OM : Villas-Boas perd patience pour Lihadji

OM : Villas-Boas perd patience pour Lihadji©Media365
A lire aussi

Quentin Ramelet, publié le mercredi 27 novembre 2019 à 17h00

Isaac Lihadji, en hésitation quant à son avenir, commence à énerver son entraîneur André Villas-Boas, qui aimerait savoir sur quel pied danser.

André Villas-Boas a tapé du poing sur la table. Agacé d'être interrogé sur sa faible utilisation d'Isaac Lihadji, pourtant considéré comme l'un des éléments les plus prometteurs du club, le technicien olympien a tenu à clarifier la situation, ce mercredi, en conférence de presse. Si l'international tricolore U17 joue peu, c'est avant tout parce que sa situation contractuelle n'est pas résolue. « S'il joue, il va partir à Monaco ou au PSG, a lâché le coach marseillais. C'est vrai que je pourrais profiter de l'instant présent mais quel est l'intérêt de l'OM, le club qui l'a formé ? Il y a des entraîneurs qui ne font pas cette différence, moi si. Je défends les intérêts du club. Ça joue peut-être contre moi-même. Entre Marley (Aké, NDLR) qui a un futur dans l'équipe et un joueur qui hésite... »

La balle est dans le camp du prodige

Le message a le mérite d'être clair. Lihadji, dont le contrat aspirant expirera en juin prochain, ne devrait pas retrouver de temps de jeu tant qu'il entretiendra le flou autour de son avenir, alors qu'il aurait, selon les informations de L'Equipe, refusé une proposition de la direction phocéenne. Il n'a disputé que deux petits bouts de matchs en Ligue 1 depuis le début de la saison (à Dijon et à Amiens). « C'est en attente, a détaillé Villas-Boas au sujet des négociations. Il y a toujours des contacts avec son agent. Je ne peux pas expliquer. Le contact existe mais la réponse n'est pas là. J'attends la prolongation d'Isaac pour lui donner plus de temps de jeu. L'autre jour à Toulouse, Marley (Aké) est entré. Les deux ont un gros potentiel mais je défends les couleurs du club. » Une sorte d'ultimatum qui pourrait déverrouiller les négociations. Dans le bon sens, ou dans le mauvais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.