Marseille : Le pragmatisme plutôt que le romantisme

Marseille : Le pragmatisme plutôt que le romantisme©Media365

Rédaction , publié le dimanche 18 février 2018 à 23h30

Les Marseillais étaient très contents du succès durement acquis contre Bordeaux dimanche soir (1-0). Sans nier leurs difficultés.

« Ce sont trois points importants. Certes ça n'a pas été un grand match mais on prend trois points et on recolle à Monaco. » Le discours de Florian Thauvin ne doit rien au hasard. Flamboyant offensivement depuis le début de l'année 2018, l'Olympique de Marseille a montré un visage bien plus pragmatique pour dominer Bordeaux ce dimanche soir au Vélodrome (1-0). Durement acquis, ce succès n'en reste pas moins important puisqu'il permet au club phocéen de rester collé à Monaco au classement, et de prendre six points d'avance sur Lyon, quatrième. « C'était un match très important. On connaissait les résultats de Monaco et de Lyon et il fallait rester accroché au wagon. On a montré un gros mental, car parfois cela va être difficile et il faut apprendre à souffrir, c'est ce qu'on a fait ce soir », a salué Adil Rami à la fin de la rencontre au micro de Canal+. D'autant plus que l'OM restait sur un match nul décevant à Saint-Etienne en Ligue 1 (2-2). Le sprint sera long pour arracher une place sur le podium en fin de saison, et Adil Rami s'attend à des matchs de plus en plus compliqués en championnat. « On se connait individuellement et collectivement, il va falloir faire attention à ne pas s'embourgeoiser. Les équipes analysent davantage nos matchs et nos performances et ça va devenir de plus en plus difficile », prévient l'international français. « On est tous un peu fatigué, moi le premier, donc il va bien falloir bien se reposer pour prendre le plus de points d'ici la fin de saison », souffle Florian Thauvin. Et dès dimanche prochain, c'est un déplacement à Paris qui attend les Marseillais. Niveau repos, on a connu mieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.