Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 116ème journée
Stade de la Licorne - Arbitre J. Brisard
Clair
  1. 96′ R. Falcao
  2. 42′ R. Falcao
Journaliste : Corentin Corger

Robert LANGER, publié le 4 décembre

Grâce à un double de Radamel Falcao, Monaco a glané un succès précieux sur la pelouse d'Amiens, mardi soir. Le club de la Principauté sort provisoirement de la zone rouge.

Le debrief
Cela ne restera clairement pas comme la plus grande prestation de l'histoire de l'ASM, mais les hommes de Thierry Henry ont fait le boulot ce mardi soir. En déplacement pour affronter Amiens, un concurrent direct, les Monégasques ont su faire preuve de sérieux pour rebondir après la défaite concédée samedi dernier contre Montpellier (2-1). Grâce à deux penalties transformés par Radamel Falcao (43eme et 97eme), les visiteurs ont su faire la différence face à une formation picarde qui a confirmé ses limites du moment. Avec le Colombien Juan Ferney Otero en pointe, les troupes de Christophe Pélissier ont cruellement manqué de poids pour inquiéter la défense asémiste. Sans génie mais avec application, le club de la Principauté glane donc un succès qui lui permet de sortir provisoirement de la zone rouge, une première depuis le 25 septembre dernier. Cela ne reste évidemment qu'un nouveau petit pas vers le maintien, mais les coéquipiers de Diego Benaglio n'ont pas eu peur de gagner cette fois-ci. Si Monaco s'offre une bouffée d'oxygène en attendant le reste de cette 16eme journée de Ligue 1, l'écurie du président Bernard Joannin continue de couler avec une troisième défaite. Inquiétant...
Le film du match
16eme minute
Servi aux abords de la surface de Monaco, Gnahoré tente sa chance du pied droit. Légèrement décalé côté gauche, le joueur prêté par Palerme arme une frappe de l'extérieur qui ne trouve pas le cadre du but de Benaglio.

43eme minute (0-1)
A la suite d'une faute de Krafth sur B.Badiashile dans la surface amiénoise, l'arbitre désigne logiquement le point de penalty. Falcao se charge de transformer la sanction du pied droit. Sa frappe croisée prend à contre-pied Gurtner.

59eme minute
Trouvé sur le côté droit de la surface de Monaco, Krafth tente une reprise de volée du plat du pied droit, mais cela termine à côté du poteau gauche de Benaglio.

67eme minute
Sur le côté droit de la surface monégasque, Krafth est à la retombée d'un centre de Dibassy et déclenche une nouvelle reprise de volée du pied droit. Benaglio effectue une parade sur sa gauche afin de sortir le ballon en corner.

68eme minute
Légèrement décalé sur le côté droit de la surface l'ASM, Mendoza déclenche une frappe brossé du pied gauche, mais cela termine au-dessus du but de Benaglio.

93eme minute
Dibassy est sévèrement expulsé pour un pied haut sur Falcao

97eme minute (0-2)
M.Brisard désigne une nouvelle fois le point de penalty à la suite d'une sortie dans les pieds de Gurtner sur Pelé. Une décision logique, et Falcao réalise un copier-coller de son premier but.
Tops et flops

TOP 3

Associé au Polonais Glik au sein de la charnière de l'ASM, B.BADIASHILE (20 ans) n'a pas réalisé un match extraordinaire, mais le natif de Limoges a su faire preuve de sobriété pour contenir les assauts amiénois. Préféré au Brésilien Jemerson, l'espoir monégasque s'est aussi illustré en obtenant le premier penalty transformé par Falcao.

FALCAO s'est montré discret dans le jeu, mais l'essentiel a été assuré avec un doublé sur penalty. Le capitaine monégasque n'a pas tremblé pour offrir trois points précieux à son équipe. Le Tigre est impliqué sur la moitié des buts des siens en Ligue 1 cette saison (16 au total).

Auteur de la faute qui amène le premier penalty transformé par Falcao, KRAFTH a précipité la chute de son équipe, mais il ne faut pas oublier que le latéral suédois a été le joueur amiénois le plus dangereux ce mardi soir. Le joueur prêté par Bologne s'est procuré deux belles occasions en seconde période, mais cela n'a pas voulu sourire.


FLOP 3

Titularisé en pointe, OTERO a connu une soirée délicate face au duo composé de Glik et B.Badiashile. Le Colombien n'est pas resté figé pour essayer de toucher le ballon, mais ce n'était pas suffisant dans un rôle qui n'est clairement pas le sien.

Prêté par le FC Séville, GANSO était aligné un rôle de meneur de jeu qui devait lui permettre d'organiser les offensives amiénoises, mais sa mission était quasi impossible sans un point d'appui pour fixer la défense de l'ASM. Malgré quelques éclairs, le Brésilien n'a pas eu assez d'impact.

Aligné sur le côté gauche de l'attaque monégasque, CHADLI a livré une nouvelle prestation des plus neutres. Avec trente-quatre petits ballons touchés (et 75% de passes réussies), le Diable Rouge n'a pas apporté suffisamment. Une mauvaise habitude pour un joueur qui a coûté douze millions d'euros l'été dernier.
Monsieur l'arbitre au rapport
Une bonne prestation de la part de M.Brisard, mais c'était une erreur d'expulser Dibassy dans les arrêts de jeu. La faute du défenseur amiénois ne méritait par un rouge direct.
La feuille de match
L1 (J16) / AMIENS - MONACO : 0-2
Stade de la Licorne (11 048 spectateurs)
Temps frais - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Brisard (6)
Buts : Falcao (43eme sp et 97eme sp) pour Monaco

Avertissements : Monconduit (54eme) et Adenon (90eme) pour Amiens - Tielemans (60eme) et Aït Bennasser (86eeme) pour Monaco

Expulsion : Dibassy (93eme) pour Amiens

Amiens
Gurtner (4) - Krafth (5), Gouano (cap) (5), Adenon (5), Dibassy (4) - Gnahoré (4) puis Segarel (79eme), Blin (4) puis Bodmer (73eme), Monconduit (5), Mendoza (4) - Ganso (4) - Otero (3) puis Ghoddos (61eme)

N'ont pas participé : Dreyer (g), El Hajjam, Lefort, Timite
Entraîneur : C.Pélissier


Monaco
Benaglio (5) - Pierre-Gabriel (5), Glik (6), B.Badiashile (6), Raggi (4) - Henrichs (5), Tielemans (4), Aït Bennasser (5), Pelé (6), Chadli (3) puis Massengo (74eme) - Falcao (cap) (7)

N'ont pas participé : L.Badiashile (g), Jemerson, Biancone, S.Diop, K.Thuram, Isidor
Entraîneur : T.Henry

Vos réactions doivent respecter nos CGU.