OM : Payet met la pression

OM : Payet met la pression©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 04 février 2020 à 14h53

Dimitri Payet a mis en garde les dirigeants marseillais, et réclamé plus d'ambition en vue de la prochaine saison.

Il y a eu le coup de pression d'Andre Villas-Boas à la mi-janvier. Il y aura celui de Dimitri Payet, en ce début de mois de février. Un peu plus de deux semaines après le coup de gueule d'Andre Villas-Boas concernant le manque de communication en interne - suite à la nomination de Paul Aldridge - et les intentions du club phocéen sur le marché des transferts, la direction marseillaise va devoir gérer la prise de parole de son milieu de terrain devant la presse, mercredi. Alors que son club, deuxième de Ligue 1 avec neuf points d'avance sur le quatrième, est solidement installé sur le podium, Payet connaît aussi les difficultés financières de l'écurie phocéenne. Mais a préféré mettre en garde contre une éventuelle envie de dégraisser avant une hypothétique saison de Ligue des Champions. « L'objectif aujourd'hui, c'est bien sûr de ramener le club en Ligue des Champions. Après, je rejoins le coach sur ce qui a été dit. Se qualifier pour la Ligue des Champions, c'est bien. La jouer, c'est mieux, a-t-il lâché. Si c'est pour se qualifier et avoir un effectif qui ne permet pas de la jouer dans les bonnes conditions, je pense que moi aussi je me poserai les bonnes questions, à savoir s'il faut rester ou aller voir ailleurs ».


Payet : « Si c'est pour vendre nos meilleurs joueurs... »

Et l'ancien Nantais de développer sa pensée : « On a beaucoup de jeunes joueurs de qualité. Après une saison comme on le fait, ça va attirer les convoitises. Mais si c'est pour vendre nos meilleurs joueurs, c'est plus compliqué de jouer la Ligue des Champions. On voit une équipe comme Lille qui est très compétitive, qui n'a vendu qu'un joueur (Nicolas Pépé, ndlr), mais ce joueur-là manque beaucoup. Il suffit de pas grand-chose pour handicaper une équipe. C'est juste du bon sens, c'est tout à fait normal de se qualifier pour une compétition et de vouloir y faire bonne figure. Passer les poules, ce serait déjà exceptionnel. Mais pour ça il faut un effectif, il faut pouvoir jouer le championnat, les Coupes. En termes de nombre aujourd'hui, on n'en est pas capables ». Une prise de position on ne peut plus claire de la part du joueur qui était revenu en janvier 2017 après une pige à West Ham. Et qui avait été annoncé sur les tablettes du club anglais cet hiver...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.