Tout fout le camp à l'OM

Tout fout le camp à l'OM©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 18 mai 2020 à 09h05

Jacques-Henri Eyraud est peu à peu lâché par son coach et les joueurs de l'Olympique de Marseille.

La situation de l'Olympique de Marseille est loin d'être la plus idéale possible et cela malgré la qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Les joueurs en effet, semblent accuser le coup après le départ d'Andoni Zubizarreta et surtout celui, probable d'André Villas-Boas, un entraîneur très apprécié par l'équipe et les supporters du Vélodrome. Ce lundi, L'Equipe indique en effet dans son édition du jour que cette possibilité contrarie le groupe. « Le sentiment général, c'est l'incompréhension. Ils se sentent impuissants. Tout va bien et le projet se saborde. Ils veulent travailler avec cet entraîneur », synthétise un proche du vestiaire.

La baisse des salaires, un sujet de discorde

Aux yeux des joueurs, le coupable idéal est tout trouvé : le président, Jacques-Henri Eyraud. Dans le contexte de crise actuelle, il tente toujours de négocier une baisse des salaires et, perdant patience devant certains refus, il aurait même déclaré aux joueurs peu enclins à négocier qu'ils n'auraient plus jamais de primes. Le président de l'OM aurait également sollicité Villas-Boas lui-même afin de convaincre son groupe sur ce thème, une demande refusée par le technicien selon L'Equipe. La direction du club, qui a pour objectif de vendre pour 60 millions d'euros, espère en outre que plusieurs salaires importants vont quitter l'OM, ce qui semble loin d'être gagné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.