OM : Un individu interpellé après avoir menacé Eyraud

OM : Un individu interpellé après avoir menacé Eyraud©Media365
A lire aussi

Joana Guerra Mota, Media365, publié le vendredi 12 février 2021 à 12h15

La relation entre Jacques-Henri Eyraud et les supporters de l'OM est assez tendue. Un individu a ainsi été interpellé après avoir proféré des menaces à l'encontre du président marseillais.

La guerre entre les supporters marseillais et les dirigeants du club phocéen est loin d'être terminée. Et elle est parfois trop personnelle. Jacques-Henri Eyraud, président de l'Olympique de Marseille, reçoit régulièrement des menaces via les réseaux sociaux ou encore via des forums sur internet. Pas question pour lui de se laisser faire. Il n'hésite pas à porter plainte. Déjà en septembre, à la suite d'une interview, il avait reçu pas moins d'une trentaine de menaces de mort. Parmi elles, une de la part d'un internaute de 23 ans qui a, par la suite, été jugé. Au final, il a écopé d'un an de prison avec sursis. L'occasion pour le président de montrer qu'il ne se laissera pas marcher dessus face à tant de haine.

Les menaces continuent pourtant

Cela n'a pas suffi à stopper les menaces. Récemment, le 2 février, un internaute de 20 ans a déchainé sa haine à l'égard de Jacques-Henri Eyraud sur un forum de jeux vidéo : « Casse-toi. Si je t'ai en face de moi, je t'arrache les deux yeux et j'irai aussi à la Commanderie tout brûler ». Des propos qui surviennent quelques jours après les violents incidents à la Commanderie.

Mercredi, le jeune homme a été interpellé chez lui par les policiers de la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône. Placé en garde à vue, il a rapidement avoué les faits tout en affirmant qu'il n'a pas eu « conscience de leur portée ». Le lendemain, il a été présenté à un magistrat du parquet de Marseille. Le jeune homme va passer en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, dans le cadre d'une procédure du « plaider-coupable ». Pour rappel, menacer physiquement une personne est un délit. Si beaucoup passent à la trappe car les policiers ne parviennent pas à remonter jusqu'à eux, il y en a aussi qui sont tout de même condamnés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.