Marseille : L'OM continue d'inquiéter

Marseille : L'OM continue d'inquiéter©Media365

Rémi Farge, publié le lundi 19 août 2019 à 07h50

Actuellement 17eme de Ligue 1 avec un point au compteur après deux journées, l'OM version Villas-Boas souffre grandement en ce début de saison.



Ce lundi matin, au réveil, les Marseillais espèrent entrevoir les rayons du soleil pour démarrer la semaine du bon pied. Car la dernière s'est mal terminée. La faute à l'OM, encore. Une semaine après leur défaite inaugurale contre Reims (0-2), les hommes d'André Villas-Boas n'ont ramené qu'un point de leur voyage à Nantes samedi (0-0) au terme d'une nouvelle prestation insipide. Deux journées, ce n'est rien à l'échelle d'une saison. La raison devrait inviter à la prudence dans les analyses. Ne pas trop vite tout brûler. Pourtant, déjà, on se demande si cet OM-là ne va pas droit dans le mur. Le même dans lequel s'est fracassé Rudi Garcia la saison dernière.

Gourcuff a trouvé cet OM « conforme »

L'ambiance au Vélodrome est déjà hostile (principalement envers la direction), beaucoup de cadres ne sont toujours pas au niveau, et les finances empêchent le club phocéen d'ajuster son effectif dans la dernière ligne droite du Mercato. Il y a bien Valentin Rongier qui pourrait arriver avant le 2 septembre, mais ce n'est pas faire injure au milieu nantais de dire qu'il ne changera pas à lui tout seul le visage de cette équipe. Samedi, à la Beaujoire, seuls Steve Mandanda et Alvaro Gonzalez ont su tirer leur épingle du jeu, ainsi que Dimitri Payet dans une moindre mesure. Les autres ont galéré, et certains se sont vraiment pris les pieds dans le tapis, à l'instar de Dario Benedetto, Bouna Sarr, Luiz Gustavo ou encore Boubacar Kamara.

Comme contre Reims, l'animation offensive a été défaillante et les milieux ont semblé à côté de leurs pompes. Interrogé sur le niveau affiché par l'OM contre Nantes, Christian Gourcuff a trouvé son adversaire « conforme à ce qu'il avait vu contre Reims ». Et pourtant, côté olympien, on a vu une progression en une semaine. « C'était beaucoup mieux », a même osé Dimitri Payet au micro de Canal+ après le match. « Je trouve qu'on était bien en première période. On a bien défendu, on est allé dans leur surface de réparation et on a eu des situations. Il a juste manqué la dernière passe. Il aurait été juste qu'on mène au score », a réagi André Villas-Boas en conférence de presse samedi soir. Le Portugais, qui a quand même concédé que le vent avait tourné à l'heure de jeu et que Steve Mandanda avait « sauvé » le point du nul.

« Une évolution dans le jeu » ?

Interrogé en zone mixte, le gardien de l'OM paraissait plus lucide et ne cachait pas les difficultés de ses coéquipiers face à Nantes, comme face à Reims une semaine plus tôt. « On sait que ça va être une saison compliquée. On sort d'une saison très délicate. On a des difficultés, mais on reste solidaire et on continue d'avancer. Le championnat est encore long », a tenté de rassurer l'ancien Havrais. André Villas-Boas, qui a vu « une évolution dans le jeu » entre les deux premières journées, doit maintenant compter sur un coup de pouce du destin (le retour de Florian Thauvin ?) pour lancer la saison marseillaise. « La nouvelle méthode du coach est appréciée au sein du groupe, prévient Mandanda. Je suis persuadé qu'avec le temps et l'enchainement des matchs ça va payer et on aura de meilleurs résultats. » Ce sera ça, ou le mur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.