions fâcheuses. Le Congolais n'a pas montré, d'une manière générale, une grande sérénité lors de cette rencontre et a même été averti pour une obstruction grossière en fin de match sur Sada Thioub.
La feuille de match
ANGERS - DIJON : 2-0
Stade Raymond-Kopa (14 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Pignard (7)

Buts : Ngonda (50eme, csc) et El-Melali (71eme) pour Angers

Avertissements : Mama Baldé (43eme) et Ngonda (86eme) pour Dijon

Expulsion : aucune


Angers
Butelle (6) - Manceau (5), I.Traoré (cap) (6), R.Thomas (6), Aït-Nouri (5) - Mangani (6), Santamaria (6) - El-Melali (6) puis Thioub (79eme), Pereira Lage (5) puis Ninga (56eme), Capelle (6) - Alioui (6) puis Bahoken (68eme).

N'ont pas participé : Petkovic (g), Manceau, Pavlovic et Pajot.
Entraîneur : S.Moulin


Dijon
Runarsson (6) - Alphonse (5), S. Coulibaly (non noté) puis Mavididi (39eme / 6), Ecuele Manga (cap) (5), Aguerd (5), Ngonda (3) - Ndong (4), R. Amalfitano (4), Marié (non noté) puis Lautoa (19eme / 6) - M.Baldé (4), Sammaritano (5) puis Mendyl (75eme)

N'ont pas participé : Gomis (g), Chafik, Balmont et Pereira.
Entraîneur
:
S. Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.