Marseille : Villas-Boas remonté contre ses dirigeants

Marseille : Villas-Boas remonté contre ses dirigeants©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 15 janvier 2020 à 15h10

Ce mercredi, en conférence de presse, André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, s'est emporté contre sa direction, notamment à cause de l'arrivée d'un spécialiste des ventes.

Mardi, le quotidien L'Equipe a révélé que l'Olympique de Marseille a embauché un certain Paul Aldridge, et qui est connu pour faciliter les transactions et les mouvements des joueurs envers la Premier League anglaise. Une démarche qui en dit long sur le souci qu'a toujours la direction phocéenne à bien dégraisser et à réaliser les meilleures plus-values possibles pour ses joueurs. Au regard de la situation financière compliquée dont souffre toujours le club. Toutefois, l'idée n'est pas approuvée à tous les étages de l'institution. Le responsable du secteur sportif, à savoir André Villas-Boas, s'est dit dépassé et il a invité ses supérieurs hiérarchiques à venir lui expliquer la suite du projet.



C'est ce mercredi, lors de la conférence de presse précédant le match de Coupe de France contre Granville que Villas-Boas a fait part de son incompréhension. Il n'a pas abordé le sujet de lui-même, mais lorsque celui-ci lui a été soumis, il s'est montré prolixe : « C'est une décision prise par Jacques-Henri Eyraud, qu'Andoni m'a expliquée la semaine dernière. C'est au président de justifier ce choix. Je ne pense pas en tout cas que ça facilite les ventes vers les clubs anglais, mais bon... Au président de s'expliquer. J'ai appris cette décision avec surprise. » Le Portugais a ensuite clairement affirmé que le volet financier ne doit pas primer sur tout : « Si c'est pour aider l'OM à survivre sur l'aspect économique, je peux comprendre, mais pour moi le plus important est de garder tout mon groupe et d'atteindre les objectifs que j'ai dit vouloir obtenir, à savoir la qualification pour la Ligue des champions. »

Villas-Boas inquiet aussi pour les joueurs en fin de contrat

Jusque-là, la relation entre Villas-Boas et ses responsables a toujours été au beau fixe. Avec cet épisode, il n'est pas exclu qu'elle se détériore surtout que le technicien a exprimé tout le fond de sa pensée et sans mâcher ses mots. « Encore une fois mon intérêt comme entraîneur est de conserver mes joueurs. Jacques-Henri ne m'a pas parlé de ce choix en personne, a-t-il poursuivi. C'est à lui et Frank McCourt de gérer le côté économique, de voir s'il faut vendre des joueurs ou l'entraîneur... Je savais que la situation économique du club était prioritaire à l'aspect sportif. Mais normalement le plus important ce sont les performances sportives, qui sont au top actuellement. Je pense que l'intérêt du club est donc de maintenir ces performances au top, et ensuite de voir à la fin de saison en fonction des offres. Ce qui me préoccupe aussi, ce sont les prolongations, alors que plusieurs joueurs arrivent en fin de contrat. » Après plusieurs mois d'accalmie, la Commanderie semble gagnée par la confusion. De quoi enrayer la bonne spirale des résultats de la formation olympienne ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.