OM : Latéral gauche, Lihadji... Andoni Zubizarreta fait un point Mercato

OM : Latéral gauche, Lihadji... Andoni Zubizarreta fait un point Mercato©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 04 septembre 2019 à 15h35

Andoni Zubizarreta a profité de la présentation de Valentin Rongier à la presse mercredi pour tirer un bilan du Mercato de l'OM, tout en évoquant les discussions pour le premier contrat professionnel d'Isaac Lihadji.

Suivez les plus belles affiches sur la chaîne Canal+ et le premier mois est offert !





Avant de partir en vacances, comme il en a lui-même souri avec André Villas-Boas, Andoni Zubizarreta était présent pour la conférence de presse de Valentin Rongier, l'ultime recrue estivale de l'OM. L'occasion pour le directeur sportif du club marseillais de tirer le bilan du Mercato de son club. S'il estime qu'« il y a toujours quelque chose qui manque dans une équipe », parce qu'« on n'a pas une équipe parfaite, ça n'existe pas », l'ancien dirigeant du FC Barcelone reconnait avoir tenté de recruter un latéral gauche. Un poste considéré comme clé par les supporters, pour mettre en concurrence Jordan Amavi. Mais l'OM n'a pas trouvé la perle rare. « On a essayé des possibilités en prêt, d'autres étaient trop chers en salaire ou en achat, a expliqué Zubizarreta. On va aussi donner le temps de grandir à Niels (Nkounkou), parce que les supporters demandent aussi de faire monter les jeunes joueurs. »

Zubizarreta confiant pour Lihadji

Une nouvelle politique basée sur les éléments issus du centre de formation que Zubizarreta assume pleinement. « On a (Florian) Chabrolle, (Isaac) Lihadji, (Boubacar) Kamara et il y a d'autres possibilités. Ce n'est pas une mauvaise stratégie que les jeunes viennent du centre de formation. » En l'état, Lihadji n'a toutefois toujours pas signé son premier contrat professionnel avec l'OM. Mais Zubizarreta a affiché sa confiance pour une résolution favorable du dossier. « On considère que c'est notre meilleure offre pour Lihadji. On va se voir après les vacances et j'espère fermer le dossier. Je suis positif. Mais je ne dis pas qu'on va le signer. » Prudence est mère de sûreté, parait-il.

A voir aussi :
>>> André Villas-Boas (OM) envisage un changement de système avec l'arrivée de Valentin Rongier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.