OM : La malédiction face aux Anglais

OM : La malédiction face aux Anglais©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 26 octobre 2020 à 21h03

L'Olympique de Marseille, qui accueille Manchester City en Ligue des Champions mardi à l'Orange Vélodrome, est maudit face aux clubs anglais. Coup de projecteur sur ces confrontations globalement infructueuses.



Il y a 21 ans, l'Olympique de Marseille vivait une soirée de folie dans ce qui s'appelait encore alors le « Stade Vélodrome » (renommé Orange Vélodrome depuis 2016). Le 19 octobre 1999 lors de la 4eme journée de la phase de poule de la Ligue des Champions, William Gallas offrait la victoire aux Olympiens devant plus de 56000 personnes en trompant le portier de Manchester United, Mark Bosnich, à la 69eme minute. L'équipe dirigée par Rolland Courbis faisait alors tomber le Champion d'Europe en titre (1-0) mené par Sir Alex Ferguson dans son antre. La formation marseillaise comptait dans ses rangs Robert Pires, Stéphane Dalmat, Peter Luccin, Fabrizio Ravanelli ou Florian Maurice. En face ? David Beckham, Ryan Giggs, Roy Keane, Paul Scholes, Andy Cole et Ole Gunnar Solskjaer.

Devant une foule en délire, l'équipe phocéenne faisait tomber un club anglais d'envergure. Depuis, les choses se sont gâtées face aux représentants britanniques. Les revers se sont accumulés. Voilà l'occasion de faire le point dans ces confrontations avant l'opposition face à Manchester City que le club du sud de la France n'a jamais affronté.

Défaites contre Liverpool, Chelsea, Manchester United et Arsenal

Le 11 décembre 2007, l'OM est lourdement tombé à la maison devant Liverpool (0-4) après l'avoir emporté à Anfield (1-0) grâce à Mathieu Valbuena, qui a fait mal à ses anciens partenaires la semaine passée avec l'Olympiakos (0-1) en délivrant la passe décisive à Hassan dans les derniers instants en Grèce du premier match de la campagne 2020-21. Le 16 septembre 2008, le club méridional avait retrouvé les Reds en phase de groupes de la C1. Malgré l'ouverture du score signé Lorik Cana à la 23eme minute, la rencontre avait abouti à une défaite (1-2). Steven Gerrard était passé par là en claquant un doublé en six minutes (26eme, 32eme). Près de deux mois plus tard, Liverpool l'emportait encore (1-0), le 26 novembre 2008.


Le 28 septembre 2010, les hommes de Didier Deschamps faisaient face cette fois-ci en Ligue des Champions à Chelsea. Au cours de la 2eme journée de la phase de poules, ils tombaient à Stamford Bridge (0-2) sur des réalisations de John Terry et Nicolas Anelka (sur penalty). Avant de se rattraper lors de la 6eme et ultime joute (1-0, but de Brandao) et de se hisser en huitièmes de finale en terminant à la deuxième place. Le club au maillot blanc avait retrouvé Manchester United en huitièmes de cet exercice 2010-11. Le 15 mars 2011, après avoir accroché le 0-0 au match aller, les Marseillais de Lucho Gonzalez et Steve Mandanda quittaient la compétition (1-2) au retour. Leur bourreau : Javier Hernandez, auteur d'un doublé (5eme, 75eme) à Old Trafford.

Les bourreaux Javier Hernandez et Ramsey


A une époque où l'Olympique de Marseille, lauréat de la C1 en 1993, disputait la Ligue des Champions chaque année, Arsenal se présentait la saison suivante face à lui dans la plus belle des compétitions européennes. Malgré une prestation solide, les Phocéens d'André Ayew, Loïc Rémy et Souleymane Diawara s'inclinaient dans le temps additionnel sur un but cruel d'Aaron Ramsey (0-1), le 19 octobre 2011. Deux semaines plus tard, Français et Anglais se neutralisaient (0-0) au retour. Deux ans après, l'OM, avec Dimitri Payet, André-Pierre Gignac et Florian Thauvin (entré en jeu à la 78eme), retrouvait les Gunners avec au bout deux revers. 2-1 pour Arsenal au Vélodrome le 18 septembre 2013 (buts de Walcott et Ramsey) et 2-0 à Londres, le 26 novembre, suite à un doublé de Jack Wilshere (1ère, 65eme). Au final, l'Olympique de Marseille n'a remporté qu'une seule victoire lors de ses 11 derniers matchs de C1 contre des formations anglaises (2 nuls, 8 défaites), et s'est incliné à 4 reprises sur les 5 dernières rencontres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.