OM : Une plainte contre Alvaro Gonzalez, qui aurait insulté un policier

OM : Une plainte contre Alvaro Gonzalez, qui aurait insulté un policier©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 04 février 2021 à 09h29

Un policier a déposé plainte contre Alvaro Gonzalez, qui l'aurait insulté après avoir refusé de mettre son masque à l'aéroport lors du départ des Marseillais pour Lens mercredi.

 

Après quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, l'Olympique de Marseille a bien cru renouer avec la victoire mercredi soir à Lens. Mais alors qu'ils menaient 2-0 à la pause, les Phocéens ont été rejoints en deuxième période et ont dû se contenter d'un nul (2-2). Sans André Villas-Boas, mis à pied après avoir annoncé sa démission, mais avec Nasser Larguet en tant qu'entraîneur principal. Pour sa grande première sur le banc, le directeur du centre de formation avait choisi de titulariser Alvaro Gonzalez au milieu de terrain. Et le bouillant défenseur a fait mieux que s'en sortir, lui qui a délivré deux passes décisives, pour Thauvin (37e) et Milik (45e). En dehors du terrain en revanche, l'Espagnol aurait dérapé lors du départ pour Lens. 

Une amende et une plainte

D'après Nice-Matin, il aurait insulté un policier qui lui demandait de mettre son masque à l'aéroport de Marignane. Alors que le fonctionnaire de la police aux frontières lui a calmement demandé, plusieurs fois, de mettre son masque pour respecter les gestes barrières, Alvaro s'est emporté. "C'est comme ça que tu nous accueilles, fils de pute ?", a-t-il ainsi lâché, avant d'être calmé par un membre du club marseillais. S'il a fini par remettre son masque, il aurait continué, avant d'embarquer, à insulter le policier, qui lui a infligé une amende de 135 euros pour non-port du masque et a déposé plainte pour outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique. Une nouvelle affaire dont l'OM, en pleine crise, se serait bien passé. A noter que samedi dernier, lors de l'irruption violente des supporters phocéens au centre d'entraînement qui a entraîné le report du match du lendemain face à Rennes, Alvaro avait reçu un projectile dans le dos, qui ne lui était toutefois pas destiné. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.