Marseille : Toujours de la concurrence pour Balotelli

Marseille : Toujours de la concurrence pour Balotelli©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 18 janvier 2019 à 18h15

Le mois de janvier s'écoule tranquillement, et à moins de deux semaines de la clôture du Mercato hivernal, Mario Balotelli est toujours un joueur de l'OGC Nice.

Même si l'ancien Milanais n'est plus intégré au groupe par Patrick Vieira, aucune décision n'a encore été prise concernant son avenir. Si l'OM fait partie des candidats parmi les mieux placés pour l'accueillir en janvier, d'autres clubs sont aussi sur les rangs, et notamment West Ham. Selon TMW, le club anglais s'est renseigné sur la situation de l'Italien au cas où Marko Arnautovic irait voir ailleurs cet hiver. Une grosse offre venant de Chine n'est en effet pas à exclure pour l'Autrichien. D'après TMW, la priorité du Niçois reste néanmoins de retourner en Italie. Pour cela, il serait même prêt à baisser de manière significative son salaire. Ce qui pourrait permettre au Genoa d'être sur les rangs pour l'accueillir. Surtout en cas de départ de Krzysztof Piatek, sur les tablettes du Milan AC.

Marseille tente une nouvelle approche

Du côté de Marseille, cette piste reste prioritaire en attaque. Même si Andoni Zubizarreta n'est pas totalement convaincu, Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia insistent pour la venue de l'attaquant italien dès le mois de janvier. A tel point que le club phocéen réfléchirait actuellement à un montage financier particulier : un prêt payant de six mois qui permettrait à « Super Mario » de continuer à bénéficier du régime des impatriés afin de payer moins d'impôts, comme le relate L'Equipe dans son édition de vendredi. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, Rudi Garcia s'est comme toujours refusé à tout commentaire : « Moi je m'occupe de mes attaquants. Le reste ce sont des choses hypothétiques. Les besoins sont identifiés, c'est tout. Andoni travaille sur le Mercato », a-t-il réagi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.