Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 124ème journée
Stade de la Licorne - Arbitre Olivier THUAL
  1. 9′ Guirassy
  1. 93′ Slimani
  2. 85′ Ben Yedder
Journaliste : Bertolotto Lucas

, publié le 8 février

L'AS Monaco l'a emporté en toute fin de match à Amiens samedi (1-2), grâce à son duo Ben Yedder-Slimani.

Mené à cinq minutes de la fin après un but de Sehrou Guirassy tôt dans la partie (9eme), Monaco est parvenu à renverser la situation samedi soir. Grâce à un but de Wissam Ben Yedder, d'abord, puis une tête rageuse d'Islam Slimani sur corner après trois minutes de temps additionnel. L'ASM grimpe en cinquième position avec ce succès (2-1) alors que les Picards restent avant-derniers.

Monaco a dominé sans marquer

Les Monégasques ont quitté la pelouse du Stade de la Licorne avec le sourire samedi soir après avoir grimacé pendant de longues minutes. Rien ne semblait réussir aux joueurs de la Principauté, imprécis offensivement et surtout fébriles en défense. Une fébrilité marquée dès les premières minutes et le but de Sehrou Guirassy à la suite d'une erreur de relance de Benjamin Lecomte (9eme). Le pressing amiénois a bouleversé les hommes de Robert Moreno qui sont tout de même parvenus à se créer des occasions à l'image de Stevan Jovetic (26eme, 43eme). Mais le Monténégrin est tombé sur un Régis Gurtner des grands soirs, impérial sur toutes les tentatives adverses. L'ASM a dominé la première période et s'est procuré les meilleures situations face à une défense en place, bien décidée à conserver son avance.

Slimani décisif pour son retour

Menés à la pause (0-1), les Monégasques ont connu un début de seconde période à l'image de la première. Malgré la possession du ballon, le manque de rythme n'a pas favorisé les offensives de l'ASM et a offert quelques possibilités aux Amiénois en contre (60eme, 64eme). Robert Moreno n'a pas tardé à réagir avec l'entrée en jeu de l'international algérien Islam Slimani (59eme), de retour d'une blessure musculaire contractée un mois plus tôt. Auteur de sept buts et autant de passes décisives cette saison, l'attaquant a tout de suite fait la différence en amenant des solutions offensives à ses partenaires. Slimani a multiplié les appels, enchaîné les déviations et réalisé quelques courses fracassantes à l'image d'un duel avec Nicholas Opoku qui aurait pu offrir un penalty aux visiteurs (75eme).

Le temps additionnel fatal aux Picards

Le visage des Monégasques a complètement changé avec l'entrée en jeu de Slimani et c'est justement qu'ils ont été récompensés à cinq minutes de la fin sur un but de Wissam Ben Yedder. L'international tricolore a profité d'un duel aérien remporté par son partenaire pour égaliser et offrir une fin de match sous tension au public amiénois. C'est sur un ultime corner tiré par Cesc Fabregas, entré en jeu quelques minutes plus tôt à la place de Jovetic, que le buteur algérien a offert la victoire à son équipe dans le temps additionnel en se débarrassant du marquage d'Aurélien Chedjou (90+3eme). Un scénario renversant issu du coaching gagnant de Moreno et de la fraîcheur de Slimani, décidé à rattraper les points que sa formation a perdu pendant son absence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.