Marseille : Méfiance avant de défier un PSG diminué

Marseille : Méfiance avant de défier un PSG diminué©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le samedi 12 septembre 2020 à 12h30

A quelques jours du match entre le PSG et l'OM, Dimitri Payet et André Villas-Boas ont fait preuve de méfiance par rapport à leur adversaire bien que diminué avant le choc de dimanche au Parc des Princes.



Si Dimitri Payet a chambré le Paris Saint-Germain suite à leur revers en Ligue des Champions, n'attendez pas de lui qu'il les prenne de haut à quelques jours du choc de Ligue 1. « Ils ne joueront pas face à nous comme ils l'ont fait à Lens... Eux aussi ont une série en cours face à nous, ils n'ont pas non plus envie que ça se termine. Ils seront remontés. Ce ne sera pas simple, peu importe leurs absents. On a bien travaillé. On n'a pas gagné depuis des années, on y pense évidemment... Ce sera difficile, mais face à eux, on peut être dangereux en contre si on est intelligents », prévenait vendredi le milieu offensif de l'Olympique de Marseille, en conférence de presse. En effet, malgré les possibles absences de Keylor Navas, Marquinhos, Kylian Mbappé, Mauro Icardi et des Angel Di Maria ou Neymar diminués, ce duel va forcément motiver les joueurs des deux équipes.

« Profiter des absences et du manque d'entraînement »

« On les retrouve dans un moment débile, malheureusement pour eux, a pour sa part regretté Villas-Boas, face aux médias. On a l'ambition de jouer mais il y a un écart tellement important. On veut profiter des absences et du manque d'entraînement de leurs joueurs qui vont reprendre après le Covid. C'est peut-être une chance. J'espère donner ce type de bonheur aux supporters. » Ainsi, malgré les conditions compliquées pour les Parisiens, les Marseillais ne fanfaronnent pas et s'attendent tout de même à un match compliqué face à un des principaux rivaux du club olympien. « Le PSG a toujours des joueurs de grande qualité, ça restera un match compliqué. On aura des joueurs remontés en face. Comme l'avait dit leur entraîneur, il ne fallait pas attendre beaucoup de leur match contre Lens. Il ne faut pas tirer d'enseignements de ce match parce qu'ils ne joueront pas comme ça face à nous », complétait Payet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.