OM : Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Villas-Boas

OM : Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Villas-Boas©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le jeudi 03 décembre 2020 à 16h52

Deux jours après la si attendue victoire de l'Olympique de Marseille contre l'Olympiakos en Ligue des Champions (2-1), les Phocéens doivent déjà se remettre en mode Ligue 1. Ce vendredi, les Marseillais se déplacent aux Costières pour y défier Nîmes.


Sur la victoire contre l'Olympiakos

« Nous sommes soulagés. On l'attendait, malheureusement pour nous elle arrive trop tard, car nous sommes éliminés de la Ligue des Champions. L'important était de stopper cette vilaine série de 13 défaites consécutives. Cette victoire peut nous servir pour plus tard. J'ai senti le groupe dans un meilleur état d'esprit après ce succès. »

Sur l'état physique de son équipe

« Nous avons joué mardi soir et nous avons déjà un match vendredi. J'ai récupéré mon groupe aujourd'hui (ce jeudi), je vais regarder comment est-ce qu'on est sur l'aspect physique car j'ai beaucoup de joueurs fatigués. Ça aura son importance pour la rencontre contre Nîmes. Ce n'est pas impossible qu'il y ait des rotations afin que certains puissent récupérer. C'est important de bien communiquer avec les joueurs pour avoir leur ressenti sur le plan physique et mental. »

Sur son adversaire, le Nîmes Olympique

« C'est un mini-derby. C'est toujours différent quand on joue un adversaire local, il y a une belle rivalité. Dans leur stade (les Costières), il y a toujours une grosse ambiance même si le public ne sera pas présent cette fois. Cette équipe sort d'une lourde défaite à domicile (le 8 novembre, contre Angers, 1-5) et elle a fait quelques bonnes choses malgré son récent résultat contre Monaco (défaite, 3-0). Nîmes a quelques absents, on va tenter d'en profiter. Il va falloir que nous soyons très bons. »


Sur le coaching à huis clos

« Les joueurs sont tellement concentrés, même à huis clos, ils n'entendent pas ! Tu peux toujours tenter de transmettre des informations, crier de joie ou de rage, c'est inaudible. Forcément, je préfère que le public soit de nouveau dans le stade. Il y a peut être une possibilité qu'il revienne avant Noël avec cette fameuse jauge à 25% de la capacité du stade. Ce serait une bonne chose pour nous, car on possède le plus grand stade parmi les équipes de Ligue 1 (l'Orange Vélodrome compte plus de 67 000 places). Si ça se met en place, ça pourrait nous faire du bien. »

Sur Germain et Benedetto



 « On a enlevé Dario de l'équipe pour lui enlever de la pression et le remettre petit à petit pour qu'il revienne bien. Il retrouve sa forme. Il a 30 ans, il se connaît parfaitement, on ne va pas le changer. Il ne faut pas faire des inventions sur son remplacement à la mi-temps contre l'Olympiakos. C'est lié au fait qu'il soit revenu à la compétition après son passage sur le banc. Il a des chances de débuter demain. Valère Germain est un joueur qui donne tout, qui aime l'OM. C'est un buteur comme Benedetto. Je commence à lui donner plus de confiance. Il cherche aussi ce but. Aujourd'hui avec Benedetto ils sont plus en concurrence qu'au début de la saison. »




Sur sa recrue Luis Henrique

« On a manqué un neuf de référence, on s'est raté car Luis Henrique ne va pas être ce joueur pour jouer dans cette position. On a fait une erreur. On va peut-être faire quelque chose en janvier pour régler ça. Nous sommes tout de même satisfaits de l'avoir au club. Luis va être très important pour nous dans le futur. Je lui laisse du temps, il a besoin de revenir petit à petit dans l'équipe. On croit beaucoup en lui, j'échange beaucoup avec lui. C'est son plus grand défi mais il a toute notre confiance. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.