Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 126ème journée
Stade de la Licorne - Arbitre T. Léonard
  1. 10′ Guirassy
Journaliste : Delplanque Antoine

Geoffrey Steines, publié le 23 février

Amiens a fait un pas vers le maintien en L1 grâce à son succès contre Nice ce samedi (1-0). Bien plus déterminés que les Aiglons, les Picards comptent désormais quatre points d'avance sur le barragiste, alors que le Gym pourrait décrocher dans la course au Top 5.

Le debrief
Amiens a réussi son coup. Bien conscients de l'opportunité de réaliser une excellente opération dans la course au maintien avec la défaite de Dijon contre Saint-Etienne vendredi (0-1), les Picards ont logiquement dominé Nice ce samedi (1-0). Le premier but en L1 de Sehrou Guirassy a vite mis l'ASC sur les bons rails et suffi au bonheur des hommes de Christophe Pélissier, qui voulaient tout simplement davantage ce succès que les Aiglons. Dans un stade de la Licorne en fusion, Amiens a décroché sa deuxième victoire de rang à domicile en championnat et pris quatre points sur Dijon, 18eme et virtuellement barragiste. Le Gym confirme son coup d'arrêt subi à Angers le week-end dernier (3-0) et a déjà perdu une place pour tomber au 9eme rang. Il pourrait surtout se retrouver à six points du Top 5 dimanche et décrocher pour de bon dans la course à l'Europe.

Plus d'infos à venir...
Le film du match
9eme minute
Saint-Maximin perd le ballon sur un contrôle long et Ghoddos le récupère au bord de la ligne de touche. Sur un pas, il trouve Guirassy dans la surface niçoise d'un astucieux petit ballon. L'attaquant amiénois contrôle bien de la poitrine et temporise avant d'envoyer un tir croisé que W.Benitez sort sur sa droite.

11eme minute (1-0)
Monconduit trouve entre les lignes M.Konaté, dont la passe en profondeur est destinée au départ de Ghoddos, qui emmène Hérelle dans son faux-appel. Ça profite à Guirassy, qui trompe Benitez du droit avec sang-froid.

54eme minute
Monconduit lance dans la profondeur Guirassy, parti à la limite du hors-jeu. Mais M.Konaté a fait le même appel et lui enlève le ballon pour se présenter seul face à W.Benitez. Il bute sur le gardien niçois, mais était de toute façon en position illicite au départ du ballon.

61eme minute
Burner lance Saint-Maximin dans le dos de la défense d'Amiens. Il fixe Pieters avec sa technique et sa vitesse, avant de centrer en retrait. Monconduit intercepte, mais Makengo pousse malignement le ballon entre ses jambes et trompe Gurtner. Mais le but est refusé pour une position de hors-jeu de Saint-Maximin au départ.

68eme minute
Corner pour Amiens sur la gauche. Ghoddos enroule son centre du droit et Guirassy reprend de la tête aux six mètres. Mais c'est mal réalisé et Lees-Melou sauve les siens au premier poteau sur sa ligne de but. Une vraie opportunité vendangée.
Tops et flops

TOP 3

LEFORT s'épanouit chaque semaine davantage dans son nouveau rôle de défenseur central. Excellent complément de Gouano, par sa lecture du jeu et sa qualité de relance, l'Amiénois a parfaitement géré les différents attaquants de pointe niçois, tout en couvrant bien dans le couloir animé par Saint-Maximin. Le stabilisateur de l'arrière-garde picarde.

Omniprésent à la pointe de l'attaque amiénoise, GUIRASSY a vite été récompensé de sa bonne entame de son premier but en L1. Il a ensuite pesé sur la défense niçoise, en particulier dans le domaine aérien. Une belle occasion gâchée d'inscrire le doublé en seconde période, mais il a toutefois rapporté trois points.

Si GHODDOS attend un but en L1 depuis octobre, l'international iranien de l'ASC a fait très mal à la défense niçoise dans son couloir. Des passes astucieuses, des frappes osées et des accélérations dévastatrices : il était inspiré. Il ne lui a manqué que d'être décisif pour que son match soit parfait.


FLOP 3

PELICAN a connu une première titularisation en L1 très compliquée. Esseulé à la pointe de l'attaque niçoise, il n'a touché que 10 ballons, sans en faire bon usage, et s'est heurté à l'expérience de Gouano dans les duels. Son remplaçant Diaby Fadiga a fait davantage que lui en moitié moins de temps.

Après 10 premières minutes intéressantes, LEES-MELOU a complètement disparu de la circulation. L'ancien Dijonnais a perdu un ballon sur trois et a terminé avec seulement 71% de passes réussies, sans se montrer davantage en phase défensive. Nice en attendait beaucoup plus pour montrer la voie à une équipe très jeune.

M.SARR a connu une première demi-heure catastrophique, où sa sortie hasardeuse sur M.Konaté a coûté l'ouverture du score et où ses fautes grossières ont fini par lui valoir un avertissement logique. Il a aussi souffert dans son duel avec Guirassy, même s'il a légèrement redressé la barre en seconde période. Insuffisant toutefois.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé de la part de Thomas Léonard, toujours près des actions et juste dans son interprétation des situations. Son attitude décontractée et son sourire ont aidé à une meilleure communication avec les acteurs du match.
La feuille de match
L1 (26eme journée) / AMIENS - NICE : 1-0
Stade de la Licorne (12 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Léonard (6)

Buts : Guirassy (11eme) pour Amiens

Avertissements : M.Sarr (22eme) et Makengo (52eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Amiens
Gurtner (5) - Krafth (6), Gouano (cap) (6), Lefort (7), Pieters (6) - Otero (4) puis S.Mendoza (60eme), Monconduit (6), Blin (6), Ghoddos (6) puis Gnahoré (88eme) - M.Konaté (5) puis Timité (88eme), Guirassy (6)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Dibassy, El-Hajjam, Bodmer
Entraîneur : C.Pélissier


Nice
W.Benitez (5) - Burner (5), Hérelle (5), M.Sarr (4), Pelmard (4) - Tameze (4) puis Srarfi (59eme), Cyprien (cap) (6), Lees-Melou (4) - Makengo (4) puis D.Barbosa (81eme), Pélican (3) puis Diaby Fadiga (66eme), Saint-Maximin (5)

N'ont pas participé : Clementia (g), Coly, Jallet, Walter
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.