Marseille : Garcia peut toujours compter sur le soutien de son président

Marseille : Garcia peut toujours compter sur le soutien de son président©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 23 janvier 2019 à 18h00

L'Olympique de Marseille respire enfin. Mais un tout petit mieux seulement.

Vainqueur à Caen dimanche dernier (0-1), le club phocéen a mis fin à une série de neuf matchs sans victoire toutes compétitions confondues, et s'est replacé à la 7eme place au classement de Ligue 1. Et dans la foulée, voilà Mario Balotelli qui signe au club pour les six prochains mois. De quoi apaiser un peu les tensions, même s'il est clair que l'attaquant italien ne sera pas « l'homme providentiel ». Mais le président marseillais Jacques Henri-Eyraud a quand même été longuement interrogé sur la première partie de saison ratée des hommes de Rudi Garcia, ce mercredi à l'occasion de la présentation de « Super Mario » à la Commanderie. « Comme les supporters, je suis déçu de la première partie de saison », a d'abord répondu le président marseillais.

Un match important contre Lille

Jacques-Henri Eyraud n'entend pas lâcher Rudi Garcia comme ça. Au contraire, il demande à ce que l'OM revoit son mode de fonctionnement. « Depuis 2000, l'OM c'est 24 staffs techniques. La durée moyenne sur le banc de l'OM sur cette période c'est neuf mois et demi. S'il y a des choses à changer, c'est peut-être ça. Essayons de travailler, non pas dans la sérénité car c'est impossible dans le football, mais avec de la stabilité », a recommandé le successeur de Vincent Labrune. Face à la presse, le président phocéen a même tenté de faire souffler un vent d'optimisme. « Je vois du mieux. La situation est peut-être encore fragile, mais par exemple à Saint-Etienne j'ai vu des choses qui me paraissent prometteuses. (...) Rien n'est perdu », a-t-il conclu, en faisant de la réception de Lille (dauphin du PSG) vendredi soir (20h45) un match très important.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.