Marseille : Payet prêt à d'importants sacrifices pour le bien du club

Marseille : Payet prêt à d'importants sacrifices pour le bien du club©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 19 mars 2022 à 19h20

Avant le choc de la 29eme journée de Ligue 1 entre Marseille et Nice dimanche soir, Dimitri Payet a évoqué l'ambition des Phocéens pour cette fin de saison en conférence de presse.



Dimanche soir, l'ambiance s'annonce des plus bouillantes à l'Orange Vélodrome. En effet, l'enceinte phocéenne accueillera le choc de cette 29eme journée de Ligue 1 entre l'Olympique de Marseille (2eme) et Nice (3eme). Une rencontre cruciale dans la lutte pour la qualification directe en Ligue des Champions entre deux équipes qui comptent actuellement le même nombre de points (50). Si Christophe Galtier n'imagine pas une ambiance « hostile », malgré la forte rivalité cette saison entre les deux clubs, Jorge Sampaoli et ses hommes auront eux à coeur de se reprendre à domicile, grâce notamment au soutien de leur public. Plus de 60 000 personnes sont attendues pour l'occasion. « L'objectif est clair : gagner ce match pour asseoir cette seconde place, pour prendre de la distance aussi par rapport à un adversaire direct », a prévenu Dimitri Payet, en conférence de presse.

« Je veux bien aller m'asseoir sur le banc »

« Ce qu'il s'est passé au match aller, on en a parlé, débattu (match arrêté à cause d'un jet de projectile sur le numéro 10 de l'OM, ndlr). Il n'y a pas d'utilité à revenir là-dessus. On a peut-être plus une revanche à prendre sur ce quart de finale de Coupe de France perdu là-bas que sur les incidents du début de saison. (...) Marseille a gagné à Brest et à Bâle sans Payet ? Honnêtement, cela ne m'agace pas, je connais la chanson. Si vous me dites que sans Payet titulaire, on gagne les dix matchs de Championnat qui restent, je veux bien aller m'asseoir sur le banc, pas de problème, a également confié le capitaine des Olympiens, dans des propos repris par L'Equipe. Et je ne baisserais pas les bras, je me battrais pour regagner ma place. Payet n'était pas là, mais Amine Harit, qui ne joue pas souvent, a été très bon à Brest. Steve (Mandanda) a été très bon sur la double confrontation contre Bâle. Il faut plutôt souligner la force d'un groupe. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.